Longs métrages compétition / Features - competition

retour

Ladder to Damascus
Soullam Ila Dimashk - Mohamed Malas
- Fiction

bottom_top_bar
 

Liban/Syrie/Qatar - 2013 - 1 h 36 mn - Réalisation : Mohamed Malas - Production : Georges Schoucair - Scénario : Mohamad Malas, Samer Mohamed Ismail - Image : Joude Gorani - Montage : Ayhan Ergursel - Son : Rana Eid - Interprétation : Najla el Wazza, Bilal Martini, Gianna Aanid, Mohamad Zarzour, Ziad Kalsoum, Naouar Yussef, Roula Falhout, Lara Saade, Izzat Abou Jabal, Mustafa el Mustafa, Rana Malas, Hussein Al Shazli, Hussein Marii -

Contact : Abbout Production - Rue du Liban, Imm. 699 Saifi - Beyrouth - Liban - Tél : 961 367 6707/ 961 144 7824 - e-mail : georges@abboutproductions.com - web : www.abboutproductions.com

Corum - Salle Pasteur Samedi 26 octobre 2013, 14 h 00
Corum - Salle Pasteur Vendredi 1 novembre 2013, 12 h 00




Ghalia arrive à Damas afin d'étudier l'art dramatique et loue une chambre dans une maison traditionnelle autour d'une cour où habitent d'autres jeunes Syriens de diverses régions. Elle rencontre Fouad, un futur cinéaste fasciné par son ambiguïté. À l'intérieur de la maison, tandis que leur histoire d'amour commence, les rues bruissent de la révolution.


 
 
Mohamed Malas

Né en 1945 en Syrie. Après des études de cinéma au VGIK de Moscou, il réalise cinq courts métrages de fiction ou documentaires : Rêves d'une petite ville (1971), Le Septième jour (1972), Tout va bien mon général (1974), Koneitra 74 (1974), La Mémoire (documentaire, 1975), L'Euphrate (documentaire, 1980). Avec son premier long métrage, Les Rêves de la ville (1983), il insuffle un sang nouveau dans le cinéma de fiction syrien et arabe. Il alterne ensuite documentaires et fictions : Le Rêve (1982), La Nuit (1992), son deuxième long métrage, Claire-obscure et Moudarres (documentaires, 1995). En 2005, il réalise Passion et en 2013 Ladder to Damascus, sélectionné en compétition au 35e Cinemed.

 
bottom_bar