Rendez-vous avec Reda Kateb au 46e Cinemed !

Reda Kateb

C’est un comédien particulièrement attachant au charme discret ; une voix grave et douce, reconnaissable entre toutes ; une fine moustache élégante à la Clark Gable ; une présence qui en impose avec naturel et subtilité dans le cinéma français et international.
Aussi à l’aise et juste en portant la blouse blanche dans Hippocrate qu’en jouant de la guitare manouche dans Django, ou éducateur auprès d’autistes dans Hors normes, le comédien s’empare de chacun de ses rôles avec le même engagement et la même sincérité.
 
Pour toutes ces raisons, s’il était encore besoin de les énoncer, nous sommes très heureux de recevoir Reda Kateb, invité d’honneur du 46e Cinemed, pour revenir sur son impressionnante carrière d’acteur et présenter en avant-première son premier long métrage en tant que réalisateur, Sur un fil, un film généreux, sensible et sincère, à son image !
 
Né à Ivry d’une mère d’origine tchèque et italienne et d’un père algérien, le comédien Malek Kateb, c’est son grand-oncle, l’homme de lettres Kateb Yacine, qui lui a donné le goût des mots. Il débute sur les planches, jouant à la fois les classiques et des pièces contemporaines avant que Jacques Audiard ne le révèle au cinéma dans Un prophète. Hollywood s’intéresse très vite à lui : Kathryn Bigelow le dirige dans Zero Dark Thirty (2012) et Ryan Gosling dans Lost River (2015).
En 2015, il remporte le César du Meilleur Acteur dans un second rôle pour Hippocrate de Thomas Litli et réalise son premier court métrage Pitchoune mettant en scène des clowns, figures que l’on retrouve au cœur de sa première réalisation.