retour

Coup de soleil
Coup de soleil - Jean-Paul Joguin, Stéphane Kowalczyk
- Fiction

bottom_top_bar
 

France - 2011 - 1 h 8 mn 47 s - Réalisation : Jean-Paul Joguin, Stéphane Kowalczyk - Scénario : Jean-Paul Joguin - Image : Stephane Kowaltchick, Benoit Jaoul, Laurent Salés - Décor : Simone et Bernard Cassignol - Montage : Nathalie Masek - Musique : Denis Bouvier, Patrick Vidal - Son : Maryline Biason, Omari Apderraman, Raphael Puyjarinet - Interprétation : Jean-Paul Joguin, Jacques Sablier, Sophie Barbero, Jackie Carrière, Jean-Claude Baudracco, Teddy Ricoul, Élodie Colomine, Serge Élie Masson, Denis Bouvier, Julien Augustyn, Ben Cisse, Peter Dervillez, Catherine Coole, Diane Lava, Julien Baudracco et la participation exceptionnelle de Jean-Claude Bouillon -

Contact : Sprint Vidéo Production - 30, rue Droite - 11100 Narbonne - Tél : 04 68 65 85 02/ 06 73 86 25 34 - Fax : 04 68 65 85 32 - e-mail : sprintvideoproduction@orange.fr - web : www.sprintvideoproduction.fr




La confession d'un patron de bar du midi de la France. D'anecdotes à la terrasse d'un café de l'arrière pays jusqu'au casting en bord de mer en passant par l'aventure en centre ville, jalonnés de personnages haut en couleur. Sur fond d'amitié et de paysages des Corbières.


 
 
Jean-Paul Joguin

Né à Nîmes en 1951. Après une carrière de plus de trente ans à la SNCF, mais toujours en relation avec le milieu du spectale dans divers domaines (musique,theatre,cinema) il a définitivement opté pour l'intermittence du spectacle en 2003. C'est dans le cadre d'un festival d'humour qu'il organise à Ouveillan qu'il décide avec le metteur en scène et cameraman Stéphane Kowalczyk d'écrire et réaliser ce film. Avant tout comédien, il joue essentiellement le répertoire de Marcel Pagnol (Marius, Fanny, La Fille du puisatier avec Jean-Claude Baudracco et La Femme du boulanger avec la cie Jean Galabru où il donne la réplique à Michel Galabru).

 
Stéphane Kowalczyk

Né en 1965 à Montereau (77), il passe son enfance entre le plateau de Millevaches en Corrèze et l'Afrique. Après un brevet de technicien agricole général, il s'initie à l'ornithologie avec des élèves du BTS protection de la nature. Il fait ensuite son service militaire au sein de la Ligue pour la protection des oiseaux. Sans aucune expérience cinématographique, il tourne des images en 16 mm avant de monter sa propre société de production en 1991. Stéphane Kowaczyk a aujourd'hui à son actif une cinquantaine de films (entreprise, documentaires, reportages et magazines).

 
bottom_bar