Cliquez pour aller sur cinemed.tm.fr

  Lettre 51 du : 27 octobre 2005  

27e Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier - 21-30 octobre 2005



Relations presse :
Presse nationale : Dany de Seille
Tél. : +33 (0)1 72 61 70 96 - Portable 06 08 91 57 14 - Fax : +33 (0)1 47 90 50 92
dany.deseille@orange.fr
Presse internationale et régionale : Gaby Pouget
Tél : +33 (0)4 99 13 73 70 - Fax : +33 (0)4 99 13 73 74
pouget@cinemed.tm.fr

Vendredi 28, samedi 29, dimanche 30 : les moments forts



 vendredi 28 octobre : Filmer en région Languedoc-Roussillon

14 h 00 Corum - Salle Antigone. Rencontre avec Julien Masdoua et l'équipe du film "24 minutes chrono"

24 minutes chrono, de Julien Masdoua (France, 2004, 26 mn). Avec Yohan Pissiou, Pauline Vazel, Marion Trintignant, Jean-Chris, Julien Masdoua
Yohan, jeune homme métisse, revient de la capitale où il vient de remporter le premier prix d'un concours. A son insu, dans l'appartement qu'il partage avec Julien et Jean-Chris, une fête surprise se prépare. Le souci, c'est que l'un des invités, dont on ignore l'identité et les motivations, s'est arrangé pour que Yohan arrive bien plus tôt que prévu.

A l'issue de la projection, conférence-débat sur la production d'un film en région.

 vendredi 28 octobre : Séance spéciale Arte

Telma demain
16 h 00 Corum - Einstein. En présence d'Hélène Vayssières et des réalisateurs

Novecento pianiste, de Sarah Van Den Boom (France, 2005, 17 mn).
Né lors d'une traversée, Novecento, à trente ans, n'a jamais mis le pied à terre.

Le Marin acéphale, de Lorenzo Recio (France, 2004, 19 mn). Avec Laurent Ledoyen, Cécile Bodis
Un marin, Alonso Samoza, est passionnément amoureux de deux sœurs.

La Pelote de laine, de Fatma Zohra Zamoun (France, 2005, 11 mn). Avec Fadila Belkebla, Mohammed Ourdache, Sofiane Ahsis, Louise Danel, Gil Morand, Didier Morvan
Au début des années 70, Mohamed ramène Fatiha et leurs deux enfants du bled pour vivre avec lui

Telma demain, de Anna Da Palma (France, 2005, 45 mn). Avec Chloé Scarpelli, Héléna Noguerra, Luis Inacio, Manuel Blanc, Isabelle Florido
Telma a douze ans et une passion : la littérature.

 vendredi 28 octobre : Nuit en enfer, de 21 h à l’aube avec 6 films de Lucio Fulci !

Carole
L'Eventreur de New York
21 h 00 Centre Rabelais. En présence de l'actrice Catriona McColl et d'Emilie Cauquy de la Cinémathèque française.

Carole (Italie, 1971, 1 h 40 mn). Avec Florinda Bolkan, Stanley Baker, Jean Sorel
Carole, jeune femme de la haute bourgeoisie londonienne, d'une morale très rigoriste, s'ennuie entre un mari qui la trompe et une belle-fille qui la déteste. Ses rêves sont peuplés de fantasmes sado-érotiques.

L'Enfer des zombies - Zombie 2 (Italie, 1979, 1 h 32 mn). Avec Ian Mac Culloch, Tisa Farrow, Richard Johnson
Dans le port de New York, un bateau semblant abandonné dérive et frôle la statue de la liberté. Accosté par deux policiers, celui-ci s'avère contenir une créature terrifiante.

L'Eventreur de New York (Italie, 1982, 1 h 30 mn). Avec Jack Hedley, Almanta Keller, Howard Ross
Un maniaque sexuel assassine de jeunes new-yorkaises en les éventrant. Le lieutenant de police Williams s'associe à un jeune criminologue pour mener l'enquête.

L'Emmurée vivante (Italie, 1977, 1 h 25 mn). Avec Jennifer O'Neill, Gabriele Ferzetti, Marc Porel
Après avoir eu une vision de mort, Virginia Ducci se rend dans l'ancienne maison de son mari et y découvre un squelette emprisonné dans l'un des murs.

La Guerre des gangs (Italie, 1980, 1 h 37 mn). Avec Fabio Testi, Ivana Monti, Guido Alberti
Contrebandier, Luca Di Angelo est à la tête d'une flotille de hors-bords dont l'activité est d'importer des cigarettes dans la ville de Naples.

2072 - Les Guerriers du futur (Italie, 1984, 1 h 30 mn). Avec Jared Martin, Fred Williamson, Howard Ross, Eleonora Brigliadori, Cosimo Cinieri
Dans le futur, les jeux du cirque sont de retour. Les nouveaux gladiateurs sont équipés de motos et les combats retransmis à la télévision dans le monde entier...

Table ronde : en présence de Catriona McColl et d'Emilie Cauquy de la Cinémathèque française, samedi 29 oct. 16 h 30 Corum - Joffre 1.

 samedi 29 octobre : soirée de palmarès, avant-première Pupi Avati

Ma quando arrivano le ragazze ?, de Pupi Avati (Italie, 2005, 1 h 46 mn). Avec Claudio Santamaria, Vittoria Puccini, Paolo Briguglia
Giancarlo, saxophoniste bourgeois et Nick, trompettiste de la classe ouvrière, forment un groupe de jazz à Bologne. Nick est le seul membre du groupe à attirer l'attention. La montée de sa célébrité va de pair avec la déception de Giancarlo.

avec en avant-programme :

Un beau matin, de Serge Avedikian (France, 2005, 12 mn 20 s). (Animation.)
Un étudiant et un photographe acceptent, sans trop de réticence, de sacrifier leurs animaux domestiques qui ne correspondent plus aux normes édictées par l'Etat.

 samedi 29 octobre : Avant-première, le dernier film Karin Albou

21 h 00 Centre Rabelais. Projection unique en présence l’actrice Fanny Valette.

La Petite Jérusalem, de Karin Albou (France, 2005, 1 h 36). Avec Fanny Valette, Elsa Zylberstein, Bruno Todeschini, Aurore Clément
Dans la banlieue parisienne, un quartier de Sarcelles est appelé "La petite Jérusalem" car de nombreux juifs y ont émigré. Laura a 18 ans ; elle est tiraillée entre son éducation religieuse et ses études de philosophie qui la passionnent et lui offrent une autre vision du monde. Alors que sa sœur Mathilde tente de redonner vie à son couple, Laura succombe à ses premières émotions amoureuses. Cette confrontation au désir va bouleverser leurs certitudes.

Après s’être essayée au documentaire en retournant vers les origines paternelles (l’Algérie) Karin Albou livre une première fiction intimiste et séduisante, dont l’héroïne, magnifiquement incarnée par Fanny Valette, construit sa douloureuse libération.

 dimanche 30 octobre : Une journée particulière...

Talons aiguilles
Les Nouveaux monstres
Un dimanche particulier... Initiée lors de notre précédente édition, cette expérience du « dernier jour » semble agir avec bonheur comme un sas de décompression. Il ne s'agit pas de jugement dernier puisque le palmarès aura été proclamé la veille, le samedi soir, mais d'un bouquet final, un feu d'artifice qui convoque des artistes et des œuvres que nous avons tant aimés...

12 h 00 Centre Rabelais
Tiempo de silencio, de Vicente Aranda (Espagne, 1986, 1 h 54 mn). Avec Imanol Arias, Victoria Abril, Juan Echanove, Charo López, Francisco Rabal
A la fin des années quarante, Pedro Martin, un médecin spécialisé dans la recherche, s'installe à Madrid dans le but de finaliser une expérience sur le cancer. Dans son laboratoire, il est aidé par un gardien, Amador, qui sait comment multiplier les rats utilisés comme cobayes.

14 h 00 Corum - Pasteur
Intervention divine, de Elia Suleiman (France, 2002, 1 h 32 mn). Avec Elia Suleiman, Manal Khader, Nayef Fahoum Daher
A Nazareth, sous l’apparence d’une banale normalité, la ville est prise de folie.

16 h 00 Corum - Pasteur
Les Adolescentes, de Alberto Lattuada (Italie/France, 1960, 1 h 35 mn). Avec Catherine Spaak, Christian Marquand, Jean Sorel
Francesca, adolescente sans problème de dix-sept ans, issue d'un milieu aisé, profite de la liberté que lui laisse sa famille.

16 h 00 Corum - Opéra Berlioz
Talons aiguilles, de Pedro Almodovar (Espagne/France, 1991, 1 h 53 mn). Avec Victoria Abril, Marisa Paredes, Miguel Bosé, Féodor Atkine, Anna Lizaran
Après des années passées à l'étranger, la grande chanteuse Becky Del Paramo retourne à Madrid, sa ville natale. Elle se sait atteinte d'une grave maladie du cœur et souhaite, avant de mourir, y donner un concert d'adieu et se réconcilier avec sa fille Rebecca.

18 h 00 Centre Rabelais
La Chute des feuilles, de Otar Iosseliani (Géorgie, 1966, 1 h 19 mn). Avec Ramoz Giorgobiani, Marina Kartsivadze, Giorgi Kharabadze
Niko, jeune homme vivant à Tbilissi, fait ses débuts professionnels en tant que cadre dans une usine viticole.

18 h 00 Corum - Pasteur
Les Nouveaux monstres, de Mario Monicelli, Ettore Scola, Dino Risi (Italie, 1978, 1 h 55 mn). Avec Vittorio Gassman, Ugo Tognazi, Alberto Sordi
Douze sketches sur ce que la normalité a de monstrueusement égoïste, réactionnaire et cynique.

 dimanche 30 octobre : Film de clôture

La Porte du paradis, de Michael Cimino (Etats-Unis, 1980, 3 h 40 mn). Avec Kris Kristofferson, Isabelle Huppert, Christopher Walken

En 1890, à la fin de la conquête de l’Ouest, des milliers d’émigrants venus d’Europe de l’Est se dirigent vers le nouvel état du Wyoming, dans l’espoir d’y trouver un emploi. Mais cette arrivée massive ne plaît guère aux gros éleveurs de bétail. L’un d’entre eux, Frank Canton, accuse les émigrants de décimer ses troupeaux et loue les services de mercenaires pour les éliminer. Mais James Averill, shérif de la région, s’interpose.


 Informations générales

Le programme 2005, section par section, cliquez ICI.

Tous les films, tous les horaires disponibles sur le site du Festival, cliquez ICI.

Programme 48 pages, format pdf (1,3 Mo), téléchargez ICI

 "Flash festival", le quotidien du festival

Du 21 au 30 octobre, le festival publie son quotidien en collaboration avec Midi Libre. Tiré à 2000 exemplaires, il est disponible chaque matin dès 9 h 45 au Corum et au Centre Rabelais. Point sur les moments forts de la journée, dernières informations concernant la programmation, tableau des horaires de toutes les séances, brèves, c’est le compagnon indispensable du festivalier. Il est également consultable en ligne sur le site du festival www.cinemed.tm.fr.

Ecrire au Festival

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier,
merci de nous le signaler à : unsubscribe@cinemed.tm.fr
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore,
please send a request to: unsubscribe@cinemed.tm.fr