retour

Mes chers amis
Amici miei - Mario Monicelli
- Fiction

bottom_top_bar
 

Italie - 1975 - 1 h 58 mn - Réalisation : Mario Monicelli - Scénario : Pietro Germi, Piero De Bernardi, Leonardo Benvenuti, Tullio Pinelli - Image : Luigi Kuveiller - Décor : Lorenzo Baraldi - Montage : Ruggero Mastroianni - Musique : Carlo Rusticchelli - Interprétation : Philippe Noiret, Ugo Tognazzi, Gastone Moschin, Bernard Blier, Milena Vukotic -

Contact : Tamasa Distribution - 63, rue de Ponthieu - 75008 Paris - Tél : 01 43 59 01 01 - Fax : 01 43 59 64 41 - e-mail : contact@tamasadistribution.com - web : www.tamasadiffusion.com

Corum - Opéra Berlioz Jeudi 30 octobre 2014, 19 h 00




Ils sont cinq : Perozzi, l'imprimeur, Melandri l'architecte, le noble déchu Mascetti, le chirurgien Sassaroli et enfin le barman Necchi. Ce ne sont peut être pas des vitelloni, en tout cas ce sont des amis. Mes chers amis se situe aux confins de la comédie de mœurs et de la comédie désespérée. Mes chers amis ou comment apercevoir sur nos écrans le dernier aveu : "Nous sommes convalescents, nous récupérons lentement d'une longue maladie qui s'appelle la jeunesse."


 
 
Mario Monicelli

Scénariste et réalisateur italien né en Toscane le 15 mai 1915 et mort le 29 novembre 2010 à Rome. Il fait ses débuts de scénariste en 1940, puis ceux de réalisateur en 1949 avec Al diavolo la celebrita qui inaugure une série de comédies avec Totó réalisées en collaboration avec Steno. De la comédie néoréaliste Gendarmes et voleurs (1951) à la farce amère Un bourgeois tout petit petit (1977), sa trajectoire représente l'évolution du cinéma italien de l'après-guerre. Parmi ses films récents, nous pouvons citer : Pourvu que ce soit une fille (1985), Rossini, Rossini ! (1991), Une famille formidable (1991). Le festival de Montpellier lui a rendu hommage en 1985. Il revient en 2003 dans le cadre de l'hommage à l'acteur Totó. Puis, en 2007, il présente ce qui sera son dernier film Les Roses du désert. Il est mort le 29 novembre 2010.

 
bottom_bar