Cliquez pour aller sur cinemed.tm.fr

  Lettre du 13 avril 2005  

 Le cinéma méditerranéen au Ciné-club Jean-Vigo

Jeudi 14 avril 2005
cinquième clap


le Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier présente
en collaboration avec le Ciné-club Jean-Vigo :

Et vogue le navire
un film de Federico Fellini (1983, Italie)

à 20 h Centre Rabelais 29, bd Sarrail
(Esplanade) Montpellier

Entrée 5 € - Abonnements 45 € (15 séances),
34 € (10 séances), 20 € (5 séances)



Dans le cadre de la saison 2004-2005 du Ciné-club Jean-Vigo le Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier propose cinq séances spécialement consacrées aux cinémas des rives méditerranéennes. Le cinquième et dernier film présenté est Et vogue le navire de Federico Fellini.


LE SUJET
Le port de Naples, en juillet 1914. On transporte à bord du Gloria N. les cendres d'une diva, Edmée Tetua, qui doivent être dispersées selon sa volonté près de l'île où elle est née. Les passagers de cette croisière solennelle sont des officiels, des amis de la défunte, des représentants de la haute société italienne, des artistes de renom. Le navire recueille à son bord un groupe de réfugiés serbes en fuite. Puis le Gloria N. rencontre un cuirassé autrichien qui réclame qu'on lui livre les Serbes. Les choses s'enveniment et c'est toute la vieille Europe qui fait naufrage en cette veille de la Grande Guerre.

« C’est vraiment un voyage en mer afin d’accomplir un rituel qui témoigne d’une profonde nostalgie pour quelque chose qui n’existe plus ». Fellini

FEDERICO FELLINI
Né en 1920. Il débute dans le journalisme, collaborant notamment au Marc’Aurelio puis devient scénariste, écrivant des gags pour Macario et Fabrizi. Il travaille avec Rossellini sur différents projets, réalise son premier film avec Lattuada, Les Feux du music-hall. Sa première inspiration est néoréaliste (Courrier du cœur, Les Vitelloni, La strada, Il bidone, Les Nuits de Cabiria, La dolce vita). A partir de Huit et demi, son cinéma donne une place plus grande à ses fantasmes et à ses souvenirs : Les Clowns, Fellini Roma, Amarcord. Son goût pour le baroque s'affirme dans Satyricon, Casanova ou La Cité des femmes. Ses derniers films : Et vogue le navire, Ginger et Fred, Intervista, La voce della luna.
Federico Fellini est décédé en 1993.

 La dernière séance de la saison du Ciné-club Jean-Vigo

La saison touche à sa fin… alors notez bien d’ores et déjà le dernier rendez-vous que vous propose le Ciné-club pour finir l’année cinéphilique en beauté :

Le Voleur de savonnettes (Italie, 1988) de Maurizio Nichetti

LE SUJET
Un réalisateur nommée Nichetti est l'invité d'une émission de télévision sur le cinéma où il doit présenter son film, Le Voleur de savonnettes. Au même moment dans son salon, une famille italienne moyenne regarde distraitement cette émission. Le film dans le film commence alors : un pastiche très méticuleux en noir et blanc du Voleur de bicyclette de V. de Sica. Mais de nombreux écrans publicitaires viennent interrompre la diffusion de l'œuvre, ce qui a pour effet de dérégler les différentes narratons parallèles et de tout mêler de manière inextricable…

MAURIZIO NICHETTI
Maurizio Nichetti est né à Milan en 1945. Tout en poursuivant des études d'architecture, il écrit et interprète une série de courts métrages comiques réalisés par Bruno Bozzetto. Mais c'est dans le domaine du cinéma publicitaire et industriel qu'il effectue ses premiers pas de metteur en scène. En 1979, il réalise son premier long métrage « Ratataplan ». Le festival de Montpellier lui a rendu hommage en 1991 pour l'ensemble de son œuvre. Ses films : Splash (1980) ; Demain on danse (1982) ; Il bi e il ba (1985) ; Le Voleur de savonnettes (1988) ; L'Amour avec des gants (1991) ; Stefano (1993); Lune et l'autre (1996).

Ecrire au Festival

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier,
merci de nous le signaler à : unsubscribe@cinemed.tm.fr
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore,
please send a request to: unsubscribe@cinemed.tm.fr