Cliquez pour aller sur cinemed.tm.fr

  Lettre 152 / Newsletter 152 - du / dated: 13 octobre / 13 October 2009  

31e Cinemed - Ouverture dans 10 jours !
Les invités attendus le premier week-end

31st Cinemed - Opening in 10 days!
Guests expected during the first weekend



 Agora : ouverture exceptionnelle du 31e Cinemed en présence d’Alejandro Amenábar (see English text below)

Alejandro Amenábar
Rachel Weisz dans Agora
Avant-première France du montage définitif, copie d'exploitation.

Agora, de Alejandro Amenábar (Espagne/États-Unis, 2009, 2 h 6 mn). Avec Rachel Weisz, Max Minghella, Oscar Isaac, Ashraf Barhom.
IVe siècle après Jésus-Christ. L’Égypte est sous domination romaine. À Alexandrie, la révolte des chrétiens gronde. Réfugiée dans la grande bibliothèque, désormais menacée par la colère des insurgés, la brillante astronome Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles, avec l’aide de ses disciples.
"Une tentative extraordinairement ambitieuse de recréer les confilts qui faisaient rage à Alexandrie au IVe siècle et qui font rage encore de nos jours..." (Screendaily.com)

Né en 1972, d’origine chilienne, installé à Madrid depuis 1994, Alejandro Amenábar est devenu en dix ans l’un des réalisateurs les plus créatifs et talentueux au monde. On lui doit le thriller Tesis (1996), qui a remporté cinq Goya (la plus haute récompense cinématographique en Espagne), puis Ouvre les yeux en 1997 et Les Autres (2001), produit par Tom Cruise avec Nicole Kidman en vedette, qui remporta huit Goya en 2002. Mar adentro (2004), avec Javier Bardem, remporte 14 Goya en 2005 et plus d’une vingtaine d’autres récompenses internationales dont le César du meilleur film étranger. C’est avec son dernier film, Agora, qui vient juste de sortir en salles en Espagne et qui sera sur les écrans français le 6 janvier 2010 (Mars Distribution), que Alejandro Amenábar ouvrira le 31e Festival de Montpellier.

Alejandro Amenábar sera également honoré à Montpellier à l’occasion de la projection de Ouvre les yeux (1997, avec Penélope Cruz et Eduardo Noriega) et Les Autres (2001, avec Nicole Kidman), présentés dans la rétrospective Le nouveau cinéma fantastique espagnol.

 Rétrospective Elio Petri : ouverture par Madame Paola Petri (see English text below)

Elio Petri
Enquête sur un citoyen
au-dessus de tout soupçon
Comment a-t-on pu oublier un auteur majeur du cinéma italien comme Elio Petri ? Sa filmographie a pourtant remporté des succès internationaux importants : en 1962, à Mar del Plata, Giorni contati est préféré à Jules et Jim ; en 1970, Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon remporte l’Oscar du meilleur film étranger à Hollywood et le prix spécial du jury à Cannes ; en 1972, La Classe ouvrière va au paradis remporte la Palme d’or... Alors, comme le dit Bertolucci, comment sortir Elio Petri de ce grand nuage d’injustice dans lequel il a disparu ?
Qui est-il ? « Je ne me suis jamais considéré comme un artiste. Mon père qui était chaudronnier m’a légué un certain goût de l’artisanat. Je ne suis pas un lettré. D’une manière générale je suis plus intéressé par les idées que par l’esthétique. »
Pourquoi tourne-t-il un film ? « Pour mettre en acte un processus critique à l’intérieur du spectateur, de mettre celui-ci en situation, de l’impliquer dans le film au moins autant que je le suis moi-même... »
Intellectuel capable de représenter la société italienne, il préférait se référer à son origine prolétarienne et s’adonner à son goût pour le doute et la contradiction. Elio Petri a mis en place une sorte de lucidité alimentée par une inquiétude permanente. C’est ce qui l’a emporté et avec lui un pan du cinéma politique italien que certains n’ont pas envie de revoir. Nous, si.

Samedi 24 octobre, salle Einstein, 10 h
Elio Petri, notes sur un auteur, de Stefano Leone, Federico Baci, Nicola Guarneri (Italie, 2005, 1 h 25 mn).
En présence de Madame Paola Petri.

Dimanche 25 octobre, Opéra Berlioz, 19 h
Soirée en présence de Paola Petri et de Jean A. Gili
Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon, de Elio Petri (Italie, 1970, 1 h 35 mn). Avec Gian Maria Volonté, Florinda Bolkan, Gianni Santuccio
Copie neuve restaurée par la Cineteca Nazionale de Rome.
Chef du service des homicides, le Docteur va être promu commissaire de la police politique. Sérieusement perturbé, il égorge sa maîtresse et met tout en œuvre pour prouver que nul parmi ses supérieurs n'aura l'audace de le démasquer et de troubler ainsi la hiérarchie sociale.

 Theo Angelopoulos et Irène Jacob à Montpellier pour La Poussière du temps (see English text below)

Le dernier film de Theo Angelopoulos est une saga épique familiale dans la fin du XXe siècle qui a été tournée tourné en Grèce, Italie, Russie, Kazakhstan et en Allemagne. Il a été présenté en avant-première mondiale lors du 49e Festival international du film de Salonique en 2008 et a clôturé le Festival international du Film de Berlin 2009 où il a été présenté hors compétition.

Samedi 24 octobre, Opéra Berlioz, 16 h 30
The Dust of Time, de Theo Angelopoulos (Grèce, 2008, 2 h 5 mn). Avec Willem Dafoe, Bruno Ganz, Michel Piccoli, Irene Jacob
Un réalisateur quinquagénaire, décide de filmer la vie de ses parents, Spyros et Eleni. L'histoire d'amour des deux émigrants grecs a été constamment influencée par les événements historiques.

En présence de Theo Angelopoulos et Irène Jacob.



 Jean-Paul Rappeneau ouvre la section "Grands films tournés en Languedoc-Roussillon" (see English text below)

Grands films tournés en Languedoc-Roussillon : Depuis 1918 avec Vendémiaire de Louis Feuillade tourné à Lunel et Aigues-Mortes, le Languedoc-Roussillon a une longue tradition d’accueil des équipes de cinéma. Dans cette section le Festival de Montpellier propose au public de redécouvrir des films tournés dans les décors de notre région. En ouverture de cette section, Jean-Paul Rappeneau présentera Cyrano de Bergerac tourné en partie à Uzès.

Samedi 24 octobre, Opéra Berlioz, 21 h 30



 François Dupeyron présente C’est quoi la vie ? (see English text below)

Le deuxième film de la section Grands films tournés en Languedoc-Roussillon, C’est quoi la vie ?, tourné en Lozère et dans l’Aveyron, sera présenté par François Dupeyron, également présent à Montpellier pour l’avant-première de Trésor dont il a achevé la réalisation après le décès de Claude Berri.

Dimanche 25 octobre, Opéra Berlioz, 16 h 30



 Harragas, avant-première nationale en présence de Merzak Allouache (see English text below)

Merzak Allouache sera à Montpellier entouré de ses comédiens pour présenter en avant-première Harragas, tourné en Algérie (Mostaganem) mais aussi à Sète et Frontignan.
Avec ce film, le cinéaste revient sur les drames engendrés par le phénomène de l’émigration clandestine dans des embarcations de fortune lancées sur la Méditerranée.

Dimanche 25 octobre, Opéra Berlioz, 21 h 30



 Parmi les autres invités du premier week-end... (see English text below)

Michel Ciment et Simone Lainé pour Michel Ciment, le cinéma en partage, samedi 24 octobre, Salle Pasteur, 14 h.

Laure Pradal pour l’avant-première France 3 Sud de Le Village vertical, samedi 24 octobre, Salle Einstein, 16 h.

Jean A. Gili pour la Table ronde Elio Petri en présence de Madame Paola Petri, dimanche 25 octobre, Espace Joffre 1, 17 h, et la soirée Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon, dimanche 25 octobre, Opéra Berlioz, 19 h (copie neuve restaurée par la Cineteca Nazionale de Rome).


 (English) Agora: exceptional opening of the 31st Cinemed in the presence of Alejandro Amenábar

Alejandro Amenábar
Rachel Weisz in Agora

French preview of the final edited version, release print.

Agora, by Alejandro Amenábar (Spain/United States, 2009, 2 h 6 mn). With Rachel Weisz, Max Minghella, Oscar Isaac, Ashraf Barhom.
The fourth century AD. Egypt is under Roman rule. The Christians are rebelling in Alexandria. Helped by her disciples, the brilliant astronomer Hypatia attempts to conserve the knowledge gathered over the centuries and has taken refuge in the great library.
'An enormously ambitious attempt to recreate the conflicts of 4th century Alexandria, many of which are still raging today.' (Screendaily.com)

Born in 1972 in Chile and settled in Madrid since 1994, Alejandro Amenábar has become one of the most creative and talented directors in the world in just ten years. He made the thriller Thesis (1996), awarded five Goyas (the highest cinematographic distinction in Spain), and then Open your Eyes in 1997 and The Others (2001), produced by Tom Cruise and starring Nicole Kidman, winning eight Goyas in 2002. The Sea Inside (Mar adentro) (2004), with Javier Bardem, scooped 14 Goyas in 2005 and more than twenty other international awards, including a César for the best foreign film. Alejandro Amenábar is to open the 31st Montpellier Festival with his latest film, Agora, that has just been released in Spain and that will be in French cinemas on 6 January 2010 (Mars Distribution).

Alejandro Amenábar will also be honoured in Montpellier with the showing of Open Your Eyes ) (1997, with Penélope Cruz and Eduardo Noriega) and The Others (2001, with Nicole Kidman), presented in the retrospective 'Spain: Horror and fantasy films, the new generation'.

 (English) Elio Petri Retrospective: opening by Mrs Paola Petri

How can a major author in Italian cinema like Elio Petri have been forgotten? His films were successful internationally: in 1962, at Mar del Plata, Giorni contati was preferred to Jules et Jim; in 1970, Investigation of a Citizen Above Suspicion won the Oscar for the best foreign film in Hollywood and the Jury prize in Cannes; in 1972, The Working Class Goes to Heaven won the Palme d’or... So, as Bertolucci says, how do we bring Elio Petri out of the great cloud of injustice into which he disappeared?
Who was he? 'I have never considered myself to be an artist. My father was a coppersmith who left me a certain taste for craftsmanship. I am not a scholar. In general, I'm more interested in ideas than in aesthetics.'
Why did he make films? 'To trigger a critical process within the viewer, to put him in a situation, to involve him in the film at least as much as I am myself…'
He was an intellectual capable of representing Italian society but preferred to refer to his working class origins and his taste for doubt and contradiction. Elio Petri created a kind of lucidity fed by permanent worry. This is what took him from us and with him went a part of Italian political cinema that some people do not wish to see again. But we do.

Saturday 24 October, Salle Einstein, 10 a.m.
Elio Petri - Notes on a Filmmaker, by Stefano Leone, Federico Baci, Nicola Guarneri (Italy, 2005, 1 h 25 mn).
In the presence of Mrs Paola Petri.

Sunday 25 October, Opéra Berlioz, 7 p.m.
In the presence of Paola Petri and Jean A. Gili
Investigation of a Citizen Above Suspicion, by Elio Petri (Italy, 1970, 1 h 35 mn). With Gian Maria Volonté, Florinda Bolkan, Gianni Santuccio
New print restored by the Cineteca Nazionale in Rome.
Head of the homicide section, the Doctor is going to be promoted to the position of commissioner of the political police. Seriously disturbed, he cuts the throat of his mistress and does all he can to prove that none of his superiors will dare unmask him and thus disturb the social hierarchy.

 (English) Theo Angelopoulos and Irène Jacob in Montpellier for The Dust of Time

Theo Angelopoulos' latest film is an epic family saga set at the end of the twentieth century and shot in Greece, Italy, Russia, Kazakhstan and Germany. It was presented as a world preview at the 49th Salonica International Film Festival in 2008 and was the closing film (not in competition) at the Berlin International Film Festival in 2009.

Saturday 24 October, Opéra Berlioz, 4.30 p.m.

The Dust of Time, by Theo Angelopoulos (Greece, 2008, 2 h 5 mn). With Willem Dafoe, Bruno Ganz, Michel Piccoli, Irène Jacob
A director named A. begins to make a film about the life of his parents, Spyros and Eleni. The love story of these two Greek emigrés is influenced by historical events time after time.

In the presence of Theo Angelopoulos and Irène Jacob.



 (English) Jean-Paul Rappeneau opens the section 'Great films made in Languedoc-Roussillon'

Great films made in Languedoc-Roussillon. Vendémiaire, shot in I918 in Lunel and Aigues-Mortes by Louis Feuillade, marked the start of Languedoc-Roussillon's long tradition of hosting filmmaking teams. In this section, the Montpellier festival gives the public an opportunity to rediscover films with location shooting in our region. To start, Jean-Paul Rappeneau will present Cyrano de Bergerac partly shot in Uzès.

Saturday 24 October, Opéra Berlioz, 9.30 p.m.



 (English) François Dupeyron presents What's Life?

The second film in the 'Great films made in Languedoc-Roussillon' section, C’est quoi la vie ? (What's Life?), shot in Lozère and Aveyron, will be presented by François Dupeyron, also present in Montpellier for the preview of Trésor the film he finished after the death of Claude Berri.

Sunday 25 October, Opéra Berlioz, 4.30 p.m.



 (English) Harragas, national preview in the presence of Merzak Allouache

Merzak Allouache and his actors will be in Montpellier for the preview of Harragas, shot in Algeria (Mostaganem) and also in Sète and Frontignan.
The film focuses on the tragedies that happen when illegal emigrants cross the Mediterranean in makeshift boats.

Sunday 25 October, Opéra Berlioz, 9.30 p.m.



 (English) Guests during the first weekend also include...

Michel Ciment and Simone Lainé for Michel Ciment, le cinéma en partage, Saturday 24 October, Salle Pasteur, 2 p.m.

Laure Pradal for the France 3 Sud preview of Vertical Village, Saturday 24 October, Salle Einstein, 4 p.m.

Jean A. Gili for the round table discussion devoted to Elio Petri in the presence of Mrs Paola Petri, Sunday 25 October, Espace Joffre 1, 5 p.m., and the evening devoted to Investigation of a Citizen Above Suspicion, Sunday 25 October, Opéra Berlioz, 7 p.m. (new print restored by the Cineteca Nazionale in Rome).


 Press and Professional Accreditations

Accreditations for the press : online registration available in Press).

Accreditations for professionals : online registration available in Professionals, Pass request).


 Relations presse - Press relations

Presse nationale et PQR / National press :
Dany de Seille
Tél. : +33 (0)6 08 91 57 14
dany@deseille.info

Presse internationale et région LR / International and Languedoc-Roussillon press :
Gaby Pouget
Tél : +33 (0)4 99 13 73 70
pouget@cinemed.tm.fr

31e Cinemed - 23 octobre-1er novembre 2009
Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier
78, av. du Pirée - 34000 Montpellier - France
Tel. +33 (0)4 99 13 73 73 - Fax +33 (0)4 99 13 73 74
www.cinemed.tm.fr
info@cinemed.tm.fr



Ecrire au Festival

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier, cliquez ici
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore, click here