Films Agustí Villaronga

retour

L'Enfant de la Lune
El niño de la Luna - Agustí Villaronga
- Fiction

bottom_top_bar
 

Espagne - 1989 - 1 h 58 mn - Réalisation : Agustí Villaronga - Scénario : Agustí Villaronga - Image : Jaume Peracaula - Décor : Francesc Candini - Montage : Raúl Román - Interprétation : Maribel Martín, Lisa Gerrard, Enrique Saldaña, Lucia Bosé, David Sust -



Centre Rabelais Lundi 28 octobre 2013, 14 h 00
Centre Rabelais Mercredi 30 octobre 2013, 12 h 00




David, un orphelin, est élevé par une secte nazie qui espère l'arrivée du fils de la Lune. Une vieille voyante lui fait croire qu'il est ce fils, mais qu'il doit encore naître d'une femme de la secte. Avec elle, il s'enfuit en Afrique pour accomplir l'ancienne prophétie.


 
 
Agustí Villaronga

Né à Majorque, en 1953. Agustí Villaronga partage sa carrière d’acteur – Robin Hood nunca muere (1975), Souvenir (1994), El celo (1999), El habitante incierto (2004), Petit Indi (2009) – avec celle de réalisateur. Dès son premier long métrage, Tras el cristal (1985), il installe une atmosphère cinématographique trouble et obsédante. En 1989, il déconcerte le public et la critique lors du Festival de Cannes avec L’Enfant de la Lune (1988). Depuis les années 90 il a travaillé pour des commandes du Metropolitan Museum of Modern Art de New York (Al Andalus, 1992) ou encore de Massa d’Or Produccions, Tornasol Films et Arte (Le Passager clandestin, 1995). El mar (2000), est l’un de ses films les plus aboutis sur la post-guerre et les conséquences des violences de la guerre civile. Après Aro Tolbukhin : en la mente del asesino (2002) et Depués de la Iluvia (2006), il réalise Pain noir (2010) avec Sergi López et, en 2012, réalise Carta a Eva avec Ana Torent. Le 35e Cinemed lui a rendu hommage en sa présence.

 
bottom_bar