retour

Le Mari de la femme à barbe
La donna scimmia - Marco Ferreri
- Fiction

bottom_top_bar
 

Italie/France - 1964 - 1 h 40 mn - Réalisation : Marco Ferreri - Production : Carlo Ponti - Scénario : Rafael Azcona, Marco Ferreri - Image : Aldo Tonti - Montage : Mario Serandrei - Musique : Teo Usuelli - Interprétation : Ugo Tognazzi, Annie Girardot, Achille Majeroni, Filippo Pompa Marcelli -

Contact : Tamasa Distribution - 63, rue de Ponthieu - 75008 Paris - Tél : 01 43 59 01 01 - Fax : 01 43 59 64 41 - e-mail : contact@tamasadistribution.com - web : www.tamasadiffusion.com

Centre Rabelais Samedi 28 octobre 2017, 18 h 00




Antonio Focaccio, Napolitain de quarante ans, vit modestement dans un cinéma ambulant. Il rencontre un jour Maria, pauvre fille normale à l'exception d'une pilosité abondante. Il décide alors de l'exploiter dans un numéro de foire. Le temps passe, Maria s'éprend d'Antonio qui l'épouse pour ne pas perdre son gagne-pain car il vient d'avoir une proposition alléchante d'un impresario français…


 
 
Marco Ferreri

Réalisateur italien né à Milan en 1928 et mort à Paris en 1997. Après avoir interrompu ses études universitaires, il devient représentant d'une maison de liqueurs pour laquelle il réalise des courts métrages publicitaires. En 1950, il produit avec Riccardo Ghione un éphémère journal filmé mensuel, Documento mensile, auquel collaborent Antonioni, Moravia, de Sica, Visconti… Après divers travaux (producteur exécutif, acteur de petits rôles), il part en Espagne où il tourne trois films : El Pisito, Los Chicos et El Cochecito (1960) qui lui donne une réputation internationale. De retour en Italie, il réalise en 1963 Le Lit conjugal qui lui vaut ses premiers démêlés avec la censure et le place définitivement au rang des cinéastes iconoclastes. Suivent Le Mari de la femme à barbe, Controsesso, Liza et La Grande bouffe qui fit scandale au Festival de Cannes en 1973.

 
bottom_bar