Les chefs-d'oeuvre du cinéma méditerranéen 2018

Le Bal

1983. Des hommes... des femmes... arrivent dans cette salle de bal des années trente. Au-dessus du bar, des photos ont figé le passé. C'est d'abord 1936, le Front populaire, ses danseurs d'origine modeste, ses bourgeois encanaillés. La guerre de 40 pendant laquelle le dancing servit d'abri...

Fiche technique
Titre original
Ballando ballando
Pays
France/Italie/Algérie
Année de production
1983
Durée
1 h 52 mn
Catégorie(s)
Fiction
Production

Franco Committeri, Giorgio Silvagni

Scénario

Ruggero Maccari, Jean-Claude Penchenat, Furio Scarpelli, Ettore Scola

Image

Ricardo Aronovitch

Montage

Raimondo Crociani

Musique

Vladimir Cosma

Interprète(s)
Christophe Allwright, Aziz Arbia, Marc Berman, Régis Bouquet
Version
VOSD
Réalisateur
Ettore Scola
Ettore Scola

Né en 1931. Diplômé en droit à l’université de Rome. À partir de 1947, il est journaliste et collabore comme écrivain et dessinateur à des revues humoristiques comme le Marco Aurelio. Il est l’auteur de plus d’une cinquantaine de scénarios. En 1964, il passe à la réalisation avec Parlons femmes. Ses films : Nous nous sommes tant aimés (1974), Affreux, sales et méchants (1976), Une journée particulière (1977), Les Nouveaux Monstres (1978), La Terrasse (1980), La Nuit de Varennes (1981), Le Bal (1983), Macaroni (1985), La Famille (1986), Splendor (1989), Quelle heure est-il ? (1990), Le Voyage du Capitaine Fracasse (1991), Mario, Maria et Mario (1993), Le Roman d'un jeune homme pauvre (1995), Le Dîner (1998), Concurrence déloyale (2001), Gente di Roma (2003). En 2009, il crée le Bari International Film Festival. En 2013, il présente à la Mostra de Venise Comme il est étrange de s'appeler Federico : Scola raconte Fellini. Le 19 janvier 2016, Ettore Scola meurt à Rome.

Séance

Samedi 20 octobre 2018 , 21:15
Corum - Opéra Berlioz