Cliquez pour aller sur cinemed.tm.fr

  Lettre 75 du : 27 octobre 2006  

28e Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier - 27 octobre-5 novembre 2006



Relations presse :
Presse nationale et PQR : Dany de Seille
Tél. : +33 (0)1 72 61 70 96 - Portable 06 08 91 57 14 - Fax : +33 (0)1 47 90 50 92
dany.deseille@orange.fr
Presse internationale et régionale : Gaby Pouget
Tél : +33 (0)4 99 13 73 70 - Fax : +33 (0)4 99 13 73 74
pouget@cinemed.tm.fr

Premier week-end : les moments forts



 Vendredi 27 octobre : Soirée d’ouverture avec "Mon colonel" (see English text below)

20 h 30 Corum - Opéra Berlioz , ouverture du Festival de Montpellier avec Mon colonel, de Laurent Herbiet, en présence du réalisateur, de Salem Brahimi (producteur), de Robinson Stévenin (acteur principal) et Francis Zamponi (auteur du livre).

Le film : Un ancien colonel de l’OAS, Raoul Duplan, est abattu sans aucun mobile apparent d’une balle en pleine tête dans sa propriété. Des lettres anonymes laissent entendre que quatre personnes qui ont connu Duplan pendant l’été 1957, en pleine guerre d’Algérie, alors qu’il commandait la garnison de Saint-Arnaud, une ville près de Constantine, savent pourquoi le colonel a été assassiné. Les lettres se terminent toutes par : « le colonel est mort à Saint-Arnaud. »

Le réalisateur : Né en 1961. Il est premier assistant réalisateur. A ce titre il a travaillé sur une vingtaine de longs métrages dont Voyages, d'E. Finkiel, 7 ans de mariage, de D. Bourdon, And Now Ladies and Gentlemen... de C. Lelouch. Il est membre de l'AFAR (Association française d'assistants réalisateurs). Mon colonel est son premier long métrage.

En avant-programme : Conte de quartier, court métrage de Florence Miailhe (France, 2006, 15 mn).

Informations sur les films, cliquez ICI.

SOIREE OUVERTE AU PUBLIC. Tarif unique 6,5 €. Infos pratiques et tarifs, cliquez ICI.

Signature : Francis Zamponi dédicacera "Mon colonel", Editions Babel noir, Le Corum - Librairie Hall 0, samedi 28 octobre, 17 h


 Vendredi 27 octobre : 1 installation, 2 expositions photos,
3 vernissages
(see English text below)

Installation
New York/Zimbabwe, Ch. Camberoque
11 h 00 Centre Chorégraphique National, bd Louis-Blanc

Vernissage de l’installation "News from House/News from Home", de Amos Gitai (Israël, 2006), dans le cadre de l’hommage qui lui est rendu.
Signature : Amos Gitaï dédicacera "Mont Carmel", Editions Gallimard, Le Corum - Librairie Hall 0, jeudi 2 nov. 17 h

19 h 00 Corum - Hall 0

Vernissage des expositions "New York/Zimbabwe" (Charles Camberoque), et "Eric de Hullessen".

Charles Camberoque
Natif de Carcassonne, Charles Camberoque poursuit depuis trente ans un travail photographique qui l'a porté du Languedoc en Chine, de la Grèce aux Baléares... Son œuvre a fait l'objet de plusieurs publications et a été exposée dans les lieux les plus prestigieux : Château d'Eau à Toulouse, Rencontres photographiques d'Arles, Centre Georges-Pompidou à Paris, Fondation Juan-Miro ou Primavera Fotografica de Barcelone. Enseignant à l'Ecole des Beaux-arts de Montpellier, il a aussi réalisé une dizaine de films dont Jean Camberoque vu par Charles Camberoque (1998), La Danse de la Mort (1999) et Le Regard des mots (2002), co-réalisés avec Benjamin Danon.

Signature : Charles Camberoque dédicacera une sélection d'ouvrages, Le Corum - Librairie Hall 0, samedi 28 oct. 17 h

Eric de Hullessen
Né le 2 décembre 1950 à Montpellier, photographe industriel et publicitaire de formation, Eric de Hullessen fêtera en 2007 ses quarante ans de photographie. Au début des années quatre-vingt il se lance dans le cinéma et l’audiovisuel et participe à de nombreux films d’entreprise, téléfilms et films pour le cinéma. Il a exposé de nombreuses fois en France et à l’étranger et a publié une quinzaine de livres dont le Guide du cinéma marocain en 1999 et 2001, Cent ans de cinéma au Maroc et plusieurs guides sur le tourisme. Il travaille en ce moment à l’élaboration du Guide du cinéma algérien.

 Samedi 28 octobre : ouvertures des compétitions (see English text below)

14 h 00 Médiathèque Fellini
Début de la compétition documentaires avec
Le Brouillard dans les palmiers, de Carlos Molinero et Lola Salvador (Espagne, 2006, 1 h 27 mn). En présence de la réalisatrice Lola Salvador.

16 h 00 Corum - Pasteur
Début de la compétition longs métrages avec
Des temps et des vents, de Reha Erdem (Turquie, 2006, 1 h 40 mn).

18 h 00 Corum - Pasteur
Début de la compétition courts métrages avec le programme n° 1
La Lampe au chapeau , de Radu Jude (Roumanie, 2006, 23 mn).
Les Volets, de Lyèce Boukhitine (France, 2005, 12 mn 20 s).
La Chanson de Yasmine, de Najwa Najjar (Palestine, 2006, 19 mn 37 s).
Amor Fati, de Dennis Todorovic (Serbie et Monténégro/Allemagne, 2005, 15 mn 53 s).
C'est la goutte d'eau, de Borja Cobeaga (Espagne, 2005, 16 mn 3 s).

 Samedi 28 octobre : Les autres rendez-vous (see English text below)

Boccace 70
Le Cri du Sud - Vieilles maisons
14 h 00, 16 h 00, 19 h 00 Corum - Opéra Berlioz

Lancement de la section Italie : les films à sketches. Il est habituel d'établir un parallèle entre la nouvelle en littérature et le sketch au cinéma ce qui n’est que partiellement exact. Car le sketch cinématographique trouve une certaine unité grâce à une thématique commune ou à un seul et même acteur. A ce jeu les Italiens se sont révélés des maîtres. Les sketches présentés ici étonneront par la richesse de leurs génériques et permettront de redécouvrir de vrais chefs-d'œuvre. Avec Boccace 70 (1re partie et 2e partie) et Les Sorcières.

18 h 00, Corum - Salle Pasteur

Lancement de la section Espagne : Hommage à Basilio Martín Patino. Avec Le Cri du Sud. Basé sur des témoignages, des analyses historiques et des experts de la supposée séquence retrouvée, le film « reconstruit » la façon brutale dont le soulèvement de paysans libertaires de la petite ville andalouse de Casas Viejas a été réprimé par les forces de police de la République en 1933. (Précédé de deux courts métrages.)

14 h 00, Corum Salle Einstein

Hommage à Shirin Neshat, programme 1. Née en 1957 à Qazvin, en Iran, Shirin Neshat vit et travaille aux Etats-Unis. Ses travaux photographiques et vidéo abordent des réalités politiques et sociales propres à son pays d'origine et à la condition féminine. 5 films : Turbulent (1998, 9 mn, Rapture (1999, 11 mn 30), Soliloquy (15 mn 50), Fervor (2000, 10 mn), Tooba (2003, 12 mn 43). Films présentés par Annie Auchère-Aguettaz (imagespassages) et Elisabeth Klimoff (panoplie.org).

 Samedi 28 octobre : Avant-première, Golden Door (see English text below)

21 h 30, Corum - Opéra Berlioz

Golden Door. Début du XXe siècle. Dans un coin perdu de la campagne sicilienne, vit une famille de paysans qui s'échinent sur le même lopin de terre depuis des générations. Salvatore décide de vendre tout ses biens pour partir avec ses enfants et sa mère âgée mener une vie meilleure de l'autre côté de l'océan. Mais pour devenir citoyen du Nouveau Monde, il faut mourir et renaître un peu. Il faut abandonner les traditions séculaires et les vieilles croyances de sa terre...
Par le réalisateur de Respiro (Montpellier 2002), en sa présence. Avec Charlotte Gainsbourg dans le rôle de Lucy.

Rencontre avec le réalisateur dimanche 29 oct. Corum - salle Joffre 1, 11 h.

 Dimanche 29 octobre : Concert musique et cinéma (see English text below)

20 h 30, Le Corum - Opéra Berlioz

Rhapsodie satanique, film muet de Nino Oxilia (Italie, 1915) en concert avec la partition de Pietro Mascagni spécialement composée pour le film et créée en 1917. Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon, direction Ariane Matiakh.

Le film : Dernier film de Nino Oxilia, Rapsodia satanica est sans conteste l’une des plus belles réussite du cinéma italien à ses tout débuts. Oxilia y développe une variation sur le mythe de Faust incarné ici par la diva Lyda Borelli.

La musique : Pietro Mascagni (1863-1945), rendu célèbre par son opéra en un acte Cavalleria rusticana (1890), était le créateur, avec cet ouvrage, d’un nouveau style du mélodrame vériste, violent et rapide. A ce titre la composition de la musique de Rapsodia satanica lui fut donc confiée. Il s’agit de la première partition écrite spécifiquement pour un film par un compositeur de renom, et non plus un simple accompagnement musical.

En première partie de ce concert, Buster, un montage de Jérôme Bosc sur la musique de John Adams, Fearful Symmetries, direction René Bosc.

Billetterie orchestre : Tél. 04 67 601 999 et location@opera-montpellier.com. Tarif spécial pour les abonnés Euterp et les titulaires d’un pass festival.

 "Flash festival", le quotidien du festival

Du 27 octobre au 5 novembre, le festival publie son quotidien en collaboration avec Midi Libre. Tiré à 2000 exemplaires, il est disponible chaque matin dès 9 h 45 au Corum et au Centre Rabelais. Point sur les moments forts de la journée, dernières informations concernant la programmation, tableau des horaires de toutes les séances, brèves, c’est le compagnon indispensable du festivalier. Il est également consultable en ligne sur le site du festival www.cinemed.tm.fr à partir du vendredi 27 octobre à 20 h.


 (English text) The first week-end : Don't miss out!

> Friday 27 October: Opening Night



Friday October 27th at 8:30 pm, Opening night in the Opéra Berlioz with Mon colonel, presented by Laurent Herbiet (director), Michèle Ray Gavras, Salem Brahimi (producers),Olivier Gourmet, Robinson Stévenin and Bruno Solo (actors).
The film: A former OAS colonel, Raoul Duplan, is shot with a bullet in the head in his own property without any apparent motive. Anonymous letters imply that four persons who have know Duplan during the war of Algeria, in the summer of 1957 as he was the head of the Saint-Arnaud's garrison, a town near by Constantine, know why the colonel has been murdered. The letters always end with "the colonel died in Saint-Arnaud."
The director: Born in 1961. After working for the audiovisual department during his military service, he moved to Paris where he worked as a first assistant and technical advisor on about ten films for television and cinema. Amongst the directors he worked with are Blake Edwards, Christine Pascal, Claude Lelouch and Alain Resnais. The first film he directed was the short Le Poids du ciel, adapted from Jean Giono. Mon colonel (2006) is his first feature film.
Also in this programme: Urban Tale, by Florence Miailhe (France, 2006, 15 mn). Animated film.

> Friday 27 October: 1 installation, 2 photo exhibitions, 3 openings



11 a.m. Centre Chorégraphique National, bd Louis-Blanc
Opening of the installation "News from House/News from Home", by Amos Gitai (Israël, 2006), as part of the Amos Gitai tribute and "double trilogy".
7 p.m. Corum - Hall 0
Opening of the photo exhibitions "New York/Zimbabwe" (Charles Camberoque), and "Eric de Hullessen".

> Saturday 28 October: Opening of the competitions



2 p.m. Médiathèque Fellini
Opening of the documentary competition with
The Mist in the Palm Trees, by Carlos Molinero and Lola Salvador (Spain, 2006, 1 h 27 mn). In presence of director Lola Salvador.
4 p.m. Corum - Pasteur
Opening of the fiction feature competition with
Times and Winds, by Reha Erdem (Turkey, 2006, 1 h 40 mn).
6 p.m. Corum - Pasteur
Opening of the fiction short competition with programme no. 1
The Tube with a Hat, by Radu Jude (Romania, 2006, 23 mn).
The Shutters, by Lyèce Boukhitine (France, 2005, 12 mn 20 s).
Yasmine's Song, by Najwa Najjar (Palestine, 2006, 19 mn 37 s).
Amor Fati, by Dennis Todorovic (Serbia and Montenegro/Germany, 2005, 15 mn 53 s).
One too many, by Borja Cobeaga (Spain, 2005, 16 mn 3 s).

> Saturday 28 October: Other rendez-vous



2 p.m., Corum Salle Einstein
Tribute to Shirin Neshat, programme 1. 5 films : Turbulent (1998, 9 mn, Rapture (1999, 11 mn 30), Soliloquy (15 mn 50), Fervor (2000, 10 mn), Tooba (2003, 12 mn 43). Presented by Annie Auchère-Aguettaz (imagespassages) and Elisabeth Klimoff (panoplie.org).

2 p.m., 4 p.m., 7 p.m. Corum - Opéra Berlioz
Opening of the Italy: the skecth films section. With Boccace 70 (Part 1 and Part 2) and The Witches.

6 p.m., Corum - Salle Pasteur
Opening of the Spain: Tribute to Basilio Martín Patino section. With El grito del sur : casas viejas.

> Saturday 28 October: The Golden Door Preview



9:30 p.m. - Opéra Berlioz
The Golden Door.
In the presence of the director. With Charlotte Gainsbourg as Lucy.
Meet the director Sunday 29 Oct. Corum - salle Joffre 1, at 11 a.m.

> Sunday 29 October: Concert Music and Cinema



20 h 30, Le Corum - Opéra Berlioz
Rapsodia satanica, a silent film by Nino Oxilia (Italy, 1915) in concert with Pietro Mascagni's score composed especially for the film and created in 1917. With the Montpellier Languedoc-Roussillon National Orchestra, directed by Ariane Matiakh.
The film: Nino Oxalia's last film, "Rapsodia satanica" is unquestionably one of the greatest successes of early Italian cinema. Oxilia composes a variation on the myth of Faust, adapted for a feminine role.
The music: Pietro Mascagni (1863-1945) was made famous by his one-act opera “Cavalleria rusticana” (1890). With this work, he has been the creator of a new style of realistic, violent and fast melodrama. The composition of the “Rapsodia satanica” score was entrusted to him and premiered with the film, on July 3rd 1917 at the Teatro Augusteo in Rome.
The opening will be Buster, a montage of Jérôme Bosc based on John Adams’ music, Fearful Symmetries, and directed by René Bosc.

 (English text) General information

2006 programme, section by section, click HERE.

Films and schedule, click HERE.

48-page programme, French, pdf format (1,7 Mo), download HERE


 28e Festival international Cinéma Méditerranéen Montpellier

27 octobre-5 novembre 2006
78, av. du Pirée - 34000 Montpellier - France
Tel. +33 (0) 499 13 73 73
Fax +33 (0) 499 13 73 74
www.cinemed.tm.fr
info@cinemed.tm.fr


Ecrire au Festival

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier,
merci de nous le signaler à : unsubscribe@cinemed.tm.fr
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore,
please send a request to: unsubscribe@cinemed.tm.fr