Films Hommage à Antonio Pietrangeli

retour

Annonces matrimoniales
La visita - Antonio Pietrangeli
- Fiction

bottom_top_bar
 

Italie/France - 1964 - 1 h 40 mn - Réalisation : Antonio Pietrangeli - Scénario : Antonio Pietrangeli, Ruggero Maccari, Ettore Scola - Image : Armando Nannuzzi - Montage : Eraldo da Roma - Musique : Armando Trovajoli - Interprétation : Sandra Milo, François Périer, Mario Adorf, Gastone Moschin, Angela Minervini -



Centre Rabelais Samedi 25 octobre 2014, 14 h 00




Un dimanche à la campagne pour la première rencontre d'Adolfo et de Pina qui se sont connus par les petites annonces matrimoniales. Adolfo est romain, Pina, environ 40 ans, vit dans une ferme de la plaine du Pô. Tout au long de la journée, Adolfo découvre les avantages qu'il aurait à vivre avec sa correspondante, mais il boit trop et les choses dégénèrent...


 
 
Antonio Pietrangeli

Né en 1919 à Rome. Après des études de médecine, il devient critique de cinéma pour différents journaux et participe aux films Les Amants diaboliques (1942) et La terre tremble (1948) de Luchino Visconti comme scénariste, assistant réalisateur et photographe. Scénariste recherché, il collabore à l'écriture de scénarios pour des réalisateurs comme Gianni Franciolini, Pietro Germi, Alessandro Blasetti, Mario Camerini, Roberto Rossellini ou Alberto Lattuada. Il passe à la réalisation en 1953 avec Le Soleil dans les yeux, puis signe Le Célibataire (1955) et Souvenir d’Italie (1957). Tous les scénarios de ses films seront écrits en collaboration avec Ruggero Maccari et Ettore Scola, piliers de la comédie à l'italienne dont on retrouve le ton dans l'humour de Fantômes à Rome (1961) ou du Cocu magnifique (1964). La voie originale qu’a choisie Pietrangeli pour parler de l’Italie est celle de l’émancipation féministe, en particulier durant la première moitié des années 60, dans la phase déclinante du miracle économique. Il explore le thème, peu traité alors, de la condition féminine dans Adua et ses compagnes (1960), film qui contribua beaucoup à sa renommée et dans sa trilogie : La parmigiana (1963), Annonces matrimoniales (1964) et Je la connaissais bien (1965). Il meurt noyé accidentellement durant le tournage du film Quand, comment et avec qui ? en 1968, terminé par Valerio Zurlini.

 
bottom_bar