retour

La Vertigineuse histoire du comte de Lareinty-Tholozan
La Vertigineuse histoire du comte de Lareinty-Tholozan - Emilie Floutier
- Documentaire

bottom_top_bar
 

France - 2007 - 50 mn 30 s - Réalisation : Emilie Floutier - Scénario : Emilie Floutier - Image : Jean-Claude Robin - Montage : Philippe Revel - Musique : Gérald Espinosa - Son : Pascal Revel -

Contact : Goléa Films - 1, quai d'Alsace - 11100 Narbonne - Tél : 04 68 32 40 34 - Fax : 04 68 32 40 34 - - web : www.goleafilms.com




Au Château du Lac dans l'Aude, vivait le comte de Lareinty-Tholozan, un homme particulier qui mena une vie atypique. Issu des plus illustres familles de France, marié à la princesse Demidof de la cour de Russie, le comte menait grande vie au château. Dans les années qui suivirent la Grande Guerre, son train de vie, sa gestion du domaine fantaisiste et les crises viticoles le conduisirent inexorablement à la ruine. Quoique ayant eu une conduite exemplaire pendant la guerre de 1914-1918 il revêt l'uniforme de l'armée allemande en 42. Adopté pour des raisons dynastiques par son beau-père Michel Mikhaïlovitch Kotchoubey, Ataman d'Ukraine, il porta le titre de prince russe et hérita ainsi du territoire Ukrainien. Lorsque Adolphe Hitler rompt le pacte germano-soviétique de non agression réciproque, le comte voit là la possibilité de s'asseoir sur son trône. Le comte périt fusillé à Narbonne en 1944 pour collaboration ouverte avec l'occupant avant qu'un télégramme affirmant qu'il était agent double au service des anglais n'arrive. Aujourd'hui, il ne reste du château que des ruines et l'oubli s'installe.


 
 
Emilie Floutier

Floutier Emilie, née à Céret dans les Pyrénées Orientales, le 26 octobre 1981, est une passionnée de l'Image. Après un cursus scolaire en option cinéma audiovisuel en lycée et en université, elle s'engage dans le montage vidéo après validation d'un Brevet de Technicien Supérieur à Toulouse. Ses premières expériences en milieu professionnel à Paris et en Languedoc Roussillon lui permettent de rencontrer des réalisateurs et de travailler à leurs côtés (entre autre Leïla Kilani), des expériences qui la poussent à passer à la réalisation. C'est ainsi qu'elle décide de mettre en images une histoire "coup de coeur" en 2003 et s'investit quatre ans pour son projet de film qui va être subventionné par Défi Jeunes, la Région Languedoc Roussillon et de nombreux partenaires culturels régionaux.
Actuellement en reprise d'études dans le multimédia et la direction artistique, elle démarre l'écriture de son prochain documentaire.

 
bottom_bar