Logo Cinemed

Documentaires compétition / Documentaries - competition

retour

Albums de famille
Maousem hisad - Nassim Amaouche, Maïs Darwazeh, Erige Sehiri, Sameh Zoabi
- Documentaire

bottom_top_bar
 

Palestine/France/Émirats Arabes Unis - 2012 - 1 h 22 mn - Réalisation : Nassim Amaouche, Maïs Darwazeh, Erige Sehiri, Sameh Zoabi - Scénario : Nassim amaouche, Maïs Darwazah, Erige Sehiri et Sameh Zoabi - Image : Joseph Guérin, Arlette Girardot et Danae Elon - Montage : Tina Baz, NadiaBen Rachid, Gladys Joujou et Julien Lacheray - Son : Dana Frazanah Pour, Francisco Abarquero, Paul Maernoudt et Asher Dahan -

Contact : Les Films de Zayna - 52, rue Sergent-Bobillot - 93100 Montreuil - Tél : 06 89 27 79 74 - e-mail : palmyre@zayna.fr - web : www.zayna.fr

Corum - Salle Einstein Mardi 30 octobre 2012, 16 h 00
Corum - Salle Einstein Vendredi 2 novembre 2012, 18 h 00




"L'identité est ce que nous laissons en héritage, non ce dont nous héritons ; ce que nous inventons, non ce dont nous nous souvenons." (Mahmoud Darwich.) Questionnant les vers du poète palestinien, quatre cinéastes dressent, sous forme de mosaïque, un portrait intime et sensible du monde arabe à travers leurs rencontres familiales. De l'Algérie à la Jordanie, en passant par la Galilée et la Tunisie, des tranches de vie qui mettent en scène, dans l'intimité, les relations familiales et les enjeux de la transmission générationnelle.


 
 
Nassim Amaouche

Né en région parisienne en 1977, Nassim Amaouche obtient une licence de Sociologie en 2000 avant de s'orienter vers des études de cinéma. De l'autre côté, son premier court métrage (Cinemed 2003), est sélectionné et primé dans de nombreux festivals. Il réalise ensuite un essai-documentaire Quelques miettes pour les oiseaux (Cinemed 2006), qui connaît aussi un grand succès en festivals (Mostra de Venise, Cinéma du Réel). En 2009, Adieu Gary, son  premier long métrage de fiction, avec Jean-Pierre Bacri, Dominique Reymond et Yasmine Belmadi, est présenté à Cannes à la Semaine de la critique où il remporte le Grand Prix. En 2012, il réalise un segment du film documentaire Album de famille dans lequel il filme son père à la recherche d'un passé enfoui sous la terre de Kabylie (En terrain connu), sélectonné lui aussi à Montpellier. En 2015, il signe sa deuxième fiction longue, Des Apaches, dans lequel il donne lui-même la réplique à Laetitia Casta et André Dussolier. Nassim achève actuellement l'écriture de son prochain projet de fiction, Le Testament des Lions.

 
Maïs Darwazeh

Née à Amman en 1975, Maïs Darwazah est graphiste et architecte de formation. Elle débute sa carrière dans le cinéma en réalisant plusieurs courts métrages utilisant des techniques mixtes. Formée à la réalisation documentaire au Edinburgh College of Art, elle réalise ensuite Take Me Home (2008), un premier long métrage documentaire avec lequel elle place au cœur de sa démarche documentaire les questions de l’identité et de la transmission. Depuis Amman, Maïs tourne actuellement My Love Awaits by the Sea, son premier long métrage documentaire pour le cinéma, avec le soutien de l’Arab Fund for Arts and Culture.

 
Erige Sehiri

D’origine tunisienne, Erige Sehiri est née en France en 1982. À dix-neuf ans elle quitte la banlieue de Lyon pour étudier au Canada. Après une licence en administration des affaires, elle intègre une radio montréalaise comme chargée de projet et se forme en réalisation documentaire. De retour en France, elle réalise plusieurs courts métrages documentaires pour la télévision et travaille régulièrement depuis Jérusalem comme journaliste indépendante pour les chaînes françaises.

 
Sameh Zoabi

Sameh Zoabi, est né et à grandi à Iksal, un village palestinien situé près de la ville de Nazareth. Il est diplômé de l’Université de Tel Aviv, où il obtient un double diplôme en études cinématographiques et littérature anglaise. En 2000, Zoabi a reçu a Fullbright Fellowship afin de pouvoir poursuivre ses études en réalisation cinématographique à l’Ecole des Arts à l’Université de Columbia. Zoabi a aussi été accueilli par de prestigieuses résidences, notamment la Cinéfondation du Festival de Cannes, mais aussi le Laboratoire des scénaristes du Sundance.
Le travail unique de Zoabi a été reconnue par le Filmmaker Magazine et il a été nommé comme l’un des « 25 meilleurs nouveaux visages du cinéma indépendant ». En outre, son travail a été présenté dans de nombreux festivals internationaux comme Cannes, Berlin, Locarno, Sundance, Karlovy Vary, Palm Springs, Dubaï et le New York Film Festival. Parmi ses travaux notables, Zoabi a réalisé le court-métrage Be Quiet (2005) pour lequel il a reçu le troisième prix au Festival de Cannes – Sélection Cinéfondation. Son premier long-métrage, Téléphone arabe (2010), a remporté plusieurs prix du public ainsi que l'Antigone d'Or au Festival du Film de Montpellier en 2011. Téléphone arabe est sorti au cinéma en France en juillet 2012.

 
bottom_bar