Longs métrages compétition / Features - competition

retour

Les Chevaux de Dieu - Nabil Ayouch - Fiction

bottom_top_bar
 

Maroc/France/Belgique - 2012 - 1 h 55 mn - Réalisation : Nabil Ayouch - Scénario : Jamal Belmahi, adapté du roman de Mahi Binebine « Les étoiles de Sidi Moumen » - Image : Hichame Alaouie - Décor : Hafid Amly, Hind Ghazali - Montage : Damien Keyeux - Musique : Malvina Meinier - Son : Zacharie Naciri, Eric Lesachet - Interprétation : Abdelhakim Rachid, Abdelilah Rachid, Hamza Souidek, Ahmed El Idrissi Amrani -

Contact : Stone Angels - 11, rue des Petites-Écuries - 75010 Paris - Tél : 01 42 57 45 74 - e-mail : albane@stoneangels.com - web : www.stoneangels.com

Corum - Salle Pasteur Samedi 27 octobre 2012, 16 h 30
Corum - Salle Pasteur Mardi 30 octobre 2012, 16 h 00




Yassine, dix ans, vit avec sa famille dans le bidonville de Sidi Moumen à Casablanca. Sa mère, Yemma, dirige comme elle peut toute la famille. Un père dépressif, un frère à l'armée, un autre presque autiste et un troisième, Hamid, petit caïd du quartier et protecteur de Yachine. Quand Hamid est emprisonné, Yachine enchaîne les petits boulots. Pour les sortir de ce marasme où règnent violence, misère et drogue, Hamid, une fois libéré et devenu islamiste radical pendant son incarcération, persuade Yachine et ses copains de rejoindre leurs "frères". L'Imam Abou Zoubeir, chef spirituel, entame alors avec eux une longue préparation physique et mentale. Un jour, il leur annonce qu'ils ont été choisis pour devenir des martyrs…


 
 
Nabil Ayouch

Réalisateur d'origine marocaine, né à Paris en 1969. Il est d'abord directeur de production freelance puis assistant réalisateur. ll réalise une cinquantaine de spots publicitaires pour le Maroc, l'Afrique noire et les Dom-Tom. Après trois courts métrages (Les Pierres bleues du désert, 1992 ; Hertzienne connection, 1993 ; Vendeur de silence, 1994), il signe Mektoub (1997), son premier long métrage, puis Ali Zaoua, prince de la rue (2000), Une minute de soleil en moins (2002) et Whatever Lola Wants (2007). Membre fondateur d'un groupement d'auteurs, réalisateurs et producteurs marocains (GARP), il a créé à Casablanca la société de production Ali N'Productions pour aider la découverte de jeunes talents marocains. En 2012, il réalise Les Chevaux de dieu présenté à Un Certain regard au festival de Cannes et à Cinemed. En 2015, son film Much Loved est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes et violemment critiqué puis censuré au Maroc. Son dernier film, Razzia a été projeté en première mondiale au festival de Toronto (TIFF).

 
bottom_bar