Cliquez pour aller sur cinemed.tm.fr

  Lettre 50 du : 25 octobre 2005  

27e Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier - 21-30 octobre 2005



Relations presse :
Presse nationale : Dany de Seille
Tél. : +33 (0)1 72 61 70 96 - Portable 06 08 91 57 14 - Fax : +33 (0)1 47 90 50 92
dany.deseille@orange.fr
Presse internationale et régionale : Gaby Pouget
Tél : +33 (0)4 99 13 73 70 - Fax : +33 (0)4 99 13 73 74
pouget@cinemed.tm.fr

Mercredi 26 et jeudi 27 : les moments forts



 mercredi 26 octobre : Nouveau, la "Journée du scénario"

En collaboration avec Le Studio du scénario

Mieux comprendre le cheminement de l'écriture scénaristique, décrypter la genèse d'un film. Comment se confrontent les sujets et s'articulent les idées ? Comment naissent les histoires et prennent forme les personnages ? Comment se posent les enjeux dramatiques ? Une journée autour du film "Mes 17 ans" de Philippe Faucon.

10 h 00 Salle Antigone 1, débat public.
avec Philippe Faucon et William Karel autour du scénario Mes 17 ans. La comédienne Valentine Carette lira quelques extraits du scénario.

14 h 00 Salle Pasteur, projection du film
Mes 17 ans, de Philippe Faucon (France, 1996, 1 h 13 mn). Avec Valentine Vidal, Brigitte Roüan, Toufik Daas
Au début des années quatre-vingt-dix, Barbara, seize ans, entre au centre de repos des Pervenches afin de chercher un remède à son mal de vivre.

Débat public avec Philippe Faucon et William Karel à l'issue de la projection.

 mercredi 26 octobre : Arts du cirque : Numéro(s) Neuf(s)

Neuf réalisateurs, au gré de leur inspiration, ont créé une œuvre en collaboration avec des auteurs de cirque. Ce travail permet de mettre en valeur, sous toutes ses facettes, le cirque contemporain et ceux qui le font évoluer. On pourra donc découvrir dans ces deux programmes un cirque actuel où se côtoient différentes esthétiques, sources d'une grande richesse, d'une infinie variété, dont ces différents documentaires, captations, recréations et fictions témoignent. (Programme proposé par Philippe Goudard, en collaboration avec la SACD.)

14 h 00 Le Corum - Antigone

Programme 1
Numéro(s) Neuf(s) 2004 - Extraits, de Jean-Michel Ropers ; Sans titre, de Mathias Gokalp ; Rondeau pour un fardeau, de Marie-Hélène Rebois ; Impacts, de Maripaule B. ; Attitré, de Badreddine Mokrani ; Laissons parler les petits papiers : le cirque, de Lætitia Lambert.
(Deuxième passage : Antigone 28 oct. 18 h)

16 h 00 Le Corum - Antigone

Programme 2
360°, de Sophie Oswald ; Voar, de João Paulo et Pedro Alexandre Pereira dos Santos ; Ariane(s), de Charles Picq ; Trapezi, de Sylvie Garot ; Entre chien et loup, de Raphaël Péaud ; Rencontre(s) avec Margo, de Stéphane Defolie.
(Deuxième passage : Antigone 29 oct. 18 h)

Les films : cliquez ICI

 mercredi 26 octobre : Journée mondiale du cinéma d’animation

Un cadeau pour la vie
P. Archer
Petite jeune fille dans Paris
L. Flowerday
14 h 00 Corum - Einstein

Le programme des enfants
L'Ange-tirelire, de Emile Bourget (France, 2004, 26 mn)
Pour prouver qu'elle n'est ni stupide ni égoïste, Rita part en quête de cadeaux pour les membres de sa famille.
Un cadeau pour la vie, de Philippe Archer (France, 2004, 26 mn)
La vie du petit Joshua bascule le jour de la naissance de sa petite sœur Lilou. Jaloux de l’attention que lui portent ses parents, Joshua va jeter un cadeau qui lui était destiné.

16 h 00 Corum - Einstein

Hommage à Christophe Héral compositeur de musique et de sons (pour le cinéma d'animation)
9 courts métrages : Coup sur coup, de Julien Bisaro (France, 2005), Picore, de François Bertin (France, 2002), Bouts en train, de Emilie Sengelin (France, 2005), Eaux fortes, de Rémi Chayé (France, 2005), Temps de cuisine, de Grégory Duroy (France, 2003), Petite jeune fille dans Paris, de Lys Flowerday (France, 1993), Le Trésor du têtard salé, de Amandine Fredon (France, 2003), Le Carré de lumière, de Claude Luyet (Suisse, 1992), I love you my cerise, de Valérie Carmona (France, 1991)

18 h 30 Salle Louis-Feuillade
La Méditerranée s’anime, 8 productions récentes : Dieu avec nous, de Uri Kranot, Michal Pfeffer (Israël/Pays-Bas, 2005, 7 mn 2 s). Le Marin acéphale, de Lorenzo Recio (France, 2004, 19 mn). Debil Dead, de Pierre Fernandez (France, 2004, 3 mn 10 s). Un beau matin, de Serge Avedikian (France, 2005, 12 mn 20 s). A l'époque, de Nadine Buss (France, 2005, 8 mn 20 s). Au fil du jeu, de Sophie Geoffroy, Jérémy Mougel, Yannick Dinant (France, 2005, 3 mn 45 s). L'Ami y'a bon, de Rachid Bouchareb (France, 2004, 8 mn 35 s). Lo Guarracino, de Michelangelo Fornaro (Italie, 2004, 10 mn).

 mercredi 26 octobre : Avant-première, Bosnie, à l'école des nationalismes

20 h 00 Le Corum - Einstein, en présence du réalisateur

Bosnie, à l'école des nationalismes, de Benoît Califano (France, 2005, 52). (Documentaire)
Depuis dix ans, la Bosnie-Herzégovine se remet lentement d'une guerre terriblement meurtrière et fratricide. Les accords de Dayton ont plongé ce pays dans une situation de « ni guerre, ni paix ».

Benoît Califano, intrigué et passionné par le système éducatif, a déjà promené sa caméra en Algérie, en Afghanistan, en Palestine et au Maroc... L’école donc, encore une fois, comme prisme à travers lequel se dessine le portrait d’un pays tout entier.

 mercredi 26 octobre : Avant-première, le dernier film d’Amos Gitaï

21 h 00 Centre Rabelais, en présence de l’actrice Hiam Abbass

Free Zone, de Amos Gitaï (France/Israël, 2005, 1 h 34). Avec Nathalie Portman, Hanna Laslo, Hiam Abbass, Carmen Maura
Rebecca, une Américaine qui vit à Jérusalem depuis quelques mois, vient de rompre avec son fiancé. Elle monte dans le taxi de Hanna, une Israélienne. Celle-ci doit aller en Jordanie, dans la "Free Zone"...

Amos Gitaï, pas toujours bien vu dans son pays, taille sa route de façon prolifique – déjà son sixième film pour les seules années 2000 ! – comme s’il était vraiment urgent, sinon de trouver la paix, au moins d’apprendre à regarder le Moyen-Orient autrement.

Prix d’interprétation à Hanna Laslo au dernier festival de Cannes.

 jeudi 27 octobre : Avant-première, Yasmine Kassari

Jeudi 27 oct. Centre Rabelais 18 h. Projection unique en présence la réalisatrice.

L'Enfant endormi, de Yasmine Kassari (Belgique/France, 2004, 1 h 32). Avec Mounia Osfour, Rachida Brakni, Nermine Elhaggar
Dans un village du nord-est du Maroc contemporain, une jeune mariée, Zeinab, voit son époux quitter le pays pour la clandestinité, le lendemain même de ses noces.

Après deux courts et un documentaire, la jeune cinéaste passe avec une tranquille élégance dans la fiction de long métrage à travers un récit qui revisite sous un angle nouveau les rapports hommes-femmes dans la société rurale marocaine.

Projet lauréat de la Bourse d’aide au développement de Montpellier en 2000.

 jeudi 27 octobre : Avant-première, le dernier film de Mohamed Chouikh

Jeudi 27 oct. Corum - Berlioz 19 h. Projection en présence du réalisateur.

Douar de femmes, de Mohamed Chouikh (Algérie, 2005, 1 h 42). Avec Sofia Nouacer, Khaled Benaissa, Bahia Rachdi
Recueillie dans un douar, Sabrina découvre une population pauvre et asphyxiée par le terrorisme. Les hommes confient leurs armes à leurs femmes pour se défendre durant leur absence.

D’abord acteur, Mohamed Chouikh est passé à la réalisation en 1983 et s’est affirmé comme un metteur en scène original. Originalité que l’on retrouve dans la veine humoristique qu’il choisit pour évoquer une société tétanisée par le terrorisme.


 Informations générales

Le programme 2005, section par section, cliquez ICI.

Tous les films, tous les horaires disponibles sur le site du Festival, cliquez ICI.

Programme 48 pages, format pdf (1,3 Mo), téléchargez ICI

 "Flash festival", le quotidien du festival

Du 21 au 30 octobre, le festival publie son quotidien en collaboration avec Midi Libre. Tiré à 2000 exemplaires, il est disponible chaque matin dès 9 h 45 au Corum et au Centre Rabelais. Point sur les moments forts de la journée, dernières informations concernant la programmation, tableau des horaires de toutes les séances, brèves, c’est le compagnon indispensable du festivalier. Il est également consultable en ligne sur le site du festival www.cinemed.tm.fr.

Ecrire au Festival

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier,
merci de nous le signaler à : unsubscribe@cinemed.tm.fr
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore,
please send a request to: unsubscribe@cinemed.tm.fr