Avant-premières

Les Miens

Moussa a toujours été doux, altruiste et présent pour sa famille. A l’opposé de son frère Ryad présentateur télé à la grande notoriété qui se voit reprocher son égoïsme par son entourage. Seul Moussa le défend, qui éprouve pour son frère une grande admiration. Un jour Moussa chute et se cogne violemment la tête. Il souffre d’un traumatisme crânien. Méconnaissable, il parle désormais sans filtre et balance à ses proches leurs quatre vérités. Il finit ainsi par se brouiller avec tout le monde, sauf avec Ryad…

Fiche technique
Titre original
Les Miens
Pays
France
Année de production
2022
Durée
1 h 25 mn
Catégorie(s)
Fiction
Scénario

Roschdy Zem, Maïwenn

Image

Julien Poupard

Montage

Pierre Deschamps

Musique

Maxence Dussere

Son

François Boudet, Raphaël Mouterde, Sarah Lelu, Edouard Morin

Interprète(s)
Sami Bouajila, Roschdy Zem, Maïwenn, Rachid Bouchareb
Décor

Rabeir Ourak

Version
VOFR
Réalisateur
Roschdy Zem
Roschdy Zem

Acteur et réalisateur d'origine marocaine, Roschdy Zem est un passionné de sport mais aussi de théâtre. En 1987, il apparaît à l'écran en tant que figurant dans Les Keufs. Quelques années plus tard, il est repéré par André Techiné pour lequel il tiendra ses premiers rôles dans J’embrasse pas et Ma saison préférée, tout en se produisant au théâtre. C'est après avoir passé le cap de la trentaine que la carrière de Roschdy Zem prendra son essor grâce à deux films très remarqués N’oublie pas que tu vas mourir de Xavier Beauvois et En avoir ou pas de Laetitia Masson en 1995. L'acteur joue dans un registre très varié : le cinéma social avec Ma petite entreprise de Pierre Jolivet qui lui vaut d'être nominé au César du Meilleur second rôle, des comédies grand public (Le Raid, Chouchou) ou des films psychologiques (Betty Fisher, Ordo). En 2006, il obtient le Prix d'interprétation masculine à Cannes, partagé avec ses partenaires, pour le film Indigènes de Rachid Bouchareb avant de passer à la réalisation avec Mauvaise foi dont il tient le rôle-titre. En 2009, la critique salue son interprétation dans Commis d’office de Hannelore Cayre tout comme dans Tête de turc de Pascal Elbé. L'année 2010 marque son retour à Cannes avec Hors la loi où il retrouve ses co-lauréats du film Indigènes, Jamel Debbouze et Sami Bouajila. Il enchaîne sur deux films policiers, À bout portant de Fred Cavayé et Une nuit de Philippe Lefebvre deux ans plus tard avec Sarah Forestier et Samuel Le Bihan. En 2011, il réalise son second long métrage, Omar m’a tuer, inspiré de l'affaire Omar Raddad. En 2012, il apparaît dans le thriller américain Sans issue de Mabrouk el Mechri et Harley Cokeliss avec Henry Cavill et Bruce Willis avant de retrouver Pierre Jolivet pour un nouveau film policier, Mains armées. Bodybuilder, sorti sur les écrans en 2014 est son troisième film en tant que réalisateur. En 2016 sort Chocolat dans lequel il dirige Omar Sy en tant que premier clown noir de la scène française. Roschdy Zem continue la réalisation avec Persona non grata en 2020 juste après avoir reçu un César pour son interprétation dans Roubaix, une lumière d'Arnaud Desplechin en 2019. Dernièrement, à l'affiche de La fille au bracelet ou du thriller de Thierry de Peretti Enquête sur un scandale d'État, il revient à la fois derrière et devant la caméra avec Les miens, sélectionné à la Mostra de Venise 2022.

 

Contact

Le Pacte

Mail
v.sarkissian@le-pacte.com

Séance

Vendredi 28 octobre 2022 , 18:00
Cinéma Diagonal
En présence de Roschdy Zem et Sami Bouajila, comédien