Saison du documentaire 2011-2012

retour

Ne pas s'avouer vaincu
Ne pas s'avouer vaincu - Henri Belin, Susana Arbizu
- Documentaire

bottom_top_bar
 

France - 2011 - 1 h 39 mn 14 s - Réalisation : Henri Belin, Susana Arbizu - Scénario : Susana Arbizu et Henri Belin - Image : Susana Arbizu et Henri Belin - Montage : Mauricio Hernández - Son : Susana Arbizu et Henri Belin - Interprétation : Daniel Serrano, Emilio SIlva, Acacia Condes, Emilio Sales Almazán, Ludivina Garcia Arias, Eladio MArtín. -

Contact : Henri Belin - e-mail : h.belin@hotmail.com

Médiathèque Federico-Fellini Jeudi 8 decembre 2011, 18 h 00




Exilé républicain à Bobigny, Daniel Serrano, âgé de 91 ans, se bat depuis son pavillon de banlieue pour réhabiliter la mémoire de son frère Eudaldo, fusillé à l'issue de la guerre civile espagnole. Malgré ses démarches répétées, la figure de ce frère, maire-adjoint du Front Populaire, n'est toujours pas reconnue dans son village natal où la mairie socialiste se refuse aussi à débaptiser les rues et édifices publics qui exhibent encore une toponymie franquiste. Las d'essuyer les refus, exaspéré par la passivité des autorités espagnoles, Daniel décide finalement d'agir seul.


 
 
Henri Belin

Susana Arbizu et Henri Belin vivent à Paris où ils enseignent et collaborent avec divers médias espagnols (presse écrite, radio). Suite à un atelier de réalisation où ils suivent l'enseignement de Marina Galimberti, ils réalisent leur premier court métrage, À bout de course en 2009. Ne pas s'avouer vaincu est leur premier long métrage documentaire.

 
Susana Arbizu

Susana Arbizu et Henri Belin vivent à Paris où ils enseignent et collaborent avec divers médias espagnols (presse écrite, radio). Suite à un atelier de réalisation où ils suivent l'enseignement de Marina Galimberti, ils réalisent leur premier court métrage, À bout de course en 2009. Ne pas s'avouer vaincu est leur premier long métrage documentaire.

 
bottom_bar