Lettre d'information 19 du 26 octobre 2004

26e Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier
22-31 octobre 2004
www.cinemed.tm.fr
CONTACT PRESSE : Gaby Pouget, pouget@cinemed.tm.fr. Tél. 04 99 13 73 70.


Mercredi 27 - Jeudi 28 - Vendredi 29 : les moments forts



 Mercredi 27 octobre : hommage à Mario et Lamberto Bava

Soirée spéciale Le Corum - Opéra Berlioz
19 h : Le Masque du démon
21 h 30 : Six femmes pour l’assassin
en présence de Lamberto Bava et Olivier Père (Cinémathèque française)

Un hommage à celui qu’on a qualifié en son temps de « Fellini du fantastique » et de cinéaste « prouvant enfin que la peur n'exclut pas la beauté ». Brillant chef opérateur puis réalisateur, Mario Bava a laissé derrière lui une œuvre à la mise en scène raffinée qui compte aujourd’hui encore de nombreux adeptes, dont son propre fils, Lamberto, qui viendra à Montpellier témoigner de cette saga familiale tout entière consacrée au cinéma de genre. Invités : Lamberto Bava, Olivier Père.

A noter :

Jeudi 28 oct.Table ronde avec Lamberto Bava
Le Corum - Espace Joffre 1, 18 h

vendredi 29 oct. La nuit en enfer, projection de 6 films
Centre rabelais, de 21 h à l’aube

 Jeudi 28 octobre : Séance spéciale Arte - Projection unique

14 h 00 Corum - Opéra Berlioz
Séance spéciale Arte : cinq courts métrages co-produits et choisis par Arte. Projection unique.

Hélène Vayssières, chargée des courts et moyens métrages au sein de l'unité cinéma d'Arte France, nous a concocté un programme spécial de films méditerranéens — fictions et animations — co-financés par Arte : du « sur mesure » pour le plus grand plaisir des festivaliers…

Comme on était avant, de Nora Kaci (France, 2001, 27 mn). Avec Myriam Debadji, Christel Willemez, Souheïb Toumi, Raphaël Gosselin, Valérie Vogt
Deux soeurs, liées l'une à l'autre, qui ne savent pas s'aimer au présent.
C'était pas la guerre, de Alexandrine Brisson (France, 2002, 25 mn). Avec Nina Robin, Jacques Bonnaffé, Catherine Epars, Slimane Benaïssa, Souad Kherifi, Martine Schambacher
Marie, 6 ans, observe les événements qui précèdent l'indépendance de l'Algérie, sans comprendre.
Casa, de Sylvie Léonard (France, 2003, 6 mn).
Une femme étend le linge sur sa terrasse. Elle attend quelqu'un qui doit arriver d'un moment à l'autre.
Obras, de Hendrick Dusollier (France, 2004, 12 mn). Avec Eva Garcia
En un unique plan-séquence, un voyage dans le temps et l'espace, une déambulation poétique.
La Funambule, de Roberto Catani (Italie, 2001, 6 mn).
Les images s'écoulent derrière les yeux fermés d’une jeune funambule.

 Jeudi 28 octobre : Femmes méditerranéennes

Le dernier film de Moufida Tlatli.

20 h 00 Corum - Salle Einstein
Avant-première Arte. Projection unique.


Nadia et Sarra, de Moufida Tlatli (France/Tunisie, 2004, 1 h 31 mn). Avec Hiam Abbass, Dorra Zarrouk, Hichem Rostom, Nejia Ouerghi
Nadia est une femme de quarante-cinq ans professeur à l'université de Tunis. Elle est mariée et a une fille de dix-huit ans, Sarra. Depuis quelque temps, Nadia connaît des problèmes dans son couple. Son mari la délaisse et devient violent.

 Jeudi 28 octobre : Avant-première - Projection unique

21 h 00 Centre Rabelais

La Fiancée Syrienne, de Eran Riklis (Israël/France/Allemagne, 2004, 1 h 37 mn). Avec Hiam Abbass, Makram Khoury, Clara Khoury.
Le jour des noces de Mona est le pire de sa vie car elle sait qu'une fois passée la frontière entre Israël et la Syrie pour épouser Tallel, la star de la télé syrienne, elle ne pourra jamais revenir auprès de sa famille à Majdal Shams.

Lauréat de la Bourse d’aide au développement de Montpellier en 2002, quatre fois primé au festival de Montréal, le quatrième film d’Eran Riklis s’intéresse au mariage transfrontalier. Un scénario que l’Israélien a coécrit avec le Palestinien Suha Arraf.

 Vendredi 29 octobre : La Nuit en enfer, de 21 h à l’aube

6 films de Mario et Lamberto Bava - Projection unique

Les Trois visages de la peur, de Mario Bava (Italie, 1963, 1 h 32 mn). Avec Michèle Mercier, Lidia Alfonsi, Mark Damon, Boris Karloff, Susy Andersen, Dante Di Paolo.
Film à sketches. 1) Le Téléphone ; 2) Les Wurdalaks ; 3) La Goutte d'eau.

Baiser macabre, de Lamberto Bava (Italie, 1980, 1 h 30 mn). Avec Bernice Stegers, Stanko Molnar, Veronica Zinny.
Alors que Jane Baker a quitté le domicile conjugal pour rejoindre son amant, sa fille Lucy tue son petit frère en le noyant dans la baignoire...

L'Exécuteur, de Lamberto Bava (Italie/France, 1984, 1 h 30 mn). Avec Michael Sopkiw, Valentina Forte, George Eastman.
Pour avoir tué l'assassin de sa femme, un ancien flic, Tiger Sharp, a été condamné à dix ans de prison. A sa sortie, un ami lui remet un fusil pour qu'il se venge.

Démons, de Lamberto Bava (Italie, 1985, 1 h 30 mn). Avec Urbano Barberini, Karl Zinny, Natasha Hovey.
Avant de regagner sa caserne, George se rend avec un ami au cinéma voir un film d'horreur. La projection commence et, soudain...

Démons 2, de Lamberto Bava (Italie, 1986, 1 h 30 mn). Avec David Edwin Knight, Nancy Brilli, Coralina Cataldi Tassoni.
Alors qu’une jeune fille pénètre dans sa chambre pour essayer une nouvelle robe, surgit de son poste de télévision un terrible démon...

La Maison de la terreur, de Lamberto Bava (Italie, 1983, 1 h 36 mn). Avec Andrea Occhipinti, Anny Papa, Fabiola Toledo.
Un jeune musicien a loué une villa pour travailler. La découverte d'un journal intime étrange et de gouttes de sang suspectes viennent troubler la tranquillité de la maison.

 Vendredi 29 octobre : Soirée spectacle et cinéma Sur deux elles...

20 h 30 Corum - Opéra Berlioz

Cette dernière création de Maripaule B. spécialement réalisée pour le Festival est le fruit de sa complicité avec l’actrice palestinienne Hiam Abbass. De l’alchimie de leur rencontre est né Sur deux elles…, regards de femme portés sur la Méditerranée vécue corps et âme au travers de la danse, du cinéma, de l’écriture et de la musique.
Après CinéCircus... Music-Hall créé pour la Soirée Spéciale du Festival en 2002, la Compagnie Maripaule B.-Philippe Goudard revient cette année avec cette nouvelle création. À cette occasion, Maripaule B. approfondit son travail sur le langage du mouvement et des corps et sur la féminité, combiné avec une mise en scène de l’image, faisant oublier la technique au profit de l’expression poétique.
Sur deux elles… est composé d’une multiplicité de regards, d’états et d’émotions face à la vie, telle qu’on la traverse… Dans sa volonté de fédérer les énergies, Maripaule B. a réuni vidéastes, plasticiens, musiciens, danseurs, autour de Hiam Abbass, faisant de Sur deux elles… une invitation à un espace universel de questionnements et d’harmonie.

Ce spectacle sera suivi de la projection du film de Raja Amari, Satin rouge.


 « Flash festival », le quotidien du festival

Du 23 au 31 octobre, le festival publie son quotidien en collaboration avec Midi Libre. Tiré à 2000 exemplaires, il est disponible chaque matin dès 9 h 45 au Corum et au Centre Rabelais. Point sur les moments forts de la journée, dernières informations concernant la programmation, tableau des horaires de toutes les séances, brèves, c’est le compagnon indispensable du festivalier. Il est également consultable en ligne sur le site du festival www.cinemed.tm.fr.

Flash festival n° 5, daté mercredi 27 octobre, cliquez ICI pour la version web.

 
Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages du Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier,
merci de nous le signaler à : unsubscribe@cinemed.tm.fr
If you do not wish to receive messages from the Montpellier Mediterranean Film Festival anymore,
please send a request to: unsubscribe@cinemed.tm.fr
Ecrire au cinemed