Longs métrages

retour

Printemps tunisien
Printemps tunisien - Raja Amari
- Fiction

bottom_top_bar
 

Tunisie/France - 2014 - 1 h 33 mn - Réalisation : Raja Amari - Production : Dora Bouchoucha - Scénario : Omar Ladgham - Montage : Pauline Dairou - Musique : Sahbi Karoui - Interprétation : Bilel Briki, Bahram Aloui, Hichem Yacoubi, Anissa Daoud, Rabia Ben Abdallah, Baya Zardi, Abdallah El Aouichi -



Corum - Salle Einstein Mardi 25 octobre 2016, 16 h 00




Tunis, hiver 2010, quelques semaines avant la chute de Ben Ali. Amis indéfectibles, Fathi, Moha et Walid se serrent les coudes pour tenter de survivre dans une société régie par la corruption, la peur et l'injustice. Musicien de talent, Moha, le plus âgé, s'autodétruit dans l'alcool par rage de ne pas réussir à percer, et rêve d'un passage clandestin vers Lampedusa. Walid, combinard et beau gosse, est habile à profiter d'un "système" qui le dégoûte. Fathi, le benjamin, le plus idéaliste, qui espère naïvement décrocher un poste d'enseignant sur concours, vient de tomber amoureux de la jolie Noura, une jeune fille libérée qui flirte avec la cyberdissidence. Quand, dans une ville de province déshéritée, le suicide par le feu d'un jeune vendeur de légumes embrase la Tunisie toute entière, chacun d'entre eux verra sa vie basculer dans le tourbillon de cette fin de règne.


 
 
Raja Amari

Raja Amari est née en 1971 à Tunis. Diplômée de La fémis en département scénario, elle est aussi titulaire d'une maîtrise de Lettres. Elle a réalisé deux courts métrages Avril (1998) qui reçut le Prix Spécial du Jury au Festival de Milan et Un soir de juillet (2000). En 2001, elle réalise son premier long métrage, Satin Rouge. Elle a aussi écrit une pièce de théâtre, Les Lois de l'inertie, et une pièce radiophonique pour France Culture, Le Sable qui chante.

 
bottom_bar