Films Merzak Allouache

retour

Madame Courage
Madame Courage - Merzak Allouache
- Fiction

bottom_top_bar
 

France/Algérie/Émirats Arabes Unis/Qatar - 2015 - 1 h 30 mn - Réalisation : Merzak Allouache - Production : Antonin Dedet - Image : Olivier Guerbois - Montage : Tuong-Vi Nguyen-Long - Son : Amine Teggar - Interprétation : Adlane Djemi, Lamia Bezoui, Leila Tilmatine, Faidhi Zohra -



Corum - Salle Einstein Lundi 23 octobre 2017, 14 h 00




Omar, adolescent instable et solitaire, vit dans un bidonville de la banlieue de Mostaganem. C’est un garçon accro aux célèbres psychotropes surnommés « Madame Courage ». Des comprimés d’Artane très prisés par les jeunes Algériens pour leur effet euphorisant d’invincibilité. Spécialiste du vol à l’arraché, Omar va, ce matin-là, comme à son habitude, commettre ses forfaits dans le centre ville. Sa première proie s’appelle Selma, une jeune fille qui se promène avec ses copines et porte - bien en évidence - un collier en or. Alors qu’il commet son acte, Omar croise le regard de Selma.

Bande-annonce : https://youtu.be/9-JiWHaDY3E


 
 
Merzak Allouache

Né en 1944 à Alger, Merzak Allouache suit en 1964 des études cinématographiques dans la section réalisation de l'Institut national du cinéma d'Alger. Après Le Voleur, son premier court métrage, il complète sa formation par des stages à l'IDHEC en 1967 et à l'ORTF en 1968. Il réalise des documentaires, des émissions humoristiques pour la télévision algérienne et plusieurs longs métrages de fiction dont Omar Gatlato présenté à la Semaine de la critique en 1977, Bab El Oued, présenté dans la section Un certain regard en 1994 ou encore la comédie Salut Cousin !, sélectionnée à la Quinzaine des réalisateurs en 1996. Après un documentaire pour Arte (Vie et mort des journalistes algériens), le réalisateur revient au cinéma de fiction en 2001 avec L'Autre monde. L'année suivante, il réalise Chouchou, puis en 2004 Bab El Web. En 2009, il présente en avant-première au festival Harragas. Il réalise ensuite La Baie d'Alger pour la télévision, et Normal ! en 2011. En 2012, Le Repenti est présenté à la Quinzaine des réalisateurs. Il réalise ensuite Les Terrasses (2013) et Madame Courage (2015) et le documentaire Enquête au Paradis (2016).

 
bottom_bar