Cliquez pour aller sur cinemed.tm.fr

  Lettre 65 / Newsletter 65 - du / dated: 10 juillet / July 2006  

Presse seulement - Press Only



 Communiqué de presse n° 1 - 10 juillet 2006 (see English text below)

Le 28e Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier aura lieu du 27 octobre au 5 novembre 2006.

Relations avec la presse :

Presse nationale et PQR : Dany de Seille
Tél. : +33 (0)1 72 61 70 96 - Fax : +33 (0)1 47 90 50 92 - Portable +33 (0)6 08 91 57 14
dany.deseille@orange.fr

Presse internationale et régionale : Gaby Pouget
Tél : +33 (0)4 99 13 73 70 - Fax : +33 (0)4 99 13 73 74
pouget@cinemed.tm.fr

Accréditations presse : le formulaire 2006 est actuellement disponible en ligne sur notre site (cinemed.tm.fr). Vous pouvez le télécharger (en cliquant ICI) le remplir et le renvoyer avec une photo au Festival à l’attention de Mme Gaby Pouget (Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier, 78 avenue du Pirée, 34000 Montpellier, France).


 Montpellier 2006, 28e édition ! (see English text below)

Le Festival de Montpellier entamera son 28e périple du cinéma méditerranéen du 27 octobre au 5 novembre. Un tour d’horizon unique sur le meilleur des productions récentes en provenance de toutes les rives de la Méditerranée, du Portugal à la mer Noire. Avec au total plus de 250 films, dont 120 inédits pour la sélection officielle : avant-premières, compétitions et panoramas.

Comme chaque année, le programme 2006 sera construit sur deux axes principaux :

1 - le soutien aux cinématographies méditerranéennes, avec plus de 80.000 euros de prix en numéraire, aides et services attribués aux lauréats des différentes compétitions :

- long métrage, court métrage, documentaire, avec comme principaux prix :
L’Antigone d'or : 15 000 €. L’Aide à la diffusion : 15 000 €. Le Prix de la critique : 2 000 €. Le Prix du public : 4 000 €. Le Grand prix du court métrage : 4 000 €. Le Prix Ulysse du documentaire : 3 000 €. Liste complète des prix : cliquez ICI

- La Bourse d’aide au développement de projet de long métrage, une spécificité du Festival de Montpellier. La 16e Bourse d’aide au développement se déroulera durant le festival les 2 et 3 novembre. Depuis sa création en 1991, ce dispositif a soutenu 30 projets de longs métrages avec une bourse de 7.000 euros chacun. Sur ces trente projets, 17 ont été tournés et distribués en salles, et 10 sont actuellement en préparation ou en tournage. Tous ces films ont obtenu de nombreux prix dans les festivals internationaux dont les plus prestigieux comme Cannes, Venise et Berlin. C’est dire l’importance du travail accompli par Montpellier au profit des talents émergents de la Méditerranée.

Une première information sur la sélection officielle des films et projets pour la bourse d’aide sera annoncée vers le 20 septembre, et la sélection définitive sera dévoilée lors de la conférence de presse début octobre à Montpellier.

2 - les hommages et rétrospectives, avec un aperçu du programme 2006 : Israël : Amos Gitaï, films et installation vidéo. Espagne : découverte de Basilio Martín Patino, figure du nuevo cinema. Italie : le film à sketches ou le cinéma italien par excellence ; hommage à Gianfranco Mingozzi, l’œuvre documentaire. Une nuit en enfer : hommage à Tinto Brass, maître de l’érotisme italien. Evénement : musique et cinéma avec Rhapsodie satanique, film muet de Nino Oxilia (Italie, 1915) en concert avec l’Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon, 29 oct., Opéra Berlioz 20 h 30. Et aussi Filmer en Région, le cinéma expérimental, les arts numériques, les films d’animation, le cinéma des lycéens avec Wong Kar-wai et le Festival jeune public.

Enfin, le Festival 2006 proposera un rendez-vous pour les professionnels. Initié l'an dernier avec une réflexion sur la distribution, ce rendez-vous se déroulera cette année en deux temps :
- un colloque consacré aux relations entre la Presse et les festivals de cinéma, avec la participation comme modérateurs de Jean-Michel Frodon, directeur de la rédaction des Cahiers du cinéma, et Serge Siritzky, directeur de la rédaction d’Ecran total ;
- une réunion sur les questions relatives à la production en région, la région Languedoc-Roussillon étant depuis peu dotée d'une convention avec le CNC concernant l'audiovisuel.
Informations complémentaires et modalités de participation en septembre.

 Montpellier 2006, premières infos sur le programme : Amos Gitaï, vingt ans après (see English text below)

En 1986, le Festival de Montpellier comptait parmi ses invités un jeune cinéaste israélien dont la filmographie méritait déjà grandement un coup de projecteur, avec notamment House (1980), Journal de campagne (1982) et Esther (1985). Une rencontre passionnante qui avait alors fait l’objet de traces écrites dans les Actes du Festival de Montpellier. Vingt ans après nous avons voulu faire le point sur une œuvre maintenant considérable avec la participation d’Amos qui présentera une sélection de ses films ainsi qu’une installation vidéo.

Amos Gitaï est né à Haïfa en 1950. De 1971 à 1975 il étudie l'architecture en Israël et aux Etats-Unis et commence à réaliser des courts métrages. À partir de 1977, il tourne des documentaires pour la télévision israélienne. En 1982, la polémique déclenchée par Journal de campagne, tourné pendant la guerre du Liban, le contraint à quitter Israël pour Paris. Là, il continue d'étudier les thèmes de l'exil et de l'immigration puis retourne en Israël en 1993. Depuis trente ans et avec près de 50 films (documentaires et fictions), Amos Gitaï a produit une œuvre extraordinairement variée où il explore l’histoire du Moyen-Orient et sa propre biographie à travers les thèmes récurrents de l’exil et de l’utopie.


 Montpellier 2006, premières infos sur le programme : avec Basilio Martín Patino, retour sur le nuevo cinema (see English text below)

Né en 1930, Basilio Martín Patino est l’un des membres les plus talentueux du nuevo cinema et l’un des moins consentants à la compromission. Après ses premiers films de fiction (Neuf cartes à Berta, 1965, brillante évocation de la vie d'une ville de province) il s'éloigne de l'industrie cinématographique pour entreprendre dans une quasi-clandestinité et contre la censure une œuvre documentaire remarquable : Chansons pour une après-guerre (1971), Chers bourreaux (1973) et Caudillo (1974). Critique impitoyable du franquisme, mais aussi de toute mystification historique et culturelle, Patino est également le cinéaste de l'Andalousie et de sa mémoire. Une œuvre riche et complexe, peu connue en France, que l’on pourra découvrir en présence du réalisateur.


 Montpellier 2006, premières infos sur le programme : Gianfranco Mingozzi, un amoureux du cinéma (see English text below)

Né en 1932 à Molinella, près de Bologne, Gianfranco Mingozzi a étudié le cinéma au Centro Sperimentale de Rome. Tout en faisant ses premiers pas comme assistant de René Clément et Federico Fellini, il réalise certains des meilleurs documentaires du début des années soixante (Con il cuore fermo Sicilia, 1965, Lion d’or au festival de Venise). Lorsqu’il passe au long métrage en 1967 avec Trio, il expérimente une forme extrêmement réussie de cinéma à mi-chemin entre documentaire et fiction. Et tout au long de sa carrière qui comptera de nombreuses fictions le documentaire restera un moyen d’expression qui lui est cher. C’est cette importante partie de son œuvre qu’il viendra présenter à Montpellier.

 (English) Press Release No. 1: 10 July 2006

The 28th Montpellier International Festival of Mediterranean Film will take place from 27 October to 5 November 2006.

Press relations:

National and regional daily press: Dany de Seille
Tel.: +33 (0)1 72 61 70 96 - Fax: +33 (0)1 47 90 50 92 - Portable +33 (0)6 08 91 57 14
dany.deseille@orange.fr

International and regional press: Gaby Pouget
Tel.: +33 (0)4 99 13 73 70 - Fax: +33 (0)4 99 13 73 74
pouget@cinemed.tm.fr

Press accreditation: the 2006 form is now available online at our website (cinemed.tm.fr). It can be downloaded (click HERE), completed and returned with a photograph to Mrs Gaby Pouget, Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier, 78 avenue du Pirée, 34000 Montpellier, France.


 (English) Montpellier 2006, the 28th Festival!

The Montpellier Festival is conducting its 28th tour of Mediterranean cinema from 27 October to 5 November. It will be a unique overview of the best recent productions from all the shores of the Mediterranean, from Portugal to the Black Sea. More than 250 films will be shown, including 120 new works in the official selection: previews, competitions and panoramas.

As every year, the 2006 programme is organised along two main lines:

1 – support for Mediterranean filmmaking, with more than €80,000 in cash prices, aid and services for the winners of the various competitions:

- full-length features, short films and documentary films, with the main prizes being:
The Antigone d'or: €15 000. Aid for distribution: €15,000. The Prix de la critique (Critics' prize): €2,000. The Prix du public : €4 000. The Grand prix du court métrage (Prize for short films): €4,000. The Prix Ulysse du documentaire (Ulysses prize for documentary film): €3,000. Complete list of the prizes : click HERE.

- The Development Aid Grant for a full-length feature project is specific to the Montpellier Festival. The 16th Development Aid Grant will be awarded during the Festival on 2 and 3 November. Since its beginnings in 1991, a grant of €7,000 has been awarded to 30 feature film projects. Of the 30 projects, 17 have been completed and released in cinemas and 10 are currently at the preparation or shooting stage. All the films have won many prizes at international festivals, including the big names like Cannes, Venice and Berlin. This shows the importance of the work done in Montpellier for the benefit of emerging talents in the Mediterranean.

Preliminary information about the official selection of films and development aid projects will be announced towards 20 September and the final selection will be announced at a press conference in Montpellier at the beginning of October.

2 – Tributes and retrospectives. A glimpse of the 2006 programme: Israel: Amos Gitai, films and video installation; Spain: spotlight on Basilio Martín Patino, a figure of the nuevo cinema; Italy: sketch films or Italian cinema par excellence; tribute to Gianfranco Mingozzi for his documentary work. A night in hell: a tribute to Tinto Brass, the master of Italian eroticism. The event: music and cinema with Rapsodia Satanica, a silent film by Nino Oxilia (Italy, 1915) with music performed by the Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon, 29 October, Opéra Berlioz, 8.30 p.m. And also filming in the region, experimental cinema, digital arts, animated films, Lycée cinema with Wong Kar-wai and the Young People's Festival.

Finally, the 2006 Festival includes a meeting for professionals. Initiated last year with discussion centred on distribution, the meeting will be in two parts this year:
- a conference on relations between the press and film festivals. Jean-Michel Frodon, editor of Cahiers du cinéma, and Serge Siritzky, editor of Ecran total are to participate as moderators;
- a meeting devoted to questions concerning production in the region, as the Languedoc-Roussillon region has recently signed an agreement with the CNC for the audiovisual sector.
Further information and registration procedure in September.


 (English) Montpellier 2006: preliminary information about the programme 'Amos Gitai, twenty years on'

One of the guests at the 1986 Montpellier Festival was a young Israeli filmmaker whose filmography already deserved great attention, including in particular House (1980), Field Diary (1982) and Esther (1985). An extraordinarily interesting meeting that left written traces in the proceedings of the Festival. Twenty years later, we wish to review what is now a considerable body of work with the participation of Amos who will present a selection of his films and a video installation.

Amos Gitai was born in Haifa in 1950. He studied architecture in Israel and the United States from 1971 to 1975 and started to make short films. He made documentaries for Israeli television from 1977 onwards. In 1982, the controversy triggered by Field Diary, made during the Lebanon war, obliged him to leave Israel for Paris. There, he continued to examine the themes of exile and immigration and then returned to Israel in 1993. With nearly 50 films (documentaries and fiction) made in 30 years, Amos Gitai has an extraordinarily varied body of work in which he explores the history of the Middle East and his own biography through the recurrent themes of exile and utopia.


 (English) Montpellier 2006: preliminary information about the programme 'With Basilio Martín Patino, return to the nuevo cinema'

Born in 1930, Basilio Martín Patino is one of the most talented members of the nuevo cinema movement and one of the least willing to compromise. After his first fiction films (starting with Nueve Cartas a Berta (Nine Letters to Bertha), 1965, a brilliant depiction of life in a provincial town), he put distance between himself and the cinema industry and, almost on a clandestine basis and striking against censure, made a remarkable body of documentary work: Canciones para después de una guerra (1971), Queridísimos verdugos (Dearest Executioners) (1973) and Caudillo (1974). A merciless critic of Franco's regime and also of all historical and cultural deception, Patino is also devoted to filming Andalusia and its memory. This rich, complex work is little known in France and can be discovered in the presence of the director.

 (English) Montpellier 2006: preliminary information about the programme 'Gianfranco Mingozzi, a cinema-lover'

Born in 1932 in Molinella near Bologna, Gianfranco Mingozzi studied cinema at the Centro Sperimentale in Rome. While starting his career as assistant to René Clément and Federico Fellini, he made some of the best documentaries of the early 1960s (Con il cuore fermo Sicilia, 1965, winner of the Golden Lion at the Venice Film Festival). He experimented with an extremely successful form of film halfway between documentary and fiction when he turned to full-length features in 1967 with Trio. And throughout a career in which he has made many fiction films, the documentary remains one of his favourite methods of expression. He will present this important part of his work in Montpellier.

 28e Festival international Cinéma Méditerranéen Montpellier

27 octobre-5 novembre 2006
78, av. du Pirée - 34000 Montpellier - France
Tel. +33 (0) 499 13 73 73
Fax +33 (0) 499 13 73 74
www.cinemed.tm.fr
info@cinemed.tm.fr


Ecrire au Festival

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier,
merci de nous le signaler à : unsubscribe@cinemed.tm.fr
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore,
please send a request to: unsubscribe@cinemed.tm.fr