Lettre d'information n° 16 / Newsletter no. 16 - du / dated: 20 octobre / October 2004

26e Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier
22-31 octobre 2004
www.cinemed.tm.fr
CONTACT PRESSE : Gaby Pouget, pouget@cinemed.tm.fr. Tél. 04 99 13 73 70.


Montpellier 2004 : Les hommages, les rétrospectives



 Hommage à Marco Bellocchio (see English text below)

Né en 1939, Marco Bellocchio fait irruption dans le paysage du cinéma italien en 1965 avec Les Poings dans les poches dont le retentissement est considérable. Ce regard d’une rage froide contre l’autorité familiale inaugure une longue série d’œuvres critiques sur la société italienne, s’en prenant tour à tour à la religion, l’armée, la presse, au système médico-social. Malgré une approche moins provocatrice durant les années quatre-vingts, il continue de susciter la controverse avec ses dernières œuvres, Le Sourire de ma mère (2002) et Buongiorno, notte (2003). Un rendez-vous passionnant avec une œuvre dont on a écrit qu’elle était "la contestation érigée en art cinématographique". Invités : Marco Bellocchio, Roberto Perpignani.

Horaires des projections.

Soirée spéciale en présence de Marco Bellocchio
Le Corum - Berlioz, samedi 23 oct. 21 h 30

Table ronde, rencontre avec Marco Bellocchio
Le Corum - Espace Joffre 1, 24 oct. 18 h




 Orson Welles : un itinéraire méditerranéen (see English text below)

En 1948, à trente-trois ans, le plus grand cinéaste de l’histoire du cinéma quitte, désabusé, les Etats-Unis pour l’Europe où il pense trouver un terrain plus propice à la poursuite de son œuvre. De l’Espagne au Maroc, de la France à l’Italie en passant par la Yougoslavie, de chefs-d’œuvre en projets inachevés, Orson Welles va entamer une vaste errance méditerranéenne qui ne le réconciliera jamais avec l’establishment cinématographique. Restent les films qui, d’Othello (1952) à Vérité et mensonges (1975) sont autant d’étapes où s’exerça son génie. Un parcours étonnant, illustré autant par les œuvres de Welles que par les documentaires et les personnes témoignant de son épopée hors norme.


Horaires des projections.

Deux soirées spéciales
Le Corum - Berlioz, lundi 25 oct. 21 h 30 (Don Quichotte)
Le Corum - Berlioz, mardi 26 oct. 19 h (La Dame de Shanghaï)

Table ronde, en présence de
Le Corum - Espace Joffre, mercredi 27 oct. 18 h


 Une nuit en enfer : hommage à Mario et Lamberto Bava (see English text below)

Un hommage à celui qu’on a qualifié en son temps de « Fellini du fantastique » et de cinéaste « prouvant enfin que la peur n'exclut pas la beauté ». Brillant chef opérateur puis réalisateur, Mario Bava a laissé derrière lui une œuvre à la mise en scène raffinée qui compte aujourd’hui encore de nombreux adeptes, dont son propre fils, Lamberto, qui viendra à Montpellier témoigner de cette saga familiale tout entière consacrée au cinéma de genre. Invités : Lamberto Bava, Olivier Père.

Horaires des projections.

Soirée spéciale Le Corum - Berlioz, mercredi 27 oct.
19 h : Le Masque du démon
21 h 30 : Six femmes pour l’assassin
en présence de Lamberto Bava et Olivier Père (Cinémathèque française)

La nuit en enfer, projection de 6 films
Centre rabelais - vendredi 29 octobre, de 21 h à l’aube

Table ronde avec Lamberto Bava
Le Corum - Espace Joffre 1, jeudi 28 oct. 18 h


 Femmes méditerranéennes (see English text below)

Une évidence s’impose chaque année un peu plus à nous : la femme méditerranéenne est de plus en plus souvent héroïne de fiction, elle est aussi au centre de nombreux documentaires ou d’autres formes de récit. Mais elle est surtout de plus en plus souvent derrière la caméra. Une présence qu’il nous a paru utile de souligner dans cette sélection. Pour des cas exemplaires, pour montrer des regards particuliers et dévoiler de façon un peu plus visible les rapports des femmes méditerranéennes au monde, leurs rapports aussi au cinéma, à leurs représentations, qu’elles soient donc devant ou derrière la caméra.

5 films « Femmes méditerranéennes », horaires des projections.

Leyla Zana, l'espoir d'un peuple, de Kudret Gunes (France, 2003, 52 mn), en présence de la réalisatrice.
Parfum de roses, paroles de femmes, de Emmanuelle Schies (France, 2003, 52 mn), en présence de la réalisatrice.
Petites bonnes, de Bruno Ulmer (France, 2003, 56 mn 44 s), en présence du réalisateur.
Après le soleil kabyle, de Chloé Béguet (France, 2004, 1 h 35 mn), en présence de la réalisatrice.
Nadia et Sarra, de Moufida Tlatli (France/Tunisie, 2004, 1 h 31 mn)

Avant-première Arte
Nadia et Sarra, de Moufida Tlatli (France/Tunisie, 2004)
Le Corum, Salle Einstein, jeudi 28 oct. 20 h


 Filmer en Languedoc-Roussillon (see English text below)

La région Languedoc-Roussillon compte une cinquantaine d’entreprises de production ainsi que de nombreux réalisateurs en activité depuis longtemps. Une sélection des films parmi les productions les plus récentes sera proposée, rendant compte de la diversité, de l’originalité et de la qualité du travail des professionnels en région.

9 films « Filmer en région », horaires des projections.

Table ronde Le Corum - Espace Joffre 1, lundi 25 oct. 16 h


 ( English text) Montpellier 2004: Tributes and retrospectives

A tribute to Marco Bellocchio
Born in 1939, Marco Bellocchio burst into the world of Italian cinema in 1965 with stir-creating Fists in the Pocket. A cold raging view of family authority which will be the beginning of a long series of critical works on the subjects of Italian society, from religion, army, press to health care. Though his approach became less provocative during the 80s, he nevertheless originates a controversy with his latest works, My Mother's Smile (2002) and Good Morning, Night (2003). A fascinating moment to come with a work which was described as "making cinematographic Art of protest".

Orson Welles, a Mediterranean itinerary
1948, at the age of 33, the greatest director of all times, disabused, leaves the United States for Europe where he believes he'll find a better place to pursue his work. From Spain to Morocco, Italy to Spain, Yougosalvia... from masterpieces to unfinished projects, Orson Welles wandered around the Mediterranean without ever reconciling with the cinematographic establishment. Still remain his films, from The Tragedy of Othello (1952) to F for Fake (1975), as stages in which he expressed his genius. A surprising journey, illustrated both by the work of Welles and by the documentary films and people who testify of his extraordinary adventure.

A night in hell, a tribute to Mario and Lamberto Bava
A tribute to the man referred to in his days as "The Fellini of Fantasy films" and the director "who finally proves that fear does not exclude beauty". Brilliant cinematographer, then director, Mario Bava left behind a work of refined directing which still has many followers. His son Lamberto is among them, and will be coming to Montpellier to testify of this family saga entirely devoted to genre cinema.

Women from the Mediterranean
A selection of documentaries and fictions on Mediterranean women screened October 27, 28 ang 29th at the Louis-Feuillade Theatre and at the Corum. Along with presentations of the films by the directors and followed by debates all leading to the show "Sur deux elles" by Maripaule B with Hiam Abbass.

Regional film-making
At least fifty production companies and many film directors can be found in the Languedoc-Rouissillon region, and many have existed for a long time already. We will be offering a selection of the most recent films and videos, thus showing the diversity, originality and quality of the film professionals from this region.


 Visit our website www.cinemed.tm.fr



 
Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier,
merci de nous le signaler à : unsubscribe@cinemed.tm.fr
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore,
please send a request to: unsubscribe@cinemed.tm.fr
Ecrire au cinemed