Documentaires compétition / Documentaries - competition

retour

Our Terrible Country
Baladona Al Raheeb - Mohammad Ali Atassi, Ziad Homsi
- Documentaire

bottom_top_bar
 

Liban/Syrie - 2014 - 1 h 35 mn - Réalisation : Mohammad Ali Atassi, Ziad Homsi - Scénario : Mohammad Ali Atassi - Image : Ziad Homsi, Saeed Al Batal - Montage : Marwan Ziadeh - Interprétation : Yassin Haj Saleh, Ziad Homsi -

Contact : Bidayyat - Gouraud street - Gemmayze - 0000 Beirut - Liban - Tél : 00961 144 5373 - e-mail : leb.coordinator@bidayyat.org - web : bidayyat.org/ar/about.php#.U7qJMvmSzPo

Corum - Salle Einstein Lundi 27 octobre 2014, 12 h 00
Corum - Salle Einstein Jeudi 30 octobre 2014, 18 h 00




Dans Our Terrible Country, nous suivons le périlleux trajet de Yassin Haj Saleh, célèbre dissident et intellectuel syrien, et du jeune photographe Ziad Homsi. Les deux hommes empruntent ensemble un itinéraire éprouvant et dangereux, qui les mène de la zone libérée de Douma/Damas à Raqqa, au nord de la Syrie, avant de se voir finalement forcés de quitter leur pays natal et de s’exiler temporairement en Turquie.


 
 
Mohammad Ali Atassi

Né en 1967 à Damas. Journaliste et réalisateur indépendant syrien. Après avoir obtenu un diplôme d'ingénieur civil à l'Université de Damas, il obtient un DEA d'Histoire à l'Université à la Sorbonne à Paris. En 2001, il réalise le documentaire Ibn al Am consacré à la vie de l'opposant syrien Riad El Turk et, en 2009, Waiting for Abû Zayd, un portrait du célèbre théologien égyptien Naser Hamid Abû Zayd. Il a participé aux activités du « Printemps de Damas », et signé la majeure partie des manifestes des intellectuels syriens. Il réside depuis l'an 2000 entre Beyrouth et Damas, publiant dans la presse libanaise ses articles, notamment sur les questions de droits de l'homme en Syrie et la liberté d'expression.

 
Ziad Homsi

Né en 1989 à Damas (Syrie), il a étudié l’administration des entreprises, sa grande passion restant toutefois la photographie. Quand débute la révolution syrienne en mars 2011, il devient un des plus grands photographes de sa ville natale, Douma, banlieue de Damas et foyer du soulèvement. Ses images ont été exposées dans plusieurs villes d’Europe, comme Copenhague, Paris, Amsterdam et Berlin. En 2012, il a également réalisé un court documentaire sur la répression et les massacres perpétrés contre les habitants de Douma par les forces de sécurité syriennes.

 
bottom_bar