Longs métrages compétition / Features - competition

retour

Juste entre nous
Neka ostane medju nama - Rajko Grlic
- Fiction

bottom_top_bar
 

Croatie/Serbie/Slovénie - 2010 - 1 h 29 mn - Réalisation : Rajko Grlic - Scénario : Ante Tomic, Rajko Grlic - Image : Slobodan Trninic - Décor : Ivo Husnjak - Montage : Andrija Zafranovic - Musique : Alan Bjelinski, Alfi Kabiljo - Son : Nenad Vukadinovic, Srdjan Kurpjel - Interprétation : Miki Manojlovic, Bojan Navojec, Daria Lorenci, Ksenija Marinkovic, Natasa Dorcic -

Contact : Wide Management - 40, rue Sainte-Anne - 75002 Paris - Tél : 01 53 95 04 64/ 06 85 43 64 63 - Fax : 01 53 95 04 65 - e-mail : cr@widemanagement.com - web : www.widemanagement.com

Corum - Salle Pasteur Dimanche 24 octobre 2010, 20 h 00
Corum - Salle Pasteur Jeudi 28 octobre 2010, 12 h 00




Il s'agit d'une histoire contemporaine, malicieuse et indiscrète, qui se déroule à Zagreb. Elle traite des passions érotiques intenses qui cheminent sous la surface ennuyeuse et ordonnée de la vie quotidienne et des bonnes manières de la bourgeoisie. Elle parle de choses qui se passent dans des familles bien établies et qu'en général on garde secrètes. Mais qui font mal quand même. Nous rencontrons deux frères, leurs femmes et leurs amours.


 
 
Rajko Grlic

Né à Zagreb en 1947. Il étudie la mise en scène à la FAMU, l'école de cinéma de Prague où il obtient son diplôme en même temps que Markovic, Karanovic, Paskaljevic. Il fait partie de cette génération de cinéastes, sortis de la FAMU, qui apparaît au début des années 70. A partir de 1971, Grlic réalise de nombreux documentaires et courts métrages de fiction ainsi que deux séries télévisées, Les Eloges et Contes impétueux. Il réalise son premier long métrage de fiction Coûte que coûte en 1974. En 1978, Bravo Maestro obtient le Grand Prix de la réalisation à Pula. Avec On n'aime qu'une fois, Grlic obtient en 1981 le Grand Prix du Festival de Valencia. Son quatrième film Les Dents de la vie (1984) remporte de nouveau le Grand Prix à Pula. En 1986, nouveaux lauriers pour son cinquième film Il faut être trois pour être heureux. En 2000, il réalise Joséphine et en 2006 Poste frontière sélectionné au Cinemed.

 
bottom_bar