Longs métrages

retour

Les Derniers Jours du monde
Les Derniers Jours du monde - Arnaud Larrieu, Jean-Marie Larrieu
- Fiction

bottom_top_bar
 

France - 2009 - 2 h 10 mn - Réalisation : Arnaud Larrieu, Jean-Marie Larrieu - Production : Bruno Pesery, Aileen Li, Paco Poch - Scénario : Arnaud et Jean-Marie Larrieu d'après l'œuvre de Dominique Noguez - Image : Thierry Arbogast - Décor : Ana Alvargonzalez, Riton Dupire-Clément - Montage : Annette Dutertre - Son : Olivier Mauvezin - Interprétation : Mathieu Amalric, Catherine Frot, Karin Viard, Sergi López -

Contact : Wild Bunch Distribution - 99, rue de la Verrerie - 75004 Paris - Tél : 01 53 01 50 30 - Fax : 01 53 01 50 49 - e-mail : festival@wildbunch.eu - web : www.wildbunch.eu

Corum - Opéra Berlioz Lundi 24 octobre 2016, 21 h 30
Corum - Opéra Berlioz Vendredi 28 octobre 2016, 11 h 00




Alors que s'annonce la fin du monde, Robinson Laborde se remet peu à peu de l'échec d'une aventure sentimentale pour laquelle il s'était décidé à quitter sa femme. Malgré l'imminence du désastre, et peut-être pour mieux y faire face, il s'élance dans une véritable odyssée amoureuse qui l'entraîne sur les routes de France et d'Espagne.

https://youtu.be/fR8_1mZGioo


 
 
Arnaud Larrieu

Jean-Marie Larrieu et son frère Arnaud se passionnent très tôt pour le cinéma grâce à un grand-père originaire des Hautes-Pyrénées qui tourne des films de montagne en 16mm. Adolescents, ils filment à leur tour en super-8, avant de tenter, sans succès, le concours de La fémis, puis de suivre des études de littérature et de philosophie. Au milieu des années 80, les frères Larrieu tournent de nombreux courts métrages - produits notamment par le G.R.E.C. - qui font le tour des festivals: Les Baigneurs (1991) ou Bernard ou les apparitions (1993). Ils mettront deux ans à peaufiner le scénario de leur premier long, Fin d'été (1999). En 2000, ils dirigent Mathieu Amalric dans La Brèche de Roland, moyen métrage au charme décalé très remarqué à la Quinzaine des Réalisateurs. Quatre ans plus tard, le comédien est à l'affiche d'Un homme, un vrai aux côtés d'Hélène Fillières, que les cinéastes avaient déjà dirigée dans le court Madonna à Lourdes. Rythmée par les chansons de Katerine, cette comédie suscite l'enthousiasme de la critique. "Notre idée a toujours été de filmer des corps dans le paysage ou des corps comme des paysages, déclarent alors les réalisateurs, qui partent ensuite dans les Alpes tourner Peindre ou faire l'amour, film hédoniste présenté en compétition au Festival de Cannes en 2005. Trois ans plus tard, ils reviennent sur leur territoire de prédilection pour Le Voyage aux Pyrénées plein d'imprévu et de fantaisie, en compagnie de Sabine Azéma et d'un nouveau venu dans leur univers, Jean-Pierre Darroussin. Le fim est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2008. Ils retrouvent Amalric pour Les Derniers jours du monde (2009) et L'amour est un crime parfait (2013). Dans leur dernier film 21 nuits avec Pattie, tourné dans l’Aude, ils retrouvent Sergi López.

 
Jean-Marie Larrieu

Jean-Marie Larrieu et son frère Arnaud se passionnent très tôt pour le cinéma grâce à un grand-père originaire des Hautes-Pyrénées qui tourne des films de montagne en 16mm. Adolescents, ils filment à leur tour en super-8, avant de tenter, sans succès, le concours de La fémis, puis de suivre des études de littérature et de philosophie. Au milieu des années 80, les frères Larrieu tournent de nombreux courts métrages qui font le tour des festivals -citons Les Baigneurs (1991) ou Bernard ou les apparitions (1993). Ils mettront deux ans à peaufiner le scénario de leur premier long, Fin d'été (1999). En 2000, ils dirigent Mathieu Amalric dans La Brèche de Roland, moyen métrage au charme décalé très remarqué à la Quinzaine des Réalisateurs. Quatre ans plus tard, le comédien est à l'affiche d'Un homme, un vrai aux côtés d'Hélène Fillières, que les cinéastes avaient déjà dirigée dans le court Madonna à Lourdes. Rythmée par les chansons de Katerine, cette comédie suscite l'enthousiasme de la critique. "Notre idée a toujours été de filmer des corps dans le paysage ou des corps comme des paysages, déclarent alors les réalisateurs, qui partent ensuite dans les Alpes tourner Peindre ou faire l'amour, film hédoniste présenté en compétition au Festival de Cannes en 2005. Trois ans plus tard, ils reviennent sur leur territoire de prédilection pour Le Voyage aux Pyrénées plein d'imprévu et de fantaisie, en compagnie de Sabine Azéma et d'un nouveau venu dans leur univers, Jean-Pierre Darroussin. Le fim est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2008. Ils retrouvent Amalric pour Les Derniers jours du monde (2009) et L'amour est un crime parfait (2013). Dans leur dernier film 21 nuits avec Pattie, tourné dans l’Aude, ils retrouvent Sergi López.

 
bottom_bar