Cliquez pour aller sur cinemed.tm.fr

  Lettre 180 du : 24 octobre 2010  

32e Festival International du Cinéma Méditerranéen de Montpellier, 22-30 octobre 2010

Lundi 25, mardi 26, mercredi 27



 Lundi 25 octobre : La journée du scénario avec William Karel

William Karel
La 6e édition de la journée du scénario organisée par le Studio du scénario propose cette année un atelier et un débat avec William Karel, à propos de ses films Opération Lune et Hollywood, suivis de la projection de ses films.

> 10 h - Le Corum, espace Joffre 1, conférence ouverte au public, entrée libre.

> 14 h 00 Corum - Salle Pasteur, 2 films
Opération Lune, de William Karel (France, 2002, 52 mn).
Un documentaire d'intrigue, subtil mélange de faits réels, de fiction et d'hypothèses autour d'un événement qui marqua le XXe siècle : la course à la Lune.

Hollywood, de William Karel (France, 2000, 43 mn).
William Karel nous emmène dans l'envers du décor d'Hollywood. Il ressuscite les stars enterrées au Hollywood Memorial Park dans un hommage qui fourmille d'anecdotes.


 Lundi 25 octobre : La Campagne de Cicéron, copie restaurée

Dans le cadre de la section Grands films en Languedoc-Roussillon :

>19 h 00 Corum - Opéra Berlioz
La Campagne de Cicéron, de Jacques Davila (France, 1989, 1 h 47 mn). Avec Tonie Marshall, Michel Gautier, Sabine Haudepin, Jacques Bonnaffé, Judith Magre.
Au chômage après avoir été renvoyé de la pièce qu'il répétait à Paris et en froid avec sa compagne Françoise, Christian se réfugie dans les Corbières chez son amie Nathalie. Celle-ci est tombée amoureuse d'Hippolyte, qui les rejoint entre deux voyages d'affaires…

Copie restaurée par la Cinémathèque de Toulouse. En présence de Judith Magre.

 Lundi 25 octobre : Fix Me, avant-première


> 20 h 00 Diagonal
Fix Me, de Raed Andoni (France/Palestine/Suisse, 2010, 1 h 38 mn).
Raed, auteur réalisateur, sorte de cousin palestinien de Woody Allen, a mal à la tête. Au sens propre comme au figuré. Ça l’empêche de travailler. Il décide de se faire soigner et se rend au service de Santé mentale du Croissant Rouge de Ramallah. Le chef de service lui promet de le guérir en vingt séances. La salle de consultation est séparée d’une pièce mitoyenne par un miroir sans tain. Ce dispositif, qui sert habituellement à la formation des internes, permettra à Raed de filmer sa thérapie. Et au spectateur de pénétrer la psyché de cet étrange personnage, et de découvrir son monde.

En présence de Raed Andoni.

 Lundi 25 octobre : Tête de Turc, en présence de Pascal Elbé

>21 h 30 Corum - Opéra Berlioz
Tête de Turc, de Pascal Elbé (France , 2009, 1 h 27 mn).
Un geste, et tout bascule. Un adolescent de quatorze ans, un médecin urgentiste, un flic en quête de vengeance, une mère qui se bat pour les siens, un homme anéanti par la mort de sa femme, voient leurs destins désormais liés. Alors que le médecin passe plusieurs jours entre la vie et la mort, les événements s'enchaînent et tous seront entraînés par l'onde de choc.

En présence du réalisateur.

 Mardi 26 octobre : hommage au Groupe de recherche et d’essais cinématographiques (GREC)


À l’occasion de la présence de François Barat, délégué général du GREC, au Festival de Montpellier en tant que membre du jury de la compétition du documentaire, coup de projecteur sur cette institution qui compte tant dans le paysage du cinéma français, avec un hommage comprenant deux films :

Moi, esclave, de François Barat (France/Italie, 2008, 29 mn). Ce film est une méditation sur ce que les historiens appellent "l'esclavage blanc". Durant plusieurs siècles, la Méditerranée fut le lieu de terribles batailles entre les chrétiens et les Ottomans.
Que devient mon souvenir quand tu n'y penses pas, de Pauline Gaillard (France, 2010, 45 mn). Une île, un volcan en éruption, un amour éteint. Retour au présent sur les lieux du passé, contaminés par les souvenirs.

En présence de François Barat et Pauline Gaillard.

 Mardi 26 octobre : Café - Entre réalité et imagination, un programme exceptionnel de 8 courts métrages

Tasnim, de Elite Zexer
Wajeh, de Murad Nassar
&modDix réalisateurs, israéliens et palestiniens, embarqués pour un voyage où il s’agit de faire des films, qu’ils soient documentaires ou de fiction, inspirés par le café. Ce café qui crée un lien entre les gens, quelles que soient leurs différences. (En collaboration avec le Département film et télévision de l’université de Tel-Aviv et le Festival international du film d’étudiants de Tel-Aviv.)

> 19 h 00 Corum - Opéra Berlioz
Wajeh, de Murad Nassar (Palestine/Israël, 2010, 16 mn)
Audition, de Eti Tsicko (Israël, 2010, 15 mn)
Sens du matin, de Maysaloun Hamoud (Israël, 2010, 9 mn)
Tasnim, de Elite Zexer (Israël, 2010, 11 mn)
The Man and the Clock, de Gazi Abu Baker (Israël, 2010, 11 mn)
Tasse de café de Palestine, de Murad Nassar, Ameer Ahmaro, Kareem Kragah (Palestine/Israël, 2010, 8 mn)
Eva s'en va, de Aya Somech (Israël, 2010, 15 mn)
Voyage à Jaffa, de Eithan Sarid (Israël, 2010, 14 mn 32 s)

Première projection en Europe. En présence de Yaël Perlov du Département film et télévision de l’université de Tel-Aviv et de Murad Nassar, Aya Somech et Elite Zexer, réalisateurs.


 Mardi 26 octobre : Dernier étage gauche gauche, avant-première

> 20 h 00 Corum - Salle Einstein
Dernier étage gauche gauche, de Angelo Cianci (France/Luxembourg, 2010, 1 h 33 mn). Avec Hippolyte Girardot, Fellag, Aymen Saïdi, Judith Henry, Michel Vuillermoz.
C'est pas comme ça que ça aurait dû se passer… Comme tous les matins, François Etcheveria - huissier de son état - aurait dû pouvoir opérer sa saisie du jour, cité Villon à Montigny, puis retourner à sa cataclysmique vie sentimentale. Mais en ce jour d'anniversaire du 11 septembre, le destin en a décidé autrement, mettant sur sa route Mohand, un père démuni, et Salem, son agité de fils, qui par un malentendu le prennent en otage.

En présence du réalisateur et de Michel Reilhac, directeur du cinéma à Arte.

 Mardi 26 octobre : rétrospective Marco Ferreri, Dillinger est mort, projection unique

> 21 h 00 Centre Rabelais
Dillinger est mort, de Marco Ferreri (Italie, 1969, 1 h 30 mn). Avec Michel Piccoli, Anita Pallenberg, Gino Lavagetto, Annie Girardot.
Rentrant de son travail, Glauco trouve sa femme couchée et malade. Il décide de se préparer à dîner. À la recherche d'ustensiles de cuisine, il trouve un revolver emballé dans un journal annonçant la mort du gangster Dillinger. Tout en cuisinant, il démonte l'arme et la nettoie. Peu à peu, une idée s'installe dans son esprit…


 Mardi 26 octobre : hommage à Hiam Abbass, Les Citronniers

> 21 h 30 Corum - Opéra Berlioz
Les Citronniers, de Eran Riklis (France/Israël/Allemagne, 2008, 1 h 46 mn). Avec Hiam Abbass, Ali Suliman, Rona Lipaz Michael.
Salma vit dans un petit village palestinien de Cisjordanie situé sur la Ligne verte qui sépare Israël des territoires occupés. Sa plantation de citronniers est considérée comme une menace pour la sécurité de son nouveau voisin, le ministre.

En présence de Hiam Abbass.

 Mercredi 27 octobre : hommage à Ronit Elkabetz et Hiam Abbass

> 16 h 30 Corum - Espace Joffre 1
"Femmes de Méditerranée", table ronde avec Ronit Elkabetz et Hiam Abbass.

> 18 h 30 Corum - Opéra Berlioz, 2 films :
Le Pain, de Hiam Abbass (France, 2000, 18 mn). Avec Hiam Abbass, Jules Sitruk, Zinedine Soualem.
En France, à la campagne, un couple et leur fils de dix ans s'apprêtent à déjeuner. Il n'y a plus de pain. Le père part en chercher au village. Comme il tarde à revenir, la mère part à son tour…
Les Sept jours, de Ronit Elkabetz, Shlomi Elkabetz (France/Israël, 2007, 1 h 48 mn). Avec Hiam Abbass, Ali Suliman, Rona Lipaz Michael.
Israël, 1991. Toute la famille Ohaion pleure la disparition de l'un des siens. Fidèles à la tradition, les proches sont censés se réunir dans la maison du défunt et s'y recueillir pendant sept jours. Alors que chacun semble se plier à la coutume, la cohabitation devient de plus en plus pesante.

Séance animée par Pierre Murat de Télérama, en présence de Ronit Elkabetz et Hiam Abbass.

 Mercredi 27 octobre : rétrospective Marco Ferreri, Break up, érotisme et ballons rouges, version restaurée

> 20 h 00 Corum - Salle Einstein
Break up, érotisme et ballons rouges, Marco Ferreri (Italie, 1969, 1 h 30 mn). Avec Marcello Mastroianni, Catherine Spaak, Antonio Altoviti, Raniero di Giovambattista, Ennio Balbo, William Berger.
Mario Fuggetta, industriel qui devrait se considérer comme un homme heureux, devient obnubilé par le moyen de déterminer le point de rupture d'un ballon de baudruche gonflé avant qu'il n'éclate…

Projection unique, version restaurée par la Cineteca Nazionale. Director's cut.

 Mercredi 27 octobre : Le Nom des gens, avant-première

> 21 h 30 Corum - Opéra Berlioz
Le Nom des gens, de Michel Leclerc (France, 2010, 1 h 40 mn). Avec Jacques Gamblin, Sara Forestier, Zinedine Soualem, Carole Franck, Jacques Boudet.
Bahia Benmahmoud, jeune femme extravertie, se fait une haute idée de l'engagement politique puisqu'elle n'hésite pas à coucher avec ses ennemis pour les convertir à sa cause - ce qui peut faire beaucoup de monde vu qu'en gros, tous les gens de droite sont ses ennemis. En règle générale, elle obtient de bons résultats. Jusqu'au jour où elle rencontre Arthur Martin - comme celui des cuisines - quadragénaire discret, adepte du risque zéro. Elle se dit qu'avec un nom pareil, il est forcément un peu facho. Mais les noms sont fourbes et les apparences trompeuses…

En présence du réalisateur.

 Modifications de programme - Informations complémentaires

Les Complices
Ouverture du Mois du
film documentaire
Atelier Panrama
numérique
Courts métrages Compétition n° 4
• Page 11, Courts métrages Compétition n° 4, 1er passage, lire Mar 26 oct. 18 h 00 Corum - Salle Pasteur. 2e passage horaire correct.

Filmer en région Courts métrages programme n° 4
• Page 15, Filmer en région Courts métrages programme n° 4, lire Mer 27 oct. 10 h 00 Corum - Salle Einstein (et non Mardi 26 octobre).

Ouverture du Mois du film documentaire
• Page 28, Ouverture du Mois du film documentaire : l’ouverture a lieu le Jeu 28 oct. 16 h 00 Corum - Salle Einstein (date omise). La séance du vendredi 29 oct. 14 h Musée Fabre est le deuxième passage de ce programme.

Atelier Panrama numérique
• Page 28, Jeudi 28 octobre, à 16 h 00 ajouter Hommage à Philippe Jaulmes - Atelier Panrama numérique, Corum - Antigone II 2e niveau

(Les horaires en ligne sur le site www.cinemed.tm.fr font foi.)

NOUVEAU : le 32e Cinemed au bout des doigts sur votre smartphone ! www.cinemed.tm.fr/mobile.



 "Flash festival", le quotidien du festival

Du 22 au 30 octobre, le festival publie son quotidien en collaboration avec Midi Libre. Tiré à 2 000 exemplaires, il est disponible chaque matin dès 9 h 45 au Corum et au Centre Rabelais. Point sur les moments forts de la journée, dernières informations concernant la programmation, tableau des horaires de toutes les séances, brèves, c’est le compagnon indispensable du festivalier. Il est également consultable en ligne sur le site du festival www.cinemed.tm.fr à partir de vendredi soir 22 octobre.

 Les vidéos du festival avec l’ESJ

À partir du 22 octobre, le journal télévisé réalisé quotidiennement par l’École supérieure du journalisme de Montpellier est non seulement projeté en salle en soirée dans l’opéra Berlioz mais est consultable en ligne sur notre site. Vous y retrouverez les moments forts de chaque jour et des portraits des invités. Pour y accéder, cliquez sur le bouton ESJ sur la page d’accueil du site www.cinemed.tm.fr ou sur le logo ESJ ici à droite.

Consultez aussi : le blog du 32e Cinemed, réalisé par une équipe de l'ESJ. Accès au blog : cliquez ici.

 Relations presse - Press relations

Presse nationale et PQR / National press :
Dany de Seille
Tél. : +33 (0)6 08 91 57 14
dany@deseille.info

Presse internationale et région LR / International and local press :
Gaby Pouget
Tél : +33 (0)6 70 72 29 77
pouget@cinemed.tm.fr

32e Cinemed - 22-30 octobre 2010
Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier
78, av. du Pirée - 34000 Montpellier - France
Tel. +33 (0)4 99 13 73 73 - Fax +33 (0)4 99 13 73 74
www.cinemed.tm.fr
info@cinemed.tm.fr






Ecrire au Festival

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier, cliquez ici
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore, click here