Avant-premières/Pre-release show

retour

Le Brio
Le Brio - Yvan Attal
- Fiction

bottom_top_bar
 

France - 2017 - 1 h 35 mn - Réalisation : Yvan Attal - Production : Dimitri Rassam, Benjamin Elalouf - Scénario : Victor Saint-Macary, Yaël Langmann, Noé Debré et Yvan Attal en collaboration avec Bryan Marciano - Image : Rémy Chevrin - Décor : Michèle Abbé-Vannier - Montage : Célia Lafite-Dupont - Musique : Michael Brook - Interprétation : Daniel Auteuil, Camélia Jordana, Yasin Houicha, Nozha Khouadra, Nicolas Vaude et Jean-Baptiste Lafarge -

Contact : Pathé Distribution - 2, rue Lamennais - 75008 Paris - Tél : 01 71 72 30 00 - Fax : 01 71 72 31 00 - - web : www.pathedistribution.com

Corum - Opéra Berlioz Mercredi 25 octobre 2017, 19 h 00




Neïla Salah a grandi à Créteil. Jeune femme brillante, elle rêve de devenir avocate. Inscrite à l'université d'Assas, dans les beaux quartiers parisiens, elle suit les cours de Pierre Mazard, professeur reconnu mais provocateur. Pour se racheter une conduite, ce dernier accepte de préparer Neïla au prestigieux concours d'éloquence. Portée par ce mentor à la fois tyrannique et bienveillant, Neïla plonge dans l'univers des joutes verbales, de la rhétorique et de l'excellence.


 
 
Yvan Attal

Né à Tel-Aviv, de parents franco-algériens, élève au Cours Florent après une enfance à Créteil, Yvan Attal débute en 1988 sur scène, dans la pièce Biloxi Blues de Neil Simon, et dans un téléfilm d'Elie Chouraqui, Parlez-moi d'amour. Suite à sa rencontre avec Eric Rochant, il fait sa première apparition à l'écran dans Un monde sans pitié, qui lui vaut en 1989 le Prix Michel-Simon et, l'année suivante, le César du Meilleur espoir masculin. Rochant confie à Attal le rôle principal de ses deux films suivants : Aux Yeux du monde et Les Patriotes. Jouant volontiers les héros tourmentés et les mauvais garçons, de Cantique de la racaille à Bon voyage, Yvan Attal, lauréat du prix Jean-Gabin en 1997, s'illustre aussi dans un registre plus sentimental, chez Doillon, Winterbottom ou Marion Vernoux. En 1997, Yvan Attal passe derrière la caméra avec le court métrage I Got A Woman qui donnera lieu à son premier long en tant que réalisateur, Ma femme est une actrice avec Charlotte Gainsbourg. Il signe en 2004 le film choral Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants. Sa carrière d'acteur continue dans des thrillers (Anthony Zimmer, Le Serpent. Dirigé par Steven Spielberg dans Munich, il réalise un des segments du film collectif New York, I Love You. On le retrouve à l'affiche de Partir de Catherine Corsini, Les Regrets de Cédric Kahn, Rapt de Lucas Belvaux, R.I.F., Dans la tourmente. En 2012, il retrouve Lucas Belvaux pour 38 témoins et réalise Do Not Disturb (2012). Il joue dans Son épouse de Michel Spinosa (2014) et Le Dernier diamant (2014) et réalise Ils sont partout en 2016 et Le Brio (2017).

 
bottom_bar