Cliquez pour aller sur cinemed.tm.fr

  Lettre 29 du 22 mars 2005  

 Le cinéma méditerranéen au Ciné-club Jean-Vigo

Jeudi 24 mars 2005
troisième clap


le Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier présente
en collaboration avec le Ciné-club Jean-Vigo :

Bix
un film de Pupi Avati (1990, Italie)

à 20 h Centre Rabelais 29, bd Sarrail
(Esplanade) Montpellier

Entrée 5 € - Abonnements 45 € (15 séances),
34 € (10 séances), 20 € (5 séances)



Dans le cadre de la saison 2004-2005 du Ciné-club Jean-Vigo le Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier propose cinq séances spécialement consacrées aux cinémas des rives méditerranéennes. Le troisième film présenté est Bix, de Pupi Avati.

De plus, le JAM (Jazz Action Montpellier) et le Ciné-club Jean-Vigo vous proposent une première partie musicale avec le groupe vocal du JAM. Il interprètera a capella Sweet in the morning de Bobby Mac Ferrin, Afro Blue de John Coltrane et Oscar Brown Jr., Fantasy de Earth Wind & Fire et un extrait de Mëkanïk de Magma. Cette classe d’ensemble est dirigée par Hervé Aknin.

LE SUJET
Octobre 1931. Bix Beiderbecke est mort à New-York depuis deux mois. Son frère Burnie arrive en ville. C’est un voyage surtout dicté par le désir de sa mère d’en savoir plus sur les dernières semaines douloureuses de la vie de son fils. Pour Burnie, c’est avant tout un voyage à la recherche de Lisa, une fille d’origine italienne, qui semblait être proche de son frère dans les dernières semaines de sa vie. Bix avait même envoyé sa photo à Davenport en la désignant comme la femme de sa vie.
C’est un film sur la vie du plus grand musicien blanc de l’histoire du jazz : Leon Bix Beiderbecke. Et sa vie mérite d’être racontée à tous ceux qui ne la connaissent pas.

PUPI AVATI
Giuseppe Avati, dit Pupi, est né à Bologne en 1938. Il se passionne très tôt pour la musique. Après des cours en science politique sans résultat puis dans une école vétérinaire, il entre en 1956 comme clarinettiste dans le groupe Rheno jazz Gang avec lequel il joue en Europe jusqu'en 1964. Il abandonne son travail dans le commerce alimentaire pour réaliser son premier film, Balsamus, l'homme de Satan (1968). Il se consacre depuis au cinéma devenant auteur, réalisateur et producteur en association avec son frère Antonio. Il a notamment réalisé Histoire de garçons et de filles (1989), Bix (1990), Frères et sœur (1992), Déclaration d'amour (1994), Festival (1996), Le Témoin du marié (1997), La Rue des anges (2000), Un cœur ailleurs (2003) et La Revanche de Noël (2004).

 Chat noir, chat blanc le 31 mars

Ciné-club Jean-Vigo : changement de programme

Attention : le film Senso, prévu le le jeudi 31 mars 2005, n’étant plus en distribution commerciale sera remplacé par Chat noir, chat blanc d’Emir Kusturica.


 Actuellement en salles, un film primé par le Festival de Montpellier

La Fiancée Syrienne de Eran Riklis (Israël/France/Allemagne, 2004, 1 h 37 mn). Avec Hiam Abbass, Makram Khoury, Clara Khoury.
Le jour des noces de Mona est le pire de sa vie car elle sait qu'une fois passée la frontière entre Israël et la Syrie pour épouser Tallel, la star de la télé syrienne, elle ne pourra jamais revenir auprès de sa famille à Majdal Shams.

Lauréat de la Bourse d’aide au développement du 24e Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier en 2002, quatre fois primé au festival de Montréal en 2004, le quatrième film d’Eran Riklis s’intéresse avec sensibilité et humanité au mariage transfrontalier.

 5 films réalisés durant le 26e Festival de Montpellier primés à Videoformes !

Durant le 26e festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier (2004), les élèves de la terminale L option cinéma du lycée Arthur-Rimbaud de Sin-le-Noble (59) ont pris part au stage de création vidéo dirigé par la réalisatrice Nora Martirosyan
et assisté techniquement par l’équipe de l’ECM Kawenga.

Sur le thème des rituels et en seulement cinq jours, ces réalisateurs en herbe ont imaginé, réalisé et monté huit (très) courts métrages. Cinq de ces films, petits par la taille mais grands par leur qualité, proposés au festival Videoformes de Clermont-Ferrand y ont remporté deux prix dimanche dernier. Le film Un matin comme les autres a reçu le deuxième prix de « la création vidéo jeune public une minute » et c’est à l’ensemble des cinq films inscrits qu’a été décerné le Prix DRAC Auvergne consistant en un appareil numérique.

Toutes nos félicitations aux talentueux lycéens et belle carrière à leurs films !

Ecrire au Festival

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier,
merci de nous le signaler à : unsubscribe@cinemed.tm.fr
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore,
please send a request to: unsubscribe@cinemed.tm.fr