Cliquez pour aller sur cinemed.tm.fr

  Lettre 46 / Newsletter 46 - du / dated: 17 octobre / October 2005  

27e Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier - 21-30 octobre 2005



Relations presse :
Presse nationale : Dany de Seille
Tél. : +33 (0)1 72 61 70 96 - Portable 06 08 91 57 14 - Fax : +33 (0)1 47 90 50 92
dany.deseille@orange.fr
Presse internationale et régionale : Gaby Pouget
Tél : +33 (0)4 99 13 73 70 - Fax : +33 (0)4 99 13 73 74
pouget@cinemed.tm.frRelations presse :

Montpellier 2005 : 6 avant-premières à ne pas manquer (see English text below)



 Quo Vadis, Baby ?, de Gabriele Salvatores (Italie) (see English text below)

Mardi 25 oct. Corum - Berlioz 21 h 30. Projection unique en présence d’Angela Baraldi.

Quo Vadis, Baby ?, de Gabriele Salvatores (Italie, 2005, 1 h 48). Avec Angela Baraldi, Gigio Alberti, Claudia Zanella
Giorgia, détective privée, la quarantaine, travaille dans l'agence de son père, à Bologne. Un jour elle reçoit une boîte de vidéos amateur du journal intime de sa jeune sœur Ada, seize ans après son suicide.

Avec un oscar en poche au titre du meilleur film étranger ("Mediterraneo" en 1991), Salvatores fait évidemment partie de la bonne relève transalpine et sa nouvelle œuvre, aux confins de plusieurs genres, témoigne d’une grande maîtrise.

 Bosnie, à l'école des nationalismes, de Benoît Califano (France) (see English text below)

Mercredi 26 oct. Corum - Einstein 20 h. Projection unique en présence du réalisateur.

Bosnie, à l'école des nationalismes, de Benoît Califano (France, 2005, 52 mn). (Documentaire)
Depuis dix ans, la Bosnie-Herzégovine se remet lentement d'une guerre terriblement meurtrière et fratricide. Les accords de Dayton ont plongé ce pays dans une situation de « ni guerre, ni paix ».

Benoît Califano, intrigué et passionné par le système éducatif, a déjà promené sa caméra en Algérie, en Afghanistan, en Palestine et au Maroc... L’école donc, encore une fois, comme prisme à travers lequel se dessine le portrait d’un pays tout entier.

 Free Zone, de Amos Gitaï (France/Israël, 2005) (see English text below)

Free Zone, de Amos Gitaï (France/Israël, 2005, 1 h 34). Avec Nathalie Portman, Hanna Laslo, Hiam Abbass, Carmen Maura
Rebecca, une Américaine qui vit à Jérusalem depuis quelques mois, vient de rompre avec son fiancé. Elle monte dans le taxi de Hanna, une Israélienne. Celle-ci doit aller en Jordanie, dans la "Free Zone"...

Amos Gitaï, pas toujours bien vu dans son pays, taille sa route de façon prolifique – déjà son sixième film pour les seules années 2000 ! – comme s’il était vraiment urgent, sinon de trouver la paix, au moins d’apprendre à regarder le Moyen-Orient autrement.

Prix d’interprétation à Nathalie Portman au dernier festival de Cannes.

 L'Enfant endormi, de Yasmine Kassari (Belgique/France, 2004) (see English text below)

Jeudi 27 oct. Centre Rabelais 18 h. Projection unique en présence la réalisatrice.

L'Enfant endormi, de Yasmine Kassari (Belgique/France, 2004, 1 h 32). Avec Mounia Osfour, Rachida Brakni, Nermine Elhaggar
Dans un village du nord-est du Maroc contemporain, une jeune mariée, Zeinab, voit son époux quitter le pays pour la clandestinité, le lendemain même de ses noces.

Après deux courts et un documentaire, la jeune cinéaste passe avec une tranquille élégance dans la fiction de long métrage à travers un récit qui revisite sous un angle nouveau les rapports hommes-femmes dans la société rurale marocaine.

Projet lauréat de la Bourse d’aide au développement de Montpellier en 2000.

 Douar de femmes, de Mohamed Chouikh (Algérie, 2005) (see English text below)

Jeudi 27 oct. Corum - Berlioz 19 h. Projection en présence du réalisateur.

Douar de femmes, de Mohamed Chouikh (Algérie, 2005, 1 h 42). Avec Sofia Nouacer, Khaled Benaissa, Bahia Rachdi
Recueillie dans un douar, Sabrina découvre une population pauvre et asphyxiée par le terrorisme. Les hommes confient leurs armes à leurs femmes pour se défendre durant leur absence.

D’abord acteur, Mohamed Chouikh est passé à la réalisation en 1983 et s’est affirmé comme un metteur en scène original. Originalité que l’on retrouve dans la veine humoristique qu’il choisit pour évoquer une société tétanisée par le terrorisme.

 La Petite Jérusalem, de Karin Albou (France, 2005) (see English text below)

Samedi 29 oct. Centre Rabelais 21 h. Projection en présence de l’actrice Fanny Valette.

La Petite Jérusalem, de Karin Albou (France, 2005, 1 h 36 mn). Avec Fanny Valette, Elsa Zylberstein, Bruno Todeschini
Dans la banlieue parisienne, un quartier de Sarcelles est appelé "La petite Jérusalem" car de nombreux juifs y ont émigré. Laura, dix-huit ans, succombe à ses premières émotions amoureuses.

Après s’être essayée au documentaire en retournant vers les origines paternelles (l’Algérie) Karin Albou livre une première fiction intimiste et séduisante, dont l’héroïne, magnifiquement incarnée par Fanny Valette, construit sa douloureuse libération.

 Informations générales (see English text below)

Le programme 2005, section par section, cliquez ICI.

Tous les films, tous les horaires disponibles sur le site du Festival, cliquez ICI.

Programme 48 pages, format pdf (1,3 Mo), téléchargez ICI

Programme papier 48 pages envoyé sur simple demande à info@cinemed.tm.fr.

 (English text) 6 previews not to be missed

> Tuesday 25 Oct. Corum - Berlioz 9:30 p.m. Presented by actress Angela Baraldi.
Quo Vadis, Baby ?, by Gabriele Salvatores (Italy, 2005, 1 h 48). With Angela Baraldi, Gigio Alberti, Claudia Zanella
Giorgia, a private investigator in her forties. One day, she receives a box of amateur videos from her sister Ada's diary, sixteen years after she committed suicide.
With an Oscar in his pocket for Best Foreign Film ("Mediterraneo" in 1991), Salvatores is obviously a part of the transalpine relief, his latest film on the border of several genres testifies of his great expertise.

> Wednesday 26 Oct. Corum - Einstein 8 p.m. Filmmaker present.
Bosnie, à l'école des nationalismes, by Benoît Califano (France, 2005, 52 mn). (Documentary film)
For the past ten years, Bosnia-Herzegovina has been slowly getting over a deadly and fatricidal war. The Dayton agreements have put the country in a situation of "neither war nore peace".
Benoît Califano, intrigued and fascinated by the educational system, has already wandered his camera in Algeria, Afghanistan, Palestine and Morocco... Schools, here again are like a prism through which we can draw the portrait of an entire country.

> Wednesday 26 Oct. Centre Rabelais 9 p.m. Presented by actress Hiam Abbass.
Free Zone, by Amos Gitaï (France/Israel, 2005, 1 h 34). Wirh Nathalie Portman, Hanna Laslo, Hiam Abbass, Carmen Maura
Rebecca, an American who has been living in Jerusalem for a few months now, has just broken off her engagement. She gets into a cab driven by Hanna, an Israeli. But Hanna is on her way to Jordan, to the "Free Zone"...
Amos Gitaï, not always well received in his country, has been following his path in a prolific way, already his sixth film for the years 2000 alone ! as though it were really urgent, if not to find peace, to learn to look at the Middle East with different eyes.
Nathalie Portman Best Actress at the 2004 Cannes film festival.

> Thursday 27 Oct. Centre Rabelais 6 p.m. Filmmaker present.
L'Enfant endormi, by Yasmine Kassari (Belgium/France, 2004, 1 h 32). With Mounia Osfour, Rachida Brakni, Nermine Elhaggar
In a village in North-eastern Morocco, a young bride, Zeinab, watches her husband, who has chosen to go underground, leave the country on the day following their wedding.
After two short films and a documentary, young filmmaker Yasmine Kassari, turns with tranquil elegance to feature full-length with a tale which visits, from a new angle, the relationship between men and women in a rural Morrocan society.
Winner of the Montpellier Development Grant in 2000.

> Thursday 27 Oct. Corum - Berlioz 7 p.m. Filmmaker present.
Douar de femmes, by Mohamed Chouikh (Algeria, 2005, 1 h 42). With Sofia Nouacer, Khaled Benaissa, Bahia Rachdi
Welcomed in a douar, Sabrina discovers a poor population stifled by terrorism. The men intrust their wives with their weapons to defend themselves during their absence.
First an actor, Mohamed Chouikh turns to directing in 1983, asserting himself as an original director. Originality which we find in the humorous vein he has chosen to paint a society petrified by terrorism.

> Saturday 29 Oct. Centre Rabelais 9 p.m. Presented by actress Fanny Valette.
La Petite Jérusalem, by Karin Albou (France, 2005, 1 h 36). With Fanny Valette, Elsa Zylberstein, Bruno Todeschini
In the Paris suburbs, a neighbourhood of Sarcelles is known as "Little Jerusalem" because a large number of Jews have settled there. Laura is 18. She experiences the first stirrings of love.
After trying her hand at documentaries by turning back to her father's origins (Algeria), Karin Albou delivers a first intimist and appealing feature, with a main character, magnificently interpreted by Fanny Valette, toiling for her freedom.

 (English text) General information

2005 programme, section by section, click HERE.

Films and schedule, click HERE.

48-page programme, French, pdf format (1,3 Mo), download HERE

48-page paper programme, French, on demand at info@cinemed.tm.fr.

Ecrire au Festival

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier,
merci de nous le signaler à : unsubscribe@cinemed.tm.fr
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore,
please send a request to: unsubscribe@cinemed.tm.fr