Lettre d'information 21 du 29 octobre 2004

26e Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier
22-31 octobre 2004
www.cinemed.tm.fr
CONTACT PRESSE : Gaby Pouget, pouget@cinemed.tm.fr. Tél. 04 99 13 73 70.


Montpellier 2004 : le dernier week-end



 Samedi 30 octobre : clôture de la section Autres directions

18 h 00 Corum - Salle Einstein. Projection unique.

Sirocco !, de Cédric Putaggio (France, 2004, 1 h 50 mn). Musique : Robert Wyatt.
« J’ai constaté qu’il existait une étrange similitude de parcours entre ce qui fut l’existence de mon père aujourd’hui disparu et celle du Scirocco, un vent qui souffle en Méditerranée. Mon père est né et a vécu à Rabat. Comme pour la plupart des Siciliens d’Afrique du Nord, il n’y resta pas. Il s’est installé en France et a rejoint le monde ouvrier. Je l’ai peu connu. Le Sirocco naît dans le désert du Sahara. L’une des premières « grandes terres » qu’il rencontre dans son voyage est la Sicile. Je n’ai pas à me répandre, mais je me suis convaincu à aller chercher et connaître « une histoire », celle de vie d’un homme qui s’est surtout perdue dans des espaces et des passages frontaliers. » (C. Putaggio.)

 Samedi 30 octobre : Palmarès

La cérémonie du Palmarès débutera à 18 h 30, salle Pasteur. Voir la liste des prix en jeu et la constitution des jurys dans la rubrique Professionnels.

Le palmarès des films et projets primés sera publié sur le site du festival, rubrique Presse, le samedi 30 octobre à 20 h 30.

 Samedi 30 octobre : Soirée de palmarès - Avant-première

20 h 30 Corum - Opéra Berlioz. Projection unique.

Danse à trois pas, de Salvatore Mereu (Italie, 2003, 1 h 46 mn). Avec Yaël Abecassis, Caroline Ducey, Michele Carboni
Quatre histoires, toutes intimement liées à l'univers de la Sardaigne. Printemps : quatre enfants. Été : Un jeune berger. Automne : une jeune religieuse. Hiver : un vieil homme.

avec en avant-programme :
Obras, de Hendrick Dusollier (France, 2004, 12 mn). Avec Eva Garcia
Obras propose, en un unique plan-séquence, un voyage dans le temps et l'espace, à travers la destruction-reconstruction de Barcelone.

 Samedi 30 octobre : Avant-première

21 h 00 Centre Rabelais. Projection unique.

Mon trésor, de Keren Yedaya (France/Israël, 2004, 1 h 31 mn). Avec Ronit Elkabetz, Dana Ivgy.
Ruthie et Or, une mère et sa fille de dix-sept ans, vivent dans un petit appartement de Tel-Aviv. Ruthie se prostitue, et Or décide que les choses doivent changer...

Keren Yedaya signe un premier film poignant, porté par Ronit Elkabetz et Dana Ivgy. Lauréate de notre Bourse d’aide en 2001, la réalisatrice revient à Montpellier cette année pour présenter le film qui a remporté la Caméra d’or au dernier festival de Cannes.

 31 octobre : Un dimanche pas comme les autres

Un dimanche de prolongation en quelque sorte et un programme spécial avec de grands films qui ont marqué leur temps et les mémoires. Une joyeuse récompense pour tous les boulimiques qui auront suivi avec curiosité cette 26e édition du festival, mais pourquoi pas aussi pour les étourdis qui prendront le train de justesse avec le dernier wagon, parce qu’on leur aura dit que là-bas, au bout de l’Esplanade, il y avait de la lumière...


11 h 00 Corum - Salle Pasteur
Alexandrie pourquoi ?, de Youssef Chahine (Egypte, 1978, 2 h 13 mn).

14 h 00 Corum - Opéra Berlioz
La dolce vita, de Federico Fellini (Italie, 1959, 3 h).

14 h 00 Corum - Salle Pasteur
Le Charme discret de la bourgeoisie, de Luis Buñuel (France, 1972, 1 h 45 mn).

16 h 00 Corum - Salle Pasteur
Omar Gatlato, de Merzak Allouache (Algérie, 1976, 1 h 30 mn).

18 h 00 Corum - Opéra Berlioz
Femmes au bord de la crise de nerfs, de Pedro Almodovar (Espagne, 1987, 1 h 28 mn).

 Dimanche 31 octobre : film de clôture

20 h 30 Corum - Opéra Berlioz

Exceptionnel : version intégrale restaurée.

Le Bon, la brute et le truand, de Sergio Leone (Italie, 1967). Avec Clint Eastwood, Eli Wallach, Lee Van Cleef.
Le « bon » et la « brute » ont imaginé une bonne combine pour gagner de l'argent : le premier livre le second à un shérif local, touche la prime et au moment de la pendaison, coupe la corde d'une balle et s'enfuit avec son comparse. L'association se brise un jour, avec l'arrivée d'un troisième larron : le « truand ». Comme eux, il a entendu parler du vol de 200 000 dollars-or à l'armée sudiste. Le bon, la brute et le truand se lancent à la recherche de ce trésor caché dans un des nombreux cimetières qui jalonnent les routes de la Guerre de Sécession...

 « Flash festival », le quotidien du festival

Du 23 au 31 octobre, le festival publie son quotidien en collaboration avec Midi Libre. Tiré à 2000 exemplaires, il est disponible chaque matin dès 9 h 45 au Corum et au Centre Rabelais. Point sur les moments forts de la journée, dernières informations concernant la programmation, tableau des horaires de toutes les séances, brèves, c’est le compagnon indispensable du festivalier. Il est également consultable en ligne sur le site du festival www.cinemed.tm.fr.

Flash festival n° 8, daté samedi 30 octobre, cliquez ICI pour la version web.

 
Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier,
merci de nous le signaler à : unsubscribe@cinemed.tm.fr
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore,
please send a request to: unsubscribe@cinemed.tm.fr
Ecrire au cinemed