Cliquez pour aller sur cinemed.tm.fr

  Lettre 178 / Newsletter 178 - du / dated: 18 octobre / 18 October 2010  

32e Festival International du Cinéma Méditerranéen de Montpellier, 22-30 octobre 2010
32nd Montpellier International Festival of Mediterranean Film, 22-30 October 2010

16 AVANT-PREMIÈRES et copies neuves ou restaurées à ne pas manquer

16 pre-releases or restored prints not to be missed
(see English text below)



 Draquila, l'Italie qui tremble, de Sabina Guzzanti (Italie, 2010) (see English text below)

Mercredi 20 octobre Diagonal 19 h 45
Draquila, l'Italie qui tremble, de Sabina Guzzanti (Italie, 2010, 1 h 37 mn).
Pourquoi les Italiens votent-ils pour Berlusconi? La virulence de la propagande, l’impuissance des citoyens, un système économique précaire, des jeux de pouvoir illégaux… ou encore une catastrophe naturelle. Autant de facteurs qui, combinés, peuvent expliquer comment la jeune démocratie Italienne a été assujettie. Le film est une enquête sous les décombres du tremblement de terre de l’Aquila du 6 avril 2009.

En présence de la réalisatrice.


 De vrais mensonges, de Pierre Salvadori (France, 2010) - Soirée d’ouverture (see English text below)

Vendredi 22 octobre à 20 h 30, en AVANT-PREMIÈRE NATIONALE, ouverture du Festival de Montpellier à l’Opéra Berlioz avec De vrais mensonges, la nouvelle comédie de Pierre Salvadori.

De vrais mensonges, de Pierre Salvadori (France, 2009, 1 h 40 mn). Avec Audrey Tautou, Nathalie Baye, Sami Bouajila, Daniel Duval, Judith Chemla, Didier Brice.
Un beau matin de printemps, Émilie reçoit une lettre d’amour, belle, inspirée mais anonyme. Elle la jette d’abord à la poubelle, avant d’y voir le moyen de sauver sa mère, isolée et triste depuis le départ de son mari. Sans trop réfléchir, elle la lui adresse aussitôt. Mais Émilie ne sait pas encore que c’est Jean, son employé timide, qui en est l’auteur. Elle n’imagine pas non plus que son geste les projettera dans une suite de quiproquos et de malentendus qui vont vite les dépasser…

En présence du réalisateur et d’Audrey Tautou, Nathalie Baye, Sami Bouajila.


 Le Directeur des ressources humaines, de Eran Riklis (Israël/Allemagne/France/Roumanie, 2010) (see English text below)


Samedi 23 octobre Diagonal 18 h
Le Directeur des ressources humaines, de Eran Riklis (Israël/Allemagne/France/Roumanie, 2010, 1 h 43 mn). Avec Mark Ivanir, Guri Alfi, Noah Silver, Rozina Cambos, Julian Negulesco.
Rien ne va plus pour le directeur des ressources humaines de la plus grande boulangerie de Jérusalem : il s'est séparé de sa femme, sa fille le boude et il est empêtré dans un boulot qu'il déteste. Suite à la mort accidentelle d'une de ses employées, la boulangerie est accusée d'inhumanité et d'indifférence par un quotidien local. Le DRH est alors envoyé en mission pour redorer l'image de l'entreprise. C'est le début d'un périple qui l'entraîne des rues mystiques de Jérusalem à la glaciale Roumanie.

En présence du réalisateur.

 Les Femmes du 6e étage, de Philippe Le Guay (France, 2010) (see English text below)

Samedi 23 octobre Corum - Berlioz 18 h
Les Femmes du 6e étage, de Philippe Le Guay (France, 2010, 1 h 45 mn). Avec Fabrice Luchini, Sandrine Kiberlain, Carmen Maura, Natalia Verbeke, Berta Ojea, Lola Dueñas.
Paris, années soixante. Jean-Louis, agent de change rigoureux et père de famille "coincé", découvre qu'une joyeuse cohorte de bonnes espagnoles vit… au sixième étage de son immeuble bourgeois. Maria, la jeune femme qui travaille sous son toit, lui fait découvrir un univers exubérant et folklorique à l'opposé des manières et de l'austérité de son milieu. Touché par ces femmes pleines de vie, il se laisse aller et goûte avec émotion aux plaisirs simples pour la première fois. Mais peut-on vraiment changer de vie à quarante-cinq ans ?

En présence du réalisateur et de Carmen Maura.

 Encore un baiser, de Gabriele Muccino (Italie, 2010) (see English text below)

Samedi 23 octobre Corum - Berlioz 21 h
Encore un baiser, de Gabriele Muccino (Italie, 2010, 2 h 25 mn). Avec Stefano Accorsi, Vittoria Puccini, Sabrina Impacciatore, Claudio Santamaria, Giorgio Pasotti, Pierfrancesco Favino, Marco Cocci.
arlo, est séparé de sa femme Giulia qui a la garde de leur fille de dix ans, Sveva. Il vit avec Ginevra, une jeune femme beaucoup plus jeune que lui, tandis que Giula vit avec Simone, un acteur à la petite semaine. Paolo, Alberto et Adriano, partis pour un tour du monde, ont été arrêtés dans leur élan par le tsunami. Paolo et Alberto sont rentrés, mais Adriano s'est fait arrêter pour trafic de drogue et a fait trois ans de prison en Thaïlande. Lorsque Adriano rentre, les amis vont se retrouver, et le temps du bilan est arrivé, dix ans plus tard.

En présence de l’actrice Sabrina Impacciatore.

 Slovenian Girl, de Damjan Kozole (Slovénie/Allemagne/Serbie/ Croatie, 2009) (see English text below)

Dimanche 24 octobre Centre Rabelais 19 h
Slovenian Girl, de Damjan Kozole (Slovénie/Allemagne/Serbie/Croatie, 2009, 1 h 30 mn). Avec Nina Ivanisin, Peter Musevski, Primoz Pirnat, Marusa Kink, Uros Fürst, Dejan Spasic, Aljoþa Kovacic.
Alexandra, jeune étudiante à Ljubliana, semble assez peu inspirée par ses études. Pour améliorer ses conditions de vie et quitter définitivement sa petite ville natale, elle décide de se prostituer sous le pseudonyme de "slovenian girl". Mais cette double vie rend les choses difficiles et contraint Alexandra à mentir à ses amis et sa famille, tout particulièrement à son père, dont elle se sent proche. L'issue semble inextricable, dire la vérité signifierait tout perdre…

 Suspiria, de Dario Argento (Italie, 1977) - Version restaurée intégrale en numérique (see English text below)

Dimanche 24 octobre Corum - Berlioz 21 h
Suspiria, de Dario Argento (Italie, 1977, 1 h 35 mn). Avec Jessica Harper, Joan Bennett, Alida Valli, Stefania Casini, Flavio Bucci, Udo Kier, Miguel Bose.
Suzy, une jeune américaine arrive à Fribourg pour y suivre les cours d'une académie de danse réputée. En pleine nuit, on refuse de lui ouvrir la porte alors qu'une jeune élève s'enfuit en hurlant et est assassinée dans des conditions épouvantables. Revenue le lendemain, Suzy est accueillie normalement et fait son entrée à l'école. Elle est très vite prise de malaises et confie ses angoisses à Sara, son amie de chambre. Une nuit, l'académie est envahie par des vers qui suintent des murs. Plus tard, Daniel, un pianiste aveugle qui venait d'être renvoyé de l'école, est assassiné par son propre chien…

En ouverture de l’hommage à Dario Argento.

 La Campagne de Cicéron, de Jacques Davila (France, 1989) - Copie restaurée (see English text below)

Lundi 25 octobre Corum - Berlioz 19 h
La Campagne de Cicéron, de Jacques Davila (France, 1989, 1 h 47 mn). Avec Tonie Marshall, Michel Gautier, Sabine Haudepin, Jacques Bonnaffé, Judith Magre.
Au chômage après avoir été renvoyé de la pièce qu'il répétait à Paris et en froid avec sa compagne Françoise, Christian se réfugie dans les Corbières chez son amie Nathalie. Celle-ci est tombée amoureuse d'Hippolyte, qui les rejoint entre deux voyages d'affaires. Son arrivée provoque des tensions, si bien que Christian s'installe à la Campagne de Cicéron, la propriété de son ami Hermance. Sur place, il constate que Françoise a également été conviée…

Grands films en Languedoc-Roussillon - Copie restaurée par la Cinémathèque de toulouse.
En présence de Judith Magre
.

 Fix Me, de Raed Andoni (France/Palestine/Suisse, 2010) (see English text below)


Lundi 25 octobre Diagonal 20 h
Fix Me, de Raed Andoni (France/Palestine/Suisse, 2010, 1 h 38 mn).
Raed, auteur réalisateur, sorte de cousin palestinien de Woody Allen, a mal à la tête. Au sens propre comme au figuré. Ça l’empêche de travailler. Il décide de se faire soigner et se rend au service de Santé mentale du Croissant Rouge de Ramallah. Le chef de service lui promet de le guérir en vingt séances. La salle de consultation est séparée d’une pièce mitoyenne par un miroir sans tain. Ce dispositif, qui sert habituellement à la formation des internes, permettra à Raed de filmer sa thérapie. Et au spectateur de pénétrer la psyché de cet étrange personnage, et de découvrir son monde.

En présence du réalisateur.

 Dernier étage gauche gauche, de Angelo Cianci (France/Luxembourg, 2010) (see English text below)

Mardi 26 octobre Corum - Einstein 20 h
Dernier étage gauche gauche, de Angelo Cianci (France/Luxembourg, 2010, 1 h 33 mn). Avec Hippolyte Girardot, Fellag, Aymen Saïdi, Judith Henry, Michel Vuillermoz.
C'est pas comme ça que ça aurait dû se passer… Comme tous les matins, François Etcheveria - huissier de son état - aurait dû pouvoir opérer sa saisie du jour, cité Villon à Montigny, puis retourner à sa cataclysmique vie sentimentale. Mais en ce jour d'anniversaire du 11 septembre, le destin en a décidé autrement, mettant sur sa route Mohand, un père démuni, et Salem, son agité de fils, qui par un malentendu le prennent en otage.

Présenté par Michel Reilhac, directeur du cinéma à Arte.

 Le Nom des gens, de Michel Leclerc (France, 2010) (see English text below)

Mercredi 27 octobre Corum - Berlioz 21 h 30
Le Nom des gens, de Michel Leclerc (France, 2010, 1 h 40 mn). Avec Jacques Gamblin, Sara Forestier, Zinedine Soualem, Carole Franck, Jacques Boudet.
Bahia Benmahmoud, jeune femme extravertie, se fait une haute idée de l'engagement politique puisqu'elle n'hésite pas à coucher avec ses ennemis pour les convertir à sa cause - ce qui peut faire beaucoup de monde vu qu'en gros, tous les gens de droite sont ses ennemis. En règle générale, elle obtient de bons résultats. Jusqu'au jour où elle rencontre Arthur Martin - comme celui des cuisines - quadragénaire discret, adepte du risque zéro. Elle se dit qu'avec un nom pareil, il est forcément un peu facho. Mais les noms sont fourbes et les apparences trompeuses…

En présence du réalisateur et de Baya Kasmi, scénariste.

 Il était une fois dans l'Ouest, de Sergio Leone (États-Unis/Italie, 1968) - Présenté par Dario Argento (see English text below)

Jeudi 28 octobre Corum - Berlioz 21 h
Il était une fois dans l'Ouest, de Sergio Leone (États-Unis/Italie, 1968, 2 h 50 mn). Avec Henry Fonda, Claudia Cardinale, Charles Bronson, Jason Robards, Gabriele Ferzetti, Keenan Wynn, Frank Wolff, Paolo Stoppa, Marco Zuanelli, Jack Elam.
Trois hommes vêtus de longs cache-poussière s'installent dans une gare déserte tandis qu'un fermier isolé et ses trois enfants attendent une jeune femme venant de la Nouvelle-Orléans pour remplacer la maman disparue… Une fille désireuse de refaire sa vie dans l'Ouest, un inconnu fin tireur et joueur d'harmonica, un hors-la-loi moustachu et philosophe, un tueur aux yeux d'acier, froid et méthodique et un constructeur de chemin de fer infirme et sans scrupules constituent les personnages principaux de cette intrigue aux fils multiples, savamment mêlés au rythme de la célèbre musique d'Ennio Morricone.

En présence de Dario Argento, co-scénariste.

 Toi, moi, les autres, de Audrey Estrougo (France, 2009) (see English text below)

Vendredi 29 octobre Corum - Berlioz 19 h
Toi, moi, les autres, de Audrey Estrougo (France, 2009, 1 h 25 mn). Avec Leïla Bekhti, Benjamin Siksou, Cécile Cassel.

Gab a une vie rangée : une fiancée, un mariage en préparation, une famille aisée. Leila ne s'autorise pas à vivre la sienne : des études de droit, un petit frère turbulent, une maman partie trop tôt… Alors quand Gab renverse le petit frère de Leila, c'est le choc des mondes et le début d'une grande histoire d'amour qui va se heurter violemment à la réalité. Tina, la plus proche confidente de Leila, sans papiers, se fait arrêter. Alors que le monde de Leila s'effondre, Gab est prêt à tout pour elle, même à s'opposer à son père, préfet de police. Et qui a dit que rien n'était impossible tant qu'on a de l'amour ?

En présence de la réalisatrice.

 L'Étrange affaire Angélica, de Manoel de Oliveira (Portugal/France/Espagne, 2010) (see English text below)

Samedi 30 octobre Diagonal 18 h
L'Étrange affaire Angélica, de Manoel de Oliveira (Portugal/France/Espagne, 2010, 1 h 40 mn). Avec Pilar López de Ayala, Ricardo Trepa, Filipe Vargas.
Une nuit, Isaac, jeune photographe et locataire de la pension de Dona Rosa à Régua, est appelé d’urgence par une riche famille, afin de faire le dernier portrait de leur fille Angélica, une jeune femme morte juste après son mariage. Dans la maison en deuil, Isaac découvre Angélica et reste sidéré par sa beauté. Lorsqu’il porte à son œil l’objectif de son appareil photo, la jeune femme semble reprendre vie, pour lui seul. Isaac tombe instantanément amoureux d’elle.


 La Classe ouvrière va au paradis, de Elio Petri (Italie, 1971) (see English text below)

Samedi 30 octobre Centre Rabelais 18 h
La Classe ouvrière va au paradis, de Elio Petri (Italie, 1971, 2 h). Avec Gian Maria Volonte, Mariangela Melato, Salvo Randone, Gino Pernice, Mietta Albertini, Luigi Diberti, Renata Zamengo.
Ludovico Massa, surnommé Lulu, est ouvrier modèle dans une usine métallurgique : grâce à son extrême rapidité, son rendement est cité en exemple par son patron. Les autres travailleurs ne voient pas d'un bon œil ces cadences infernales. Bercé par les rêves de la société de consommation entre sa femme, son fils Arturo, sa voiture et sa télévision, Lulu réalise parfois la vanité de la vie qu'il s'impose. La perte d'un doigt dans un accident du travail provoque en lui une profonde remise en question. Il soutient alors la nécessité d'une grève illimitée…

Avant-première, copie neuve.

 Potiche, de François Ozon (France, 2010) - Soirée de clôture (see English text below)

Samedi 30 octobre Corum - Berlioz 20 h 30
Potiche, de François Ozon (France, 2010, 1 h 40 mn). Avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Fabrice Luchini, Karin Viard, Jérémie Renier, Judith Godrèche.
En 1977, dans une province de la bourgeoisie française, Suzanne Pujol est l’épouse popote et soumise d’un riche industriel, Robert Pujol. Il dirige son usine de parapluies d’une main de fer et s’avère aussi désagréable et despote avec ses ouvriers qu’avec ses enfants et sa femme, qu’il prend pour une potiche. À la suite d’une grève et d’une séquestration de son mari, Suzanne se retrouve à la direction de l’usine et se révèle à la surprise générale une femme de tête et d’action. Mais lorsque Robert rentre d’une cure de repos en pleine forme, tout se complique…

Avant-première .

 32e Cinemed 2010 : 236 films pendant 9 jours ! (see English text below)

NOUVEAU : le 32e Cinemed au bout des doigts sur votre smartphone ! www.cinemed.tm.fr/mobile.

Le programme 2010 d’un coup d’œil : cliquer ici.

Le programme complet avec tous les films : cliquer ici.

Le programme jour par jour : cliquer ici.

Une fonction Recherche avancée permet de trouver des informations plus précises sur le festival 2010 et les festivals antérieurs. Vous pouvez par exemple effectuer une recherche par catégorie (fiction, documentaire etc.) ou encore par pays (en indiquant l’année du festival concerné et le pays de production recherché. Attention : écrire le pays en français.)

Programme 32 pages au format pdf (1,8 Mo) : cliquer ici.

 Billetterie 2010 : achats en ligne ouverts sur cinemed.tm.fr jusqu’au 20 octobre

Les Pass
Pass festival : 75 € J’achète en ligne
Pass étudiants -26 ans, solidarité (Rmistes) : 35 € J’achète en ligne
Pass étudiants pour titulaires du Pass’Culture CROUS 2010-2011 : 30 € J’achète en ligne
(Avec les pass : catalogue gratuit, accès à la soirée d’ouverture et à la Nuit en enfer)
Carnet fidélité
Carnet 12 billets : 60 € J’achète en ligne
Séances à tarif unique
- Soirée d’ouverture : 10 € J’achète en ligne
- Nuit en enfer (29 octobre à partir de 20 h) : 15 € J’achète en ligne

Pass’ Agglo : sur présentation du Pass’ Agglo aux caisses du Festival, tarif réduit pour les billets unitaires.

Tous les tarifs, informations pratiques et billetterie, plus d’information : cliquez ici.

Point Information - Billetterie - Achats sur place :
du 16 septembre au 21 octobre inclus

au Centre Rabelais, 29, bd Sarrail, 34000 Montpellier
Tél. 04 67 59 28 77
Vente du lundi au vendredi de 14 h à 17 h 30

À partir du 22 octobre :
• Vente dans Le Corum, niveau 0 :
de 9 h 40 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 22 h
(21 octobre à partir de 14 h, retrait des badges uniquement)
• Vente au Centre Rabelais et auditorium du Musée Fabre :

 Modifications de programme - Informations complémentaires

Les Complices
Ouverture du Mois du
film documentaire
Atelier Panrama
numérique
Des erreurs ou omissions se sont glissées dans l’édition du programme papier 32 pages. Merci de noter :

Table ronde avec Carmen Maura
• Page 17, la Table ronde avec Carmen Maura a été avancée à 15 h. (Lire : Table ronde avec Carmen Maura : Le Corum - Joffre 1, dimanche 24 oct. 15 h.)

Courts métrages Compétition n° 4
• Page 11, Courts métrages Compétition n° 4, 1er passage, lire Mar 26 oct. 18 h 00 Corum - Salle Pasteur. 2e passage horaire correct.

Ouverture du Mois du film documentaire
• Page 28, Ouverture du Mois du film documentaire : l’ouverture a lieu le Jeu 28 oct. 16 h 00 Corum - Salle Einstein (date omise). La séance du vendredi 29 oct. 14 h Musée Fabre est le deuxième passage de ce programme.

Atelier Panrama numérique
• Page 28, Jeudi 28 octobre, à 16 h 00 ajouter Hommage à Philippe Jaulmes - Atelier Panrama numérique, Corum - Antigone II 2e niveau

(Les horaires en ligne sur le site www.cinemed.tm.fr font foi.)


 Professionnels et presse : accréditations en ligne (see English text below)

Accréditation Professionnels : cliquez ici.

Accréditation Presse : cliquez ici.


 (English text) 16 PRE-RELEASES or restored prints not to be missed

Wednesday 20 Oct. Diagonal 7.45 p.m.


Draquila, Italy Trembles, by Sabina Guzzanti (Italy, 2010, 1 h 37 mn).
Why do Italians vote Berlusconi? The violence of propaganda, the impotence of citizens, questions of the economy, illicit power relationships… And a catastrophe: the city of L'Aquila devastated by an earthquake… All these combine to show how the young Italian democracy has been subdued.
In the presence of the director.

Friday 22 Oct. Corum - Berlioz 8.30 p.m. - Opening night. The new comedy by Pierre Salvadori.


De vrais mensonges, by Pierre Salvadori (France, 2009, 1 h 40 mn). With Audrey Tautou, Nathalie Baye, Sami Bouajila, Daniel Duval.
One fine spring morning, Émilie receives a beautiful, inspired but anonymous love letter. She throws it in the dustbin before seeing it as a way to save her mother, who has been alone and sad since her husband left…
In the presence of the director, Audrey Tautou, Nathalie Baye, Sami Bouajila.

Saturday 23 Oct. Diagonal 6 p.m.


The Human Resources Manager, by Eran Riklis (Israel/Germany/France/Romania, 2010, 1 h 43 mn). With Mark Ivanir, Guri Alfi, Noah Silver, Rozina Cambos, Julian Negulesco.
The Human Resources Manager of Jerusalem's largest bakery is in trouble. He's separated from his wife, distanced from his daughter and stuck in a job he hates…
In the presence of the director.

Saturday 23 Oct. Corum - Berlioz 6 p.m.


Les Femmes du 6e étage, by Philippe Le Guay (France, 2010, 1 h 45 mn). With Fabrice Luchini, Sandrine Kiberlain, Carmen Maura, Natalia Verbeke, Berta Ojea, Lola Dueñas.
Paris in the 1960s. Jean-Louis, severe stockbroker and inhibited father, discovers that a merry band of Spanish maids lives on the sixth floor of his bourgeois building.
In the presence of the director and Carmen Maura.

Saturday 23 Oct. Corum - Berlioz 9 p.m.


Kiss me Again, by Gabriele Muccino (Italy, 2010, 2 h 25 mn). With Stefano Accorsi, Vittoria Puccini, Sabrina Impacciatore, Claudio Santamaria, Giorgio Pasotti, Pierfrancesco Favino, Marco Cocci.
Carlo is separated from his wife Giulia, who has custody of their 10-year-old daughter Sveva. He lives with Ginevra, who is much younger than he is, while Giula lives with Simone, a small-time actor. Paolo, Alberto and Adriano had left to go round the world but were stopped short by the tsunami…
In the presence of Sabrina Impacciatore.

Sunday 24 Oct. Centre Rabelais 7 p.m.


Slovenian Girl, by Damjan Kozole (Slovenia/Germany/Serbia/Croatia, 2009, 1 h 30 mn). With Nina Ivanisin, Peter Musevski, Primoz Pirnat, Marusa Kink, Uros Fürst, Dejan Spasic, Aljoþa Kovacic.
Alexandra is a 23-year-old student of English language and literature, about to write her thesis. She comes from a small town. Her parents are divorced. No one knows that Alexandra runs personal ads under the nickname, "The Slovenian Girl" and that prostitution is her secret source of income.

Sunday 24 Oct. Corum - Berlioz 9 p.m.


Suspiria, by Dario Argento (Italy, 1977, 1 h 35 mn). With Jessica Harper, Joan Bennett, Alida Valli, Stefania Casini, Flavio Bucci, Udo Kier, Miguel Bose.
Suzy, a young american, comes to Fribourg to study in a well-known danse academy. In the middle of the night, she finds the door closed, while a young student runs away, to be assasinated in terrifying circumstances...
Restored print.

Monday 25 Oct. Corum - Berlioz 7 p.m.


La Campagne de Cicéron, by Jacques Davila (France, 1989, 1 h 47 mn). With Tonie Marshall, Michel Gautier, Sabine Haudepin, Jacques Bonnaffé, Judith Magre.
Unemployed after being dismissed from the play that he was rehearsing in Paris and on cold terms with his partner Françoise, Christian takes refuge in the Corbières hills with his friend Nathalie.
Restored print. In the presence of Judith Magre.

Monday 25 Oct. Diagonal 8 p.m.


Fix Me, by Raed Andoni (France/Palestine/Ewitzerland, 2010, 1 h 38 mn).
Raed is a writer and director, a kind of Palestinian cousin of Woody Allen. He has a headache. Literally and figuratively. It prevents him from working. He decides to get treatment and goes to the Mental Health Department at the Red Crescent in Ramallah. The doctor promises to heal him in twenty sessions.
In the presence of the director.

Tuesday 26 Oct. Corum - Einstein 8 p.m.


Dernier étage gauche gauche, by Angelo Cianci (France/Luxemburg, 2010, 1 h 33 mn). With Hippolyte Girardot, Fellag, Aymen Saïdi, Judith Henry, Michel Vuillermoz.
It shouldn't have happened like that… Like every morning, François Etcheveria, a bailiff, should have been able to perform his seizure of the day at Cité Villon in Montigny and then return to his catastrophic love life. But today, the anniversary of 9-11, destiny has decided otherwise…
Presented by Michel Reilhac, Arte.

Wednesday 27 Oct. Corum - Berlioz 9.30 p.m.


Le Nom des gens, by Michel Leclerc (France, 2010, 1 h 40 mn). With Jacques Gamblin, Sara Forestier, Zinedine Soualem, Carole Franck, Jacques Boudet.
Young extrovert Bahia Benmahmoud lives by this classic motto : "Make love, not war" - In order to convert them to her cause, she sleeps with her political enemies - which means a lot of men, because every conservative is her enemy.
In the presence of the director and Baya Kasmi, screenwriter.

Thursday 28 Oct. Corum - Berlioz 9 p.m.


Once Upon a Time in the West, by Sergio Leone (United-States/Italy, 1968, 2 h 50 mn). With Henry Fonda, Claudia Cardinale, Charles Bronson, Jason Robards, Gabriele Ferzetti, Keenan Wynn, Frank Wolff, Paolo Stoppa, Marco Zuanelli, Jack Elam.
Three men wearing long coats settle down in a deserted station while a widowed farmer and his three children wait for a young woman coming from New Orleans to replace their dead mother…
Presented by Dario Argento.

Friday 29 Oct. Corum - Berlioz 7 p.m.


Toi, moi, les autres, by Audrey Estrougo (France, 2009, 1 h 25 mn). With Leïla Bekhti, Benjamin Siksou, Cécile Cassel.
Gab has a settled existence: a fiancée, marriage preparations in progress and a well-off family. Leila cannot live her own life: law studies, a boisterous younger brother, a mother who died too soon… So when Gab runs over Leila's little brother it’s the beginning of a great love story that comes crashing violently into reality.
In the presence of the director.

Saturday 30 Oct. Diagonal 6 p.m.


O estranho caso de Angélica, by Manoel de Oliveira (Portugal/France/Spain, 2010, 1 h 40 mn). With Pilar López de Ayala, Ricardo Trepa, Filipe Vargas.
Isaac is a young photographer living in a boarding house in Régua. In the middle of the night, he receives an urgent call from a wealthy family to come and take the last photograph of their daughter, Angelica, who died just a few days after her wedding.

Saturday 30 Oct. Centre Rabelais 6 p.m.


La classe operaia va in paradiso, by Elio Petri (Italy, 1971, 2 h). With Gian Maria Volonte, Mariangela Melato, Salvo Randone, Gino Pernice, Mietta Albertini, Luigi Diberti, Renata Zamengo.
Ludovico Massa, nicknamed Lulu, is a model worker in a metallurgical factory. He is very fast and his production is cited as a example by the boss. The other workers do not approve of such infernally high rates.
Restored print.

Saturday 30 Oct. Corum - Berlioz 8.30 p.m. - Closing night


Potiche, by François Ozon (France, 2010, 1 h 40 mn). With Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Fabrice Luchini, Karin Viard, Jérémie Renier, Judith Godrèche.
Sainte-Gudule, northern France, 1977: Suzanne is the submissive, housebound wife of wealthy industrialist Robert Pujol, who oversees his umbrella factory with an iron fist and is equally tyrannical with his children and “trophy wife”…


 (English) Professionals and press: online accreditation

Accreditation for professionals: click here.

Accreditation for journalists: click here.

 Relations presse - Press relations

Presse nationale et PQR / National press :
Dany de Seille
Tél. : +33 (0)6 08 91 57 14
dany@deseille.info

Presse internationale et région LR / International and local press :
Gaby Pouget
Tél : +33 (0)6 70 72 29 77
pouget@cinemed.tm.fr

32e Cinemed - 22-30 octobre 2010
Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier
78, av. du Pirée - 34000 Montpellier - France
Tel. +33 (0)4 99 13 73 73 - Fax +33 (0)4 99 13 73 74
www.cinemed.tm.fr
info@cinemed.tm.fr





Ecrire au Festival

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier, cliquez ici
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore, click here