Le printemps des Arméniens

retour

Le Printemps des Arméniens
Le Printemps des Arméniens - Gilles Cayatte
- Documentaire

bottom_top_bar
 

France - 2014 - 55 mn - Réalisation : Gilles Cayatte - Production : Frank Eskenazi, Anne Percie du Sert - Scénario : Gilles Cayatte, Laure Marchand, Guillaume Perrier - Image : Gilles Cayatte - Montage : Édith Paquet - Musique : Alim Isker - Son : Gilles Cayatte -

Contact : Gilles Cayatte - e-mail : gcayatte@gmail.com

Corum - Salle Einstein Dimanche 25 octobre 2015, 16 h 00




Cent ans ont passé depuis le déclenchement du génocide des Arméniens par les Turcs ottomans. Mais Ankara rejette le terme de génocide et évoque une simple guerre civile en Anatolie. Malgré cent ans de négationnisme, des descendants de la diaspora osent revenir sur la terre de leurs ancêtres. Tel est le cas de Varoujan Artin, Français d'origine arménienne, qui s'était pourtant juré de ne jamais poser un pied sur « la terre du bourreau ».


 
 
Gilles Cayatte

Né à Neuilly-sur-Seine en 1962 d’une famille bourgeoise, Gilles Cayatte a exercé tous les métiers de la télévision, dans l’ordre ou le désordre, chef monteur, caméraman, journaliste, producteur, et enfin réalisateur. Son œuvre est éclectique, comme ses goûts. Il passe avec bonheur de l’aéronautique au sport, de la sociologie à la politique jusqu’à la dénonciation des injustices, des guerres et des répressions. Quasiment tous ses films, du Roman d’un Menteur (2000) au Printemps des Arméniens (2015), ont été salués par la presse, et de nombreuses récompenses égrènent sa carrière. Après avoir réalisé une cinquantaine de documentaires autour du monde (Histoire clandestine de ma région, 2001 ; Le Siège d’Arafat, 2002 ; Les Neuf Vies de Norodom Sihanouk, 2008 ; Iran, la bombe à tout prix, 2011), il s’intéresse aujourd’hui à la fiction. Élu au conseil d’administration de la Scam, il s’investit au quotidien dans la défense des auteurs de documentaires et des journalistes.

 
bottom_bar