Avant-premières

Marx peut attendre

Camillo est décédé en 1968. Près de cinquante ans plus tard, Marco Belloccchio rassemble toute sa famille pour un déjeuner. Avec sa famille il s'interroge sur Camillo, son jumeau disparu à l'âge de 29 ans. Les frères. Les petits-enfants. La sœur de la petite amie de l'époque. Un psychiatre. Un prêtre. En parlant avec chacun d'eux, en se remémorant ces années et ces faits, Marco reconstitue les morceaux du passé, donnant enfin corps à un fantôme qu'il a côtoyé toute sa vie. À travers sa famille, il fait revivre l'histoire de son frère, sans filtres ni pudeur, presque comme une enquête, qui reconstitue une époque et tisse le fil rouge de son cinéma.

Fiche technique
Pays
Italie
Année de production
2021
Durée
1 h 35 mn
Catégorie(s)
Documentaire
Scénario

Marco Bellocchio

Image

Michele Cherchi Palmieri, Paolo Ferrari

Montage

Francesca Calvelli

Musique

Ezio Bosso

Décor

Andrea Castorina

Version
VOSTF
Réalisateur
Marco Bellocchio
Marco Bellocchio
Marco Bellocchio naît à Piacenza en 1939. En 1959, il interrompt ses études de philosophie à l’université catholique de Milan et s’inscrit au Centre Expérimental de Cinématographie, à Rome. Entre 1961 et 1962, il réalise les courts-métrages Abbasso lo zio, La colpa e la pena et Ginepro fatto uomo et part s’installer à Londres où il fréquente la Slade School of Fine Arts. Son premier long-métrage, Les Poings dans les poches, primé à Locarno en 1965, lui offre une reconnaissance internationale. En 2011, il reçoit le Lion d’Or pour l’ensemble de sa carrière au Festival international du film de Venise. Il a fait l’objet de dizaines de rétrospectives à travers le monde, dont celle du Moma de New York en 2014 pour ses 50 ans de carrière. Il est, depuis 2014, président de la cinémathèque de Bologne. En 2016, son film Fais de beaux rêves est en ouverture de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes. Avec Le Traître, présent en compétition officielle à Cannes en 2019, il remporte six David di Donatello et sept Nastri d’Argento. En 2021, il présente à Cannes, hors compétition, le documentaire Marx peut attendre et la même année, il reçoit la Palme d’honneur. En 2022, il est de retour à Cannes avec la mini-série Esterno notte, récompensée par quatre prix David di Donatello, l’équivalent des César italiens. L'enlèvement est présenté en compétition officielle du Festival de Cannes 2023.
Contact

Ad Vitam Distribution

71, rue dela Fontaine au Roi - 75011 Paris

Téléphone
01 55 28 97 08
Mail
emmelie@advitamdistribution.com

Séance

Dimanche 22 octobre 2023 , 11:00
Cinéma Diagonal
En présence de Leoluca Orlando, président du Cinemed