Films Marianne Khoury et productions Misr Films

retour

Ombres
Zelal - Marianne Khoury, Mustapha Hasnaoui
- Documentaire

bottom_top_bar
 

Égypte - 2010 - 1 h 30 mn - Réalisation : Marianne Khoury, Mustapha Hasnaoui - Production : Gabriel Khoury, Marianne Khoury - Scénario : Marianne Khoury, Mustapha Hasnaoui - Image : Tamer Joseph, Victor Credi - Montage : Doaa Fadel -



Corum - Salle Einstein Jeudi 31 octobre 2013, 20 h 00




Zelal est une plongée dans le monde de la psychiatrie et de la folie, en Égypte. Le film part à la rencontre de ces patients ordinaires, enfermés dans des hôpitaux par la société égyptienne, et offre davantage qu’un voyage au cœur de leur monde obscur. Les hôpitaux finissent par être le seul endroit que les patients envisagent, non parce qu’ils sont réellement "fous" mais parce qu’ils craignent le monde extérieur. Le film oblige ainsi les spectateurs à remettre en question leurs préjugés et leurs interprétations, nous rappelant que, dans une société qui ne supporte pas la différence, la liberté est précaire.


 
 
Marianne Khoury

Née au Caire en 1958, elle y obtient une Licence d’Economie et de Sciences politiques à l’Université Américaine en 1980, puis un Master en Economie de l’Université d’Oxford en 1982. Depuis 1984, elle est directeur associé de la société de production Misr International Films et producteur exécutif pour un grand nombre des coproductions réalisées par Youssef Chahine. Elle a également collaboré avec d’autres cinéastes tels que Yousri Nasrallah, Asma el-Bakri, Radwan al-Kashef et Atef Hetata. En 1999, elle a réalisé son premier documentaire Le Temps de Laura, puis Les Passionnées du cinéma en 2002. Ce film fait partie d’une série de documentaires sur les femmes pionnières arabes, dont elle monte aussi la production.

 
Mustapha Hasnaoui

Né en 1952, Mustapha Hasnaoui a réalisé de nombreux documentaires sur des peintres, écrivains et musiciens. Il a également signé plusieurs sujets pour le magazine Métropolis diffusé sur Arte, dont Max Deutsch, un pédagogue rebelle qui obtint entre autre le Prix Procirep de « Classique en images », le Grand Prix international du documentaire de crétion de l'Urti en 1999, ainsi que le Prix de la meilleure biographie au Festival international du film sur l'art la même année. Il réalisa en outre des documentaires dans la collection Les Belles Étrangères, commandés par le ministère de la Culture et de la Francophonie sur des écrivains suédois, égyptiens et palestiniens. Il est décédé en janvier 2011.

 
bottom_bar