BYE BYE TIBERIADE, Prix Ulysse, au cinéma le 21 février

Bye Bye Tibériade

Présenté en compétition documentaire, Bye Bye Tibériade de Lian Soualem a remporté le Pruix Ulysse du documentaire Decripro - Médiathèques Montpellier Métropole lors du 45e Cinemed.
Avec son précédent documentaire, Leur Algérie, elle avait remporté le Prix de la 1ère œuvre du jury étudiant en 2020.
 

Voici les mots du jury qui a choisi de récompenser Bye Bye Tibériade ;

"Bye Bye Tibériade est une histoire que le chaos des temps présents rend invisible, perdue dans le brouillard de la mémoire et d’une guerre interminable.
C’est une histoire de lumière qui s’inscrit dans le long drame du Moyen Orient et du peuple palestinien.
C’est l’histoire d’un drame intime que surmonte l’amour, l’appel de la liberté, le refus de toute oppression, la volonté de dire les choses. Il est question de révolte, d’exil et de désir.
 
Hiam Abbas, femme libre qui mènera une belle carrière d’actrice internationale, a toujours eu la force de tenir tête.
Tenir tête à son père,
à des traditions dans lesquelles elle ne trouve pas sa place,
Tenir tête au monde entier.
Affirmer sa propre vérité, coûte que coûte.
En revenant aux origines, en inscrivant les corps qui les incarnent dans une terre ancestrale, Lina Soualem poursuit l’exploration de son histoire familiale.
 
C’est un film grave mais c’est aussi un film où l’on rit, sous le charme de Hiam Abbas, très grande dame que nulle autre que sa fille, cinéaste déjà récompensée ici-même pour son premier film Leur Algérie, aurait pu saisir ainsi. C’est un film qui fait du bien."

Distribué par JHR Films