Séance hommage à Stefania Sandrelli

retour

Christine, Cristina
Christine, Cristina - Stefania Sandrelli
- Fiction

bottom_top_bar
 

Italie - 2009 - 1 h 32 mn - Réalisation : Stefania Sandrelli - Scénario : Stefania Sandrelli, Giacomo Scarpelli, Marco Tiberi, Furio Scarpelli - Image : Paolo Carnera - Décor : Briseide Siciliano - Montage : Patrizio Marone - Musique : Pasquale Catalano - Interprétation : Amanda Sandrelli, Alessio Boni, Alessandro Haber, Roberto Herlitzka, Paola Tiziana Cruciani, Sara Bertelà, Blas Roca Rey -



Corum - Opéra Berlioz Jeudi 27 octobre 2011, 19 h 00




Après avoir grandi à la cour de Charles V en France, où son père était astrologue et médecin, Cristina da Pizzano, italienne également connue sous le nom de Christine de Pisan, est laissée livrée à elle-même pendant la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Forcée à vivre d'expédients au milieu de la lie de la société, Cristina se découvre un talent pour la poésie grâce à Charleton, un ménestrel qui parcourt les tavernes, et Gerson, un théologien.


 
 
Stefania Sandrelli

Née à Viareggio le 5 juin 1946. Elle débute au cinéma à l'âge de quinze ans dans le film de Mario Sequi, Jeunesse de nuit, et ans Il federale de Luciano Salce avec Ugo Tognazzi. Toujours en 1961, Pietro Germi lui proposose le rôle déterminant pour la suite de sa carrière, d'Angela dans le film Divorce à l'italienne avec Marcello Mastroianni. Sous la direction de Germi, elle tourne trois autres films : Séduite et abandonnée, Beaucoup trop pour un seul home et Alfredo, Alfredo avec Dustin Hoffman. Elle a travaillé avec les plus grands réalisateurs italiens dans des films marquants. Elle a tourné pour Bertolucci dans Partner, Le Conformiste, 1900, Beauté volée. Elle a joué dans Nous nous sommes tant aimés, La Terrasse, La Famille et Le Dîner d'Ettore Scola mais aussi pour Mario Monicelli, Luigi Comencini, Francesca Archibugi. Plus récemment, on l'a vue au cinéma dans Juste un baiser de Gabriele Muccino et La prima cosa bella de Paolo Virzi. Elle a également été dirigée par des metteurs en scène étrangers tels que Jean-Pierre Melville, Claude Chabrol, Bigas Luna et Mañoel de Oliveira. En 1992, elle débute au théâtre avec la pièce Le faremo tanto male de Pino Quartullo. En 2009, elle réalise son premier long métrage Christine, Cristina. En 2006, elle a reçu le Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière à la Mostra de Venise.

 
bottom_bar