Palmarès de la 31e Bourse d'aide au développement et du 7e Du court au long

Palmarès de la 31e Bourse d'aide au développement et du 7e Du court au long

Palmarès de la 31e Bourse d'aide au développement

Jury : George Goldenstern (Cinéfondation), Catherine Bizern (Moulin d’Andé- CÉCI), Michel Merkt (consultant), Gabrielle Dumon (Le Bureau)

Une bourse de 8 000 € dotée par le CNC - Centre national du Cinéma et de l’image animée et 2 500 € en prestations de services dans le cadre de la post-production son dotées par TITRAFILM est attribué au projet
IT'S A SAD AND BEAUTIFUL WORLD de Cyril Aris, réalisateur et Georges Schoucair, producteur, Abbout Productions (Liban/France/Allemagne)

Une bourse de 4 000 € dotée par la Région Occitanie et 5 000 € en prestations de services dans le cadre d’une post-production dotée par French Kiss studio et Saraband
TERRE PROMISE de Inbar Horesh, réalisatrice et Alona Refua, productrice, Green Productions (Israël)

Une résidence d’écriture offerte par le Centre des écritures cinématographiques du Moulin d’Andé attribuée au projet

LE RÊVE M’A TRAHI de Mohammad Shaikhow, réalisateur (Syrie) et Camille Laemlé, productrice, Les Films d’Ici (France)



Palmarès de la 7e édition Du court au long

Jury : Didier Boujard (Méditalents), Pascale Faure (productrice, consultante), Valérie Leroy (scénariste, réalisatrice)

Une résidence d’écriture offerte par Méditalents au LabMed 2022 attribuée au projet

HEPARIN KILLER de Serhat Karaaslan, réalisateur (Turquie)


Une résidence d’écriture au Moulin d'Andé-CÉCI attribuée au projet
SPRING CLEANING de Marija Apcevska, réalisatrice (Macédoine du Nord)

Mention spéciale et une présélection à la résidence d’écriture Le LabMed 2022 de Meditalents pour

AISHA CAN’T FLY AWAY ANYMORE de Morad Mostafa, réalisateur (Égypte)