Films Rétrospective Elio Petri

retour

Les Jours comptés
I giorni contati - Elio Petri
- Fiction

bottom_top_bar
 

Italie - 1962 - 1 h 42 mn - Réalisation : Elio Petri - Scénario : Elio Petri, Tonino Guerra, Carlo Romano - Image : Ennio Guarnieri - Décor : Giovanni Checchi - Montage : Ruggero Mastroianni - Musique : Ivan Vandor - Son : Enzo Silvestri - Interprétation : Salvo Randone, Franco Sportelli, Vittorio Caprioli, Regina Bianchi, Paolo Ferrari -



Corum - Salle Einstein Vendredi 30 octobre 2009, 16 h 00




Un plombier d'une cinquantaine d'années, veuf et sans enfant, est témoin de la mort d'un homme de son âge. Envahi par l'angoisse à l'idée que ses propres jours sont peut-être comptés, il quitte son emploi, essaie de réorganiser sa vie et de profiter du temps qui lui reste. Mais tout ce qui lui arrive alors n'est qu'une série de désillusions. Rien ne vient modifier sa solitude. Le destin ne lui apporte rien de bon et lui laisse un arrière-goût d'amertume. Plus désespéré que jamais, la seule possibilité qui lui reste est de reprendre son travail.


 
 
Elio Petri

Né en 1923 à Rome dans une famille de la classe ouvrière. Son père travaillait dans le cuivre. Journaliste et critique dans des publications communistes (l'Unità, Città aperta), Petri quitte le parti en 1956. Entre 1953 et 1960, il est l'assistant et le coscénariste de Giuseppe de Santis, le réalisateur de Riz amer. Il réalise ensuite L'Assassin (1961), I giorni contati (1962), La Dixième victime (1965), À chacun son dû (1957), Un coin tranquille à la campagne (1969), Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (1970), La Classe ouvrière va au paradis (1971), La Propriété c'est plus le vol (1973), Todo modo (1976). Il est décédé en 1982.

 
bottom_bar