Cliquez pour aller sur cinemed.tm.fr

  Lettre 130 du 30 octobre 2008  

30e Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier - 24 octobre-2 novembre 2008



Le dernier week-end : les moments forts




 Vendredi 31 octobre - Evénement 30e Festival : Carte blanche à l'association Beaumarchais

Heureux qui comme Edouard
Centre Rabelais, 18 h

L’Association Beaumarchais, partenaire du festival, est un lieu de découverte de nouveaux talents. Pour le 30e anniversaire du festival « Beaumarchais » propose une sélection éclectique et polychrome de courts métrages où dominent l’imagination, la liberté de ton, voire l’impertinence...

Tous les films : cliquer ICI








 Vendredi 31 octobre - La nuit en enfer : 5 films ultra-bis de 20 h à l’aube

Horreur - Fantastique - Erotisme : Une nuit en enfer avec 5 films de Joe D’Amato

Centre Rabelais, de 20 h à l’aube

Joe D’Amato (1936-1999), de son vrai nom Aristide Massaccesi, est considéré comme une sorte d’Ed Wood italien version « trash » et méchant. De l’horreur au porno en passant par le fantastique, il a laissé derrière lui une quantité de films sombres, nihilistes et misanthropes. Bis du bis, son cinéma continue à plaire à tous les amateurs du genre et ses films sont constamment réédités en DVD... Une plongée dans le meilleur du pire cinéma, avec 5 films à déguster pendant une vraie nuit en enfer...

Tous les films : cliquer ICI

En collaboration avec la Cinémathèque française et 13ème rue


 Vendredi 31 octobre : avant-première, Le Chant des oiseaux

Corum - Einstein 20 h.
Le Chant des oiseaux, de Albert Serra (Espagne, 2008, 1 h 39 mn). Avec Lluís Carbó, Lluís Serrat Batlle, Lluís Serrat Masanellas, Montse Triola, Mark Peranson, Victoria Aragonès
Les trois Rois Mages voyagent en quête du Messie, qui vient de naître...
« La légende des Rois mages bouleversée par un cinéaste catalan. Nos héros c’est les Pieds Nickelés en Galilée. Couronnés, mais façon galette des Rois sous LSD. Albert Serra invente un naturalisme qui n’a rien à voir avec le réalisme, et tout à voir avec la philosophie épicurienne... » (Gérard Lefort, Libération.) « Un des films majeurs de Cannes 2008. » (Jean Roy, L’Humanité.)


 Vendredi 31 octobre - Evénement 30e Festival : Safy Boutella, le concert du 30e anniversaire

Le Corum - Opéra Berlioz, 20 h 30

Musicien et compositeur algérien, on doit à Safy Boutella les musiques de films de Merzak Allouache, Rachid Bouchareb, Christophe Ruggia et bien d’autres. Un concert spécialement dédié à la Méditerranée, ses films et sa musique... Au programme : « 30 années de musiques et de films. »
19 musiciens et 2 chanteuses, Cathy Lenoir et Fadhila Chebab. Avec projection d’extraits de films.


Voir une vidéo du concert : cliquer ICI

Cette manifestation a reçu le label Centenaire de la Musique de Film. Elle bénéficie du soutien du Comité du Centenaire de la Musique de Film www.centenaire-mdf.com

Normal : 20 €. Réduit : 16 €. Etudiants titulaires du Pass Culture CROUS : 9,50 €, en vente au CROUS. Locations : Fnac, Carrefour, Géant, 0 892 68 36 22 (0,34 €/min), www.fnac.com et billetterie cinemed.tm.fr.

Avec Texen, mécène du festival.

 Samedi 1er novembre : hommage à deux grands disparus


Hommage à Dino Risi - Le Corum - Opéra Berlioz, 14 h
Une vie difficile, de Dino Risi (Italie, 1961, 1 h 58 mn, VOSTF). Avec Alberto Sordi, Lea Massari, Franco Fabrizis
En 1944, Silvio, maquisard isolé, néglige ses missions pour les bras d'une jolie Lombarde, Elena. A la fin de la guerre, il retrouve celle-ci et tous deux partent s'installer à Rome. Ils mènent une vie difficile et misérable car Silvio, fidèle à ses idées et politiquement pur, refuse de se compromettre.
Le Corum - Berlioz 1er nov. 14 h

Hommage à Youssef Chahine – Centre Rabelais, 18 h
Une vie difficile, de Youssef Chahine (Egypte, 1994, 2 h 9 mn, VOSTF). Avec Yousra, Mahmoud Hemeida, Michel Piccoli
Il y a trois mille ans, Ram, fils d'une tribu très pauvre vivant sur une terre aride, rêve de transformer sa vie. Il refuse de vivre au jour le jour, de craindre la famine, de se résigner. Or, l'Egypte des pharaons est à cette époque le centre de la civilisation, et c'est donc là qu'il décide de partir pour apprendre.
Rabelais 1er nov. 18 h

 Samedi 1er novembre : Evénement, le dernier film d’Yves Jeuland

Le Corum - Opéra Berlioz, 16 h

Première projection publique

Un village en campagne, d’Yves Jeuland (France, 2008, 1 h 35 mn, documentaire). Production soutenue par la Région Languedoc-Roussillon avec la participation du CNC.
Au cœur du Languedoc, entre mer et garrigue, Fleury d'Aude est un village de vignerons, de rugbymen et d'irréductibles chasseurs de sangliers. En suivant pendant plusieurs mois la campagne électorale de cette petite commune occitane, Yves Jeuland trace le portrait d'une autre France politique, loin des enquêtes d'opinion et des plateaux de télévision, et réalise une chronique villageoise drôle et humaine. En plein midi et en plein vent. Avec en "guest star"... le président de la région Languedoc-Roussillon !

Film doutenu par la Région Languedoc-Roussillon avec la participation du CNC.

 Samedi 1er novembre : soirée du palmarès, Caos calmo en avant-première

Le Corum - Berlioz, 20 h 30

Caos calmo, de Antonio Luigi Grimaldi (Italie, 2008, 1 h 52 mn). Avec Nanni Moretti, Valeria Golino, Alessandro Gassman, Isabella Ferrari, Silvio Orlando, Hippolyte Girardot
La mort soudaine de Lara, son épouse, bouleverse la vie de Pietro, jusque-là comblé par sa famille et son travail. Le jour de la rentrée, il accompagne sa fille à l'école et décide subitement de l'attendre. Il se réfugie dans sa voiture, garée face à l'école et fait de même le lendemain et les jours suivants. Il découvre petit à petit les facettes cachées des gens qui l'entourent et l'abordent. Ses chefs, ses collègues, ses parents, ses amis, tous cherchent à comprendre ce drôle de 'chaos calme' qui l'habite.
« Ni apitoiement, ni lamentations. Des personnages énergiques qui colorent le récit pour lui donner toute sa saveur. Certaines scènes atteignent un comique touchant qui rapproche des protagonistes. Un petit délice de cinéma, et étonnement un grand bol d'air frais. » (Cinéma.ch.)

 Dimanche 2 novembre : un dimanche pas comme les autres, carte blanche à Pierre Pitiot

La Nuit du chasseur





Qu'as-tu fait à la guerre
papa ?

Pierre Pitiot, co-fondateur du festival, quittera ses fonctions de Président à l’issue de cette trentième édition. Le Festival est heureux de lui offrir une carte blanche avec laquelle il exprime tout son amour du cinéma, bien au-delà des richesses exiguës de la Méditerranée...

Le Corum - Berlioz, 10 h
La Nuit du chasseur, de Charles Laughton (Etats-Unis, 1955, 1 h 33 mn). Avec Robert Mitchum, Shelley Winters, Lillian Gish
1930, vallée de l'Ohio. Harry Powell, prédicateur itinérant et fanatique, a déjà plusieurs meurtres à son actif. Il apprend en prison que son compagnon de cellule a dissimulé quelque part, un gros magot...

Le Corum - Berlioz, 12 h
Bonjour, de Yasujiro Ozu (Japon, 1959, 1 h 34 mn). Avec Yoshiko Kuga, Chishu Ryu, KunikoMiyake
Parce que leurs parents demandent à Minoru et Isamu, qui veulent absolument avoir un poste de télévision comme leur voisin, de se taire, ils les prennent au mot et décident de mener une grève de la parole.

Le Corum - Berlioz, 14 h
Où est la maison de mon ami ?, de Abbas Kiarostami (Iran, 1987, 1 h 25 mn). Avec Babak Ahmadpoor, Ahmad Ahmadpoor, Khodabakhsh Defai
Un écolier s'aperçoit qu'il a emporté par mégarde le cahier de son voisin de pupitre. Or le maître a menacé ce dernier de le renvoyer de l'école si ses devoirs ne sont pas faits le lendemain...

Le Corum - Berlioz, 16 h
Qu'as-tu fait à la guerre, papa ?, de Blake Edwards (Etats-Unis, 1966, 1 h 55 mn). Avec James Coburn, Dick Shawn, Sergio Fantoni
1943. Une compagnie américaine attaque un village sicilien mais ses habitants sont partis disputer un match de football. Ils acceptent de se rendre à condition que la fête du village ait lieu comme prévu…

Tous ces films seront présentés par Pierre Pitiot. Détails sur les films : cliquez ICI.

A noter : Rencontre avec Pierre Pitiot, rêveur méditerranéen Le Corum - Espace Joffre 1, samedi 1er nov. 17 h.


 Dimanche 2 novembre : film de clôture, Victor Victoria

Le Corum - Berlioz, 19 h

Victor Victoria, de Blake Edwards (Etats-Unis, 1982, 2 h 13 mn, VOSTF). Avec Julie Andrews, James Garner, Robert Preston
Paris, 1934. Après une audition ratée, Victoria Grant erre, affamée, dans les rues. Elle fait la connaissance de Toddy, un homosexuel sur le retour, abandonné par son gigolo. Celui-ci lui offre l'hospitalité et décide de faire de Victoria une vedette. Elle deviendra Victor, un célèbre travesti polonais venu se produire en France.

Présenté par Pierre Pitiot.

Soirée de clôture parrainée par le Ciné-club Jean-Vigo.


 "Flash festival", le quotidien du festival

Du 24 octobre au 2 novembre, le festival publie son quotidien en collaboration avec Midi Libre. Tiré à 2 000 exemplaires, il est disponible chaque matin dès 9 h 45 au Corum et au Centre Rabelais. Point sur les moments forts de la journée, dernières informations concernant la programmation, tableau des horaires de toutes les séances, brèves, c’est le compagnon indispensable du festivalier. Il est également consultable en ligne sur le site du festival www.cinemed.tm.fr à partir de vendredi soir 24 octobre.

 Les vidéos du festival avec l’ESJ

Le journal télévisé réalisé quotidiennement par l’Ecole supérieure du journalisme est non seulement projeté en salle en soirée dans l’opéra Berlioz mais est consultable en ligne sur notre site. Vous y retrouverez les moments forts de chaque jour et des portraits des invités. Pour y accéder, cliquez sur le bouton ESJ sur la page d’accueil du site www.cinemed.tm.fr ou sur le logo ESJ ici à droite.




 Souvenirs du 30e festival de Montpellier : la boutique

Ne quittez pas le festival sans avoir fait un détour par la boutique (Le Corum, hall niveau 0). Vous y trouverez quelques produits qui deviendront rapidement des "collectors" !

• Exceptionnel : le dessin original de l’affiche du festival par Caza, tirage limité à 200 exemplaires numérotés et signés. Format 30x40 cm, monochrome, sur cyclus 300 g : 15 € (séances de dédicaces : cliquez ICI.)

• Tout aussi exceptionnel : le T-shirt noir avec le visuel de Caza.
Toutes tailles : 10 €

La cuvée spéciale du festival, avec le dessin de Caza : Faugères Château Grézan, 75 cl, rouge ou blanc : 5 €
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Le livre de l’exposition "Umberto Montiroli et le cinéma des frères Taviani". Remarquable collection de photos (noir et blanc et couleur) retraçant l’univers des géniaux réalisateurs italiens. 208 pages, broché, format 25x20 cm : 20 € (attention, nombre d’exemplaires limité.)

Le catalogue du festival : 128 pages couleur, format 21x29,7 cm. Tous les films avec fiches détaillées, articles de présentation des sections : 8 €

Les affiches couleur du festival : 30x40 cm, 1 €. 40x60 cm, 2 €. 60x80 cm, 5 €





 Relations presse

Relations presse

Presse nationale : Dany de Seille
Tel. : +33 (0)1 72 61 70 96 - Cell. +33 (0)6 08 91 57 14
dany.deseille@orange.fr

Presse internationale et régionale : Gaby Pouget
Tel : +33 (0)4 99 13 73 70 - Fax : +33 (0)4 99 13 73 74
pouget@cinemed.tm.fr





Ecrire au Festival

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier,
merci de nous le signaler à : unsubscribe@cinemed.tm.fr
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore,
please send a request to: unsubscribe@cinemed.tm.fr