Cliquez pour aller sur cinemed.tm.fr

  Lettre 203 / Newsletter 203 - du / dated: 17 octobre / October 2011  

33e Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier, 21-29 octobre 2011
33rd Montpellier International Festival of Mediterranean Film, 21-29 October 2011

14 AVANT-PREMIÈRES et copies neuves ou restaurées à ne pas manquer

14 pre-releases or restored prints not to be missed
(see English text below)



 L’Art d’aimer, de Emmanuel Mouret (France, 2010) (see English text below)

- Vendredi 21 octobre Corum - Opéra Berlioz 20 h 30
L’Art d’aimer, de Emmanuel Mouret (France, 2010, 1 h 25 mn). Avec François Cluzet, Judith Godrèche, Julie Depardieu, Frédérique Bel, Ariane Ascaride, Laurent Stocker, Gaspard Ulliel, Élodie Navarre, Pascale Arbillot, Michaël Cohen.
Au moment où l’on tombe amoureux, à cet instant précis, il se produit en nous une musique particulière. Elle est pour chacun différente et peut survenir à des moments inattendus...

Avant-première nationale en présence de Judith Godrèche, Frédérique Bel, Gaspard Ulliel, Emmanuel Mouret et l’équipe du film.

> Conférence de presse OUVERTE AU PUBLIC avec Judith Godrèche, Frédérique Bel, Julie Depardieu, Gaspard Ulliel, Emmanuel Mouret, samedi 22 octobre Corum - Espace Joffre 1, 11 h

 Let My People Go !, de Mikaël Buch (France, 2011) (see English text below)

- Samedi 22 octobre Diagonal 18 h
Let My People Go !, de Mikaël Buch (France, 2011, 1 h 26 mn). Avec Nicolas Maury, Carmen Maura, Jean-François Stévenin.
Tout le monde sait que Ruben est juif, homosexuel, facteur, mi-finlandais, mi-français, fils indigne, frère désobligeant, amant décevant, assassin douteux, voleur malgré lui... Pourtant, Ruben lui, est incapable de savoir qui il est. Au grand tournant de sa vie, alors que s’ouvrent devant lui les flots de la mer Rouge, Ruben hésite : doit-il suivre son peuple ou son cœur ?

Avant-première en présence de Carmen Maura et Mikaël Buch.

 Mes chers amis, de Mario Monicelli (Italie, 1975) (see English text below)

- Samedi 22 octobre Corum - Opéra Berlioz 19 h
Mes chers amis, de Mario Monicelli (Italie, 1975, 1 h 45 mn). Avec Philippe Noiret, Ugo Tognazzi, Gastone Moschin, Bernard Blier, Milena Vukotic.
Ils sont cinq : Perozzi, l’imprimeur, Melandri l’architecte, le noble déchu Mascetti, le chirurgien Sassaroli et enfin le barman Necchi. Ce ne sont peut être pas des vitelloni, en tout cas ce sont des amis. Mes chers amis se situe aux confins de la comédie de mœurs et de la comédie désespérée. Mes chers amis ou comment apercevoir sur nos écrans le dernier aveu : "Nous sommes convalescents, nous récupérons lentement d’une longue maladie qui s’appelle la jeunesse."

Hommage à Pietro Germi et Mario Monicelli, copie neuve.

 Despair, de Rainer Werner Fassbinder (Allemagne/France, 1978) (see English text below)

- Samedi 22 octobre Corum - Opéra Berlioz 21 h 30
Despair, de Rainer Werner Fassbinder (Allemagne/France, 1978, 1 h 55 mn). Avec Dirk Bogarde, Andréa Ferréol, Peter Kern, Volker Spengler, Bernhard Wicki.
Hermann va-t-il passer toute sa vie à fabriquer du chocolat ? Exilé russe, il possède un appartement très élégant à Berlin et roule dans une belle voiture. Lydia, son épouse n’est pas ce qu’on appelle une lumière, mais elle est attachante et extrêmement désirable. Ces derniers temps, il a eu à plusieurs reprises le sentiment de pouvoir quitter son corps et de s’observer, par exemple pendant le jeu érotique avec sa femme. La capacité de se dédoubler devient chez lui une passion. Au cours d’un voyage d’affaires, il rencontre le vagabond Felix Weber. Du coup, il est persuadé que Felix est son double parfait. Obsédé par cette découverte il a une idée incroyable : pourquoi ne pas disparaître en tant que Hermann et se glisser dans la peau de l’autre ?

Avant-première de la ressortie nationale, en présence d’Andréa Ferréol. Copie restaurée.

 Méditerranées, de Olivier Py (France, 2011) (see English text below)

- Dimanche 23 octobre Corum - Salle Einstein 16 h 30
Méditerranées, de Olivier Py (France, 2011, 32 mn).
Exhumés après vingt-cinq ans, des films 8 millimètres donnent lieu à une méditation sur le destin d’une famille et d’une génération. Méditerranées est une autofiction, l’histoire d’un couple, d’une famille, qui se confond avec l’Histoire de l’Algérie et de la France des années 1960, sur lequel Olivier Py porte un regard à la fois lucide et nostalgique.

Séance spéciale en présence d’Olivier Py.

 La Désintégration, de Philippe Faucon (France/Belgique, 2010) (see English text below)

- Dimanche 23 octobre Diagonal 18 h
La Désintégration, de Philippe Faucon (France/Belgique, 2010, 1 h 15 mn). Avec Rashid Debbouze, Yassine Azzouz, Ymanol Perset, Mohamed Nachit, Zahra Addioui, Kamel Laadaili.
Une cité dans l’agglomération lilloise, aujourd’hui. Ali, Nasser et Hamza, âgés d’une vingtaine d’années, font la connaissance de Djamel, dix ans de plus qu’eux. Aux yeux d’Ali et ses amis, Djamel apparaît comme un aîné aux propos acérés et au charisme certain. Habile manipulateur, il endoctrine peu à peu les trois garçons, connaissant mieux que quiconque leurs déceptions, leurs failles et leurs révoltes face à une société dans laquelle ils sont nés, mais dont aucun des trois ne pense plus désormais faire partie.

Avant-première en présence de Philippe Faucon.

 Le Christ interdit, de Curzio Malaparte (Italie, 1950) (see English text below)

- Dimanche 23 octobre Corum - Opéra Berlioz 21 h 30
Le Christ interdit, de Curzio Malaparte (Italie, 1950, 1 h 32 mn). Avec Raf Vallone, Rina Morelli, Alain Cuny, Elena Varzi, Anna Maria Ferrero.
Regagnant son village au terme de sa captivité en Russie, Bruno sent qu’un mystère plane autour de la mort de son frère, fusillé par les Allemands. Le jeune homme a été trahi mais on lui dissimule le nom du traître.

Avant-première en ressortie nationale.

 Il villaggio di cartone, de Ermanno Olmi (Italie, 2011) (see English text below)

- Lundi 24 octobre Corum - Opéra Berlioz 19 h
Il villaggio di cartone, de Ermanno Olmi (Italie, 2011, 1 h 27 mn). Avec Michael Lonsdale, Rutger Hauer, Massimo De Francovich, Alessandro Haber.
Un prêtre âgé est catastrophé par la déconsécration de son église et le fait qu’il se retrouve privé de tout rôle social. Mais un groupe d’émigrants clandestins ne tarde pas à trouver refuge dans cette " église " et à donner au vieux prêtre un nouveau rôle et de nouvelles responsabilités.

Première projection en France. Le nouveau film d’Ermanno Olmi.

 Mon pire cauchemar, de Anne Fontaine (France, 2011) (see English text below)

- Mardi 25 octobre Corum - Opéra Berlioz 19 h
Mon pire cauchemar, de Anne Fontaine (France, 2011, 1 h 43 mn). Avec Isabelle Huppert, Benoît Poelvoorde, André Dussollier, Virginie Efira.
Elle habite avec son fils et son mari en face du Jardin du Luxembourg... Il habite seul avec son fils à l’arrière d’une camionnette. Elle dirige une prestigieuse fondation d’art contemporain... Il vit de petits boulots et d’allocations. Elle a fait bac+7... Il a failli faire sept ans de prison. Elle tutoie le ministre de la Culture... Il tutoie toutes les bouteilles d’alcool qu’il rencontre. Elle aime le débat d’idées... Il aime le sexe avec des inconnues à forte poitrine. Ils ne se ressemblent pas du tout... et se supportent encore moins. Et pourtant...

Avant-première nationale en présence de Benoît Poelvoorde, Virginie Efira et Anne Fontaine.

 Ici on noie les Algériens - 17 octobre 1961, de Yasmina Adi (France, 2011) (see English text below)

- Mercredi 26 octobre Diagonal 19 h 50
Ici on noie les Algériens - 17 octobre 1961, de Yasmina Adi (France, 2011, 1 h 30 mn).
À l’appel du Front de libération nationale (FLN), des milliers d’Algériens venus de Paris et de toute la région parisienne, défilent, le 17 octobre 1961, contre le couvre-feu qui leur est imposé. Cette manifestation pacifique sera très sévèrement réprimée par les forces de l’ordre. Cinquante ans après, la cinéaste met en lumière une vérité encore taboue. Mêlant témoignages et archives inédites, histoire et mémoire, passé et présent, le film retrace les diffèrentes étapes de ces événements, et révèle la stratégie et les méthodes misent en place au plus haut niveau de l’État.

Projection-débat en présence de Yasmina Adi.

 Corpo celeste, de Alice Rohrwacher (Italie/Suisse, 2011) (see English text below)

- Jeudi 27 octobre Diagonal 19 h 50
Corpo celeste, de Alice Rohrwacher (Italie/Suisse, 2011, 1 h 26 mn). Avec Yle Vianello, Salvatore Cantalupo, Pasqualina Scuncia, Anita Caprioli.
Marta, treize ans, lutte pour se réacclimater au sud de l’Italie après dix ans passés en Suisse. Tourmentée, les yeux brillants, elle observe la ville, prête attention à ses sons et à ses odeurs, mais continue à se sentir comme une étrangère. Marta va faire sa confirmation et suit des cours de catéchisme. Elle va être confrontée à la morale de la communauté catholique locale. De l’expérience des règles à la décision courageuse de se couper les cheveux, Marta commence pour la première fois depuis son retour en Italie à construire sa propre vie.

Avant-première nationale.

 Le Conformiste, de Bernardo Bertolucci (Italie/France, 1970) (see English text below)

- Vendredi 28 octobre Corum - Opéra Berlioz 19 h
Le Conformiste, de Bernardo Bertolucci (Italie/France, 1970, 1 h 58 mn). Avec Jean-Louis Trintignant, Stefania Sandrelli, Dominique Sanda, Pierre Clementi, Gastone Moschin.
Dans l’Italie des années trente. Marcello est hanté par le meurtre d’un homosexuel qu’il croit avoir commis. Par souci de se conformer au plus grand nombre, il va adhérer au fascisme, se marier avec Giulia, une bourgeoise qui symbolise parfaitement son idéal social. Puis il va être amené à devenir le complice de l’assassinat politique de Quadri, son ancien professeur de philosophie, un intellectuel opposé à Mussolini qui s’est réfugié à Paris.

Copie restaurée par la Cinémathèque de Bologne. En présence de Stefania Sandrelli.

 Sur la planche, de Leïla Kilani (France/Maroc/Allemagne, 2011) (see English text below)

- Vendredi 28 octobre Diagonal 19 h 50
Sur la planche, de Leïla Kilani (France/Maroc/Allemagne, 2011, 1 h 46 mn). Avec Mouna Bahmad, Nouzha Akel, Sara Betioui, Soufia Issami.
À Tanger, Badia et Imane travaillent dans un atelier de conditionnement de crevettes. Métier pénible et humiliant du fait de l’odeur qui pénètre ses pores au point que Badia s’écorche à grande eau. Badia a les mains occupées et la tête désœuvrée. Elle se parfume de mensonges pour ne pas sentir la crevette, alors elle se dit autre. Fille textile par exemple. Avec deux autres jeunes filles de vingt ans : Asma et Nawal elles forment une jeune bande qui "travaille" et traverse la ville.

Avant-première.

 Il était une fois en Anatolie, de Nuri Bilge Ceylan (Turquie, 2011) (see English text below)

- Samedi 29 octobre Diagonal 17 h 15
Il était une fois en Anatolie, de Nuri Bilge Ceylan (Turquie, 2011, 2 h 30 mn). Avec Yilmaz Erdogan, Taner Birsel, Ahmet Mümtaz Taylan, Muhammed Uzuner.
La vie dans une petite ville s’apparente à un voyage au milieu des steppes : l’impression que quelque chose "de nouveau et de différent" va surgir derrière chaque colline, mais toujours les mêmes routes monotones, effilées, qui disparaissent ou persistent, infailliblement similaires...

Avant-première.

 33e Cinemed 2011 : 234 films pendant 9 jours ! (see English text below)

Le 33e Cinemed au bout des doigts sur votre smartphone ! www.cinemed.tm.fr/mobile.

Le programme 2011 d’un coup d’œil : cliquer ici.

Le programme complet avec tous les films : cliquer ici.

Le programme jour par jour : cliquer ici.

Une fonction Recherche avancée permet de trouver des informations plus précises sur le festival 2011 et les festivals antérieurs. Vous pouvez par exemple effectuer une recherche par catégorie (fiction, documentaire etc.) ou encore par pays (en indiquant l’année du festival concerné et le pays de production recherché. Attention : écrire le pays en français.)

Programme 32 pages au format pdf, téléchargeable à partir du 7 octobre : cliquez ici (2,8 Mo).

 Billetterie 2011 : achats en ligne ouverts sur cinemed.tm.fr

- ATTENTION : Les achats en ligne seront terminés le 19 octobre 2011 à minuit.

À partir du 20 octobre à 14 h, les achats se feront sur place au Corum, Esplanade Charles-de-Gaulle.

- Les Pass
Pass festival : 75 € J’achète en ligne
Pass étudiants -26 ans, solidarité (RSA) : 35 € J’achète en ligne
Pass étudiants pour titulaires du Pass’Culture CROUS 2011-2012 : 30 € J’achète en ligne
(Avec les pass : catalogue gratuit, accès à la soirée d’ouverture et à la Nuit en enfer)
- Carnet fidélité
Carnet 12 billets : 60 € J’achète en ligne
- Séances à tarif unique
Soirée d’ouverture : 10 € J’achète en ligne
Nuit en enfer (28 octobre à partir de 20 h) : 15 € J’achète en ligne

Tous les tarifs, informations pratiques et billetterie, plus d’information : cliquez ici.

Point information-billetterie 2011 :
du 21 septembre au 19 octobre inclus

Biletterie du Corum
Allée des Républicains-Espagnols
Tél. 06 80 50 60 02 et 04 99 13 73 73
Vente du lundi au vendredi de 14 h à 18 h

 Modifications de programme - Informations complémentaires

Benoît Peolvoorde
Stefania Sandrelli
Rectificatifs à porter dans le programme papier 32 pages. Merci de noter :

> Mardi 25 octobre
Rencontre avec les réalisateurs de courts métrages en compétition, Programme n° 4
- Page 30, Renc. réal. courts mét. Programme n° 4 : 25 oct. 20 h 15 Corum - Espace Joffre 1, lire Corum - Espace professionnels (changement de lieu).

> Mercredi 26 octobre
Conférence de presse OUVERTE AU PUBLIC avec Anne Fontaine, Benoît Poelvoorde, Virginie Efira : Mer 26 oct. 11 h 00 Corum - Espace Joffre 1 (information complémentaire).

> Jeudi 27 octobre
Soirée spéciale Pietro Germi EN PRÉSENCE DE STEFANIA SANDRELLI
- Page 19, Séduite et abandonnée : cette séance a lieu à 21 h et non 21 h 30 comme indiqué. Cette erreur se retrouve page 28, colonne des publicités : lire 21 h.)

(Les horaires en ligne sur le site www.cinemed.tm.fr font foi.)


 Professionnels et presse : accréditations en ligne (see English text below)

Accréditations : les professionnels et journalistes peuvent s’inscrire en ligne avec les liens suivants.

Accréditation Professionnels : cliquez ici.

Accréditation Presse : cliquez ici.


 (English text) 14 PRE-RELEASES or restored prints not to be missed

Friday 21 Oct. Corum - Opéra Berlioz 8.30 p.m.


The Art of Love, by Emmanuel Mouret (France, 2010, 1 h 25 mn). With François Cluzet, Judith Godrèche, Julie Depardieu, Frédérique Bel, Ariane Ascaride, Laurent Stocker, Gaspard Ulliel, Élodie Navarre, Pascale Arbillot, Michaël Cohen.
At the very moment, the precise instant that we fall in love, a particular music starts playing within us. It is different for each of us and it can occur when least expected.
In the presence of the director, Judith Godrèche, Frédérique Bel, Gaspard Ulliel and the film team.

Saturday 22 Oct. Diagonal 6 p.m.


Let My People Go !, by Mikaël Buch (France, 2011, 1 h 26 mn). With Nicolas Maury, Carmen Maura, Jean-François Stévenin.
Everybody knows Ruben is Jewish, gay, a half-Finnish, half-French mailman, unworthy son, uncooperative brother, disappointing lover, shady killer and reluctant thief... Yet, Ruben is incapable of knowing who he is. At the turning point in his life, with the Red Sea opening up before him, Ruben hesitates. Should he follow his people or his heart?
In the presence of Carmen Maura and Mikaël Buch.

Saturday 22 Oct. Corum - Opéra Berlioz 7 p.m.


Amici miei (My Friends), by Mario Monicelli (Italy, 1975, 1 h 45 mn). With Philippe Noiret, Ugo Tognazzi, Gastone Moschin, Bernard Blier, Milena Vukotic.
There are five of them: Perozzi, a printer, Melandri, an architect, Mascetti, a nobleman who has lost everything, Sassaroli, a surgeon, and finally the barman Necchi. They are perhaps not inseparably close but they are friends. Amici miei is on the borderline between a comedy of manners and a comedy of desperation. Amici miei or how to see on the screen this final admission: ’We are convalescing, we are recovering slowly from a long illness called youth’.
Tribute to Pietro Germi and Mario Monicelli, new print.

Saturday 22 Oct. Corum - Opéra Berlioz 9.30 p.m.


Despair, by Rainer Werner Fassbinder (Germany/France, 1978, 1 h 55 mn). With Dirk Bogarde, Andréa Ferréol, Peter Kern, Volker Spengler, Bernhard Wicki.
Is Hermann going to spend his whole life in the chocolate business? Hermann, a Russian living in exile, owns a comfortable apartment in Berlin, drives a fast car, and is married to Lydia, who is only moderately intelligent but very attractive. What fascinates him more and more is the feeling of being able to step out of his body, stand beside it, and watch it. One evening he leaves the bedroom door open, so that he, sitting in the living room, can watch Lydia and himself make love. He starts enjoying this state and would like to refine his ability to double himself, to cultivate it like an artistic skill. While relaxing on a business trip he meets a jobless man named Felix Weber. Curiously, Hermann is convinced that Felix is a spitting image of himself, down to every last physical detail.
In the presence of Andréa Ferréol.

Sunday 23 Oct. Corum - Salle Einstein 4.30 p.m.


Méditerranées, by Olivier Py (France, 2011, 32 mn).
Rescued from oblivion after 25 years, these 8-mm films are food for thought about the destiny of a family and a generation. Méditerranées is autofiction, the story of a couple, a family, that overlaps the history of Algeria and of France in the 1960s. Olivier Py examines this with lucidity and nostalgia.
Special screening in the presence of Olivier Py.

Sunday 23 Oct. Diagonal 6 p.m.


Disintegration, by Philippe Faucon (France/Belgium, 2010, 1 h 15 mn). With Rashid Debbouze, Yassine Azzouz, Ymanol Perset, Mohamed Nachit, Zahra Addioui, Kamel Laadaili.
A housing block somewhere in Lille, today. Ali, Nasser and Hamza, aged about 20, get to know Djamel, who is ten years older than them. In the eyes of Ali and his friends, Djamel has sharp ideas and obvious charisma. A skilful manipulator, little by little, he indoctrinates the three young men, knowing better than anyone their disappointments, weaknesses and revolt against the society into which they were born, but of which they no longer feel a part.
In the presence of Philippe Faucon.

Sunday 23 Oct. Corum - Opéra Berlioz 9.30 p.m.


Il Cristo proibito, by Curzio Malaparte (Italy, 1950, 1 h 32 mn). With Raf Vallone, Rina Morelli, Alain Cuny, Elena Varzi, Anna Maria Ferrero.
Returning to his village after being a prisoner in Russia, Bruno feels that a mystery surrounds the death of his brother who was shot by the Germans. The young man was betrayed but the name of the traitor was not revealed to him.
Re-release preview.

Monday 24 Oct. Corum - Opéra Berlioz 7 p.m.


Il villaggio di cartone, by Ermanno Olmi (Italy, 2011, 1 h 27 mn). With Michael Lonsdale, Rutger Hauer, Massimo De Francovich, Alessandro Haber.
An elderly priest is devastated when his church is deconsecrated, leaving him without a role in life. It is not long before a group of illegal immigrants find shelter in the "church" and give the priest a new role and set of responsibilities.
First screening in France. Ermanno Olmi’s new film.

Tuesday 25 Oct. Corum - Opéra Berlioz 7 p.m.


Mon pire cauchemar (My Worst Nightmare), by Anne Fontaine (France, 2011, 1 h 43 mn). With Isabelle Huppert, Benoît Poelvoorde, André Dussollier, Virginie Efira.
She lives opposite the Jardin du Luxembourg with her husband and son. He lives alone with his son in the back of a van. She is the director of a renowned contemporary art institute. He makes a living from odd jobs and receives social benefits. She completed 7 years of higher education. He nearly spent 7 years in prison. She is on first name terms with the Minister of Culture. He is on intimate terms with all the bottles of drink that he meets. She likes discussions of ideas. He likes sex with strangers with big breasts. They are not a all the same, and can’t stand each other. But...
National pre-release showing in the presence of Benoît Poelvoorde and Anne Fontaine.

Wednesday 26 Oct. Diagonal 7.50 p.m.


Ici on noie les Algériens - 17 octobre 1961, by Yasmina Adi (France, 2011, 1 h 30 mn).
At the call of the Front de libération nationale (FLN), on 17 October 1961 thousands of Algerians from Paris and the entire Paris region demonstrated against the curfew imposed on them. The peaceful demonstration was very severely repressed by the police. Fifty years on, the filmmaker sheds light on facts that are still taboo. Combining accounts by witnesses and unpublished records, history and memory, past and present, the film traces the various stages of the events and reveals the strategy and methods used at the highest level of government.
Screening and debate in the presence of Yasmina Adi.

Thursday 27 Oct. Diagonal 7.50 p.m.


Corpo celeste, by Alice Rohrwacher (Italy/Switzerland, 2011, 1 h 26 mn). With Yle Vianello, Salvatore Cantalupo, Pasqualina Scuncia, Anita Caprioli.
13 year old Marta who is struggling to resettle to the south of Italy after ten years growing up in Switzerland. Bright-eyed and restless, she observes the sights, sounds and smells of the city but feels very much an outsider. Marta is about to undergo the rite of confirmation and she takes catechism but confronts the morality of the local Catholic community. From experiencing her period to making a bold decision to cut her hair, Marta begins to shape her own life for the first time since moving back to Italy.
National pre-release showing.

Friday 28 Oct. Corum - Opéra Berlioz 7 p.m.


Il conformista, by Bernardo Bertolucci (Italy/France, 1970, 1 h 58 mn). With Jean-Louis Trintignant, Stefania Sandrelli, Dominique Sanda, Pierre Clementi, Gastone Moschin.
Italy, 1930s. Marcello is haunted by the death of a homosexual who he thinks he has killed. The fear of conforming with the majority pushes him to join the Fascists and to marry Giulia, a bourgeoise who perfectly represents his social ideals. He will find himself as an accomplice in the assassination of Luca Quadri, his former college philosophy professor, an intellectual opponent of Mussolini who has taken refuge abroad.
Restored print by the Cineteca di Bologna. In the presence of Stefania Sandrelli.

Friday 28 Oct. Diagonal 7.50 p.m.


On the Plank, by Leïla Kilani (France/Morocco/Germany, 2011, 1 h 46 mn). With Mouna Bahmad, Nouzha Akel, Sara Betioui, Soufia Issami.
Badia and Imane work at a prawn packaging factory in Tangiers. The work is hard and humiliating. The workers feel that they absorb the smell through their pores to the extent that Badia scrapes at her skin, using large amounts of water. Badia has busy hands and nothing to think about. She perfumes herself with lies so as not to smell of prawns and says she is somebody different. A girl who works in the textile industry, for example. With two other 20-year-old girls, Asma and Nawal, they form a young gang that ’works’ and goes out to town.
Pre-release showing.

Saturday 29 Oct. Diagonal 5.15 p.m.


Once Upon a Time in Anatolia, by Nuri Bilge Ceylan (Turkey, 2011, 2 h 30 mn). With Yilmaz Erdogan, Taner Birsel, Ahmet Mümtaz Taylan, Muhammed Uzuner.
Life in a small town is like travelling through the steppes: there is an impression that ’something new and different’ is going to emerge from behind each hill, but there are always the same monotonous snaking roads that disappear or remain and are always the same ...
Pre-release showing.

 (English) Professionals and press: online accreditation

Accreditation: professionals and journalists can request accreditation online:

Accreditation for professionals: click here.

Accreditation for journalists: click here.

 Relations presse - Press relations

Presse nationale et PQR / National press :
Dany de Seille
Tél. : +33 (0)6 08 91 57 14
dany@deseille.info

Presse internationale et région LR / International and local press :
Gaby Pouget
Tél : +33 (0)6 70 72 29 77
pouget@cinemed.tm.fr

32e Cinemed - 22-30 octobre 2010
Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier
78, av. du Pirée - 34000 Montpellier - France
Tel. +33 (0)4 99 13 73 73 - Fax +33 (0)4 99 13 73 74
www.cinemed.tm.fr
info@cinemed.tm.fr





Ecrire au Festival

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier, cliquez ici
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore, click here