Films Agustí Villaronga

retour


El mar - Agustí Villaronga
- Fiction

bottom_top_bar
 

Espagne - 1999 - 1 h 51 mn - Réalisation : Agustí Villaronga - Production : Isona Passola - Scénario : Antoni Aloy, Biel Mesquida, Agustí Villaronga d'après le roman de Blai Bonet - Image : Jaume Peracaula - Décor : Francesc Candini - Montage : Raúl Román - Musique : Javier Navarrete - Interprétation : Ángela Molina, Bruno Bergonzini, Roger Casamajor, Antonia Torrent -



Corum - Opéra Berlioz Dimanche 27 octobre 2013, 19 h 00
Corum - Opéra Berlioz Jeudi 31 octobre 2013, 11 h 00




Été 1936, île de Majorque. Trois enfants sont témoins des violences de la guerre civile espagnole. Un drame inattendu les hantera à jamais… Ils se retrouvent dix ans plus tard. Francisca est entrée dans les ordres. Ramallo, beau garçon plutôt rebelle, cultive un certain penchant pour la violence et le sexe et n'hésite pas à vendre son corps à des hommes d'âge mûr. Quant à Manuel, plus introverti et réservé, il prend conscience du désir de plus en plus intense qu'il ressent pour son meilleur ami. Entre amours interdites et pulsions refoulées, parviendront-ils à laisser s'exprimer leurs sentiments ?


 
 
Agustí Villaronga

Born in Majorca, Spain, in 1953. After taking a degree in Art History at the University of Barcelona (1975), Agustí Villaronga was drawn to the world of film, making his lauded debut feature film, Tras el cristal (In a glass cage) in 1985. He has since gone on to direct both fictional and documentary feature films. Among the most highly regarded of these are: Tras el cristal (In a Glass cage) 1985 (Official Selection - Berlinale, 1986 City of Barcelona Award , Best Film (Barcelona Film Festival, Murcia Film Festival), Best Opera Prima (Sant Jordi Awards) ; El niño de la Luna (Moonchild) 1988 (Official Selection in competition at the Cannes Film). He directed El mar (2000), Aro Tolbukhin : en la mente del asesino (2002), Depués de la Iluvia (2006), Black Bread (2010) with Sergi López, Carta a Eva (2012) with Ana Torent. 35th Cinemed honoured him with a retrospective in 2013.

 
bottom_bar